Lundi 30 Juin 2014

Publié le par Marishka

 

Lundi 30 Juin 2014

Lundi 30 Juin 2014

 

Dommage pas d'orages pour ce soir... voilà qui aurait calmé les "ardeurs" de quelques uns. Des précautions sont prises pour éviter les "débordements" dans les grandes villes, en vue des matchs Alogérie/Allemagne et France/Nigéria, notamment à Grenoble, Lyon, Roubaix, mais rien sur Tullins... du coup cet après-midi mon frère et ma belle-sœur viennent chercher ma voiture et la garent chez eux.

 

Pois chiche (Cicer arietinum)

Habituellement pour le mondial je hisse nos couleurs sur le balcon, cette année je ne le fais pas... on ne sait pas ce qu'il y a dans la tête de ces énergumènes au cerveau de pois chiche !

 

37 personnes secourues sur les bulles de la Bastille de Grenoble.

 

Le Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux est intervenu.
C'est au niveau du pylône intermédiaire que l'un des deux câbles des bulles "montantes" a déraillé. Sept personnes sont restées bloquées dans trois des cinq bulles à ce niveau. Elles étaient a priori autant dans les bulles "descendantes" bloquées au-dessus de l’Isère. Le secours des premières victimes s'est organisé depuis le pylône intermédiaire, celui des personnes bloquées au-dessus de l’Isère réalisé avec le soutien de l'hélicoptère de la sécurité civile. Les dernières personnes (une trentaine au total) sont en train d’être évacuées. Au final, 37 personnes ont été secourues. L'intervention s'est achevée vers 22 heures. Aucun blessé n'est à déplorer.
Grenoble : retour en vidéo sur le sauvetage des personnes bloquées dans les bulles

Non hier je n'y étais pas. Mais je devais y être le jour de l'inauguration où elle sont aussi tombées en panne et les "voyageurs" ont été sortis de la même façon. Il y avait tellement de monde ce jour là, que nous avions renoncé à y monter et en plus j'attendais Alex.

Les bulles avaient déjà déraillé il y a 38 ans... jour d'inauguration !

C’était le jour de l’inauguration. Pas du téléphérique, mais des bulles telles que les Grenoblois les connaissent aujourd’hui. C’était le 18 septembre 1976. Le matin, le maire de Grenoble Hubert Dubedout avait symboliquement inauguré ces nouvelles bulles. Dans son sillage, des centaines de Grenoblois étaient montés à bord de ces “œufs” direction la Bastille. Sauf que la fête avait été gâchée. À cause de trois bulles qui avaient déraillé peu avant 16 heures. Une cinquantaine de personnes s’étaient retrouvées bloquées. Et les opérations de secours, rendues compliquées par un fort vent, avaient duré jusque dans la soirée. Certaines victimes, lit-on dans les archives du Dauphiné Libéré, avaient été secourues par une nacelle, d’autres grâce à une grande échelle et, enfin, d’autres avaient dû être héliportées. Aucune victime n’avait été à déplorer et, depuis, aucun incident de ce type n’avait été enregistré. Jusqu’à hier.

 

Je vous souhaite une bonne journée !

 

 

Commenter cet article

mabiche1231 30/06/2014 13:42

bonjour Marishka, ton frère a bien raison de prendre ta voiture on ne sait jamais !
Tf1 retransmet le match donc tu pourra le voir .
Passe un bon lundi, bisous, Nadne