Dimanche 15 Février 2015

Publié le par Marishka

 

Dimanche 15 Février 2015

Dimanche 15 Février 2015

Un dimanche maussade, mais des températures toutes douces.

Petit miracle de la nuit.

Ce matin je me suis éveillée à 3h30 : mon dos me rappelant douloureusement à l'ordre. Couchée vers 23 heures je n'ai pas envie de fracture-os.gifme lever, je n'ai pas mon taf de sommeil... Je me résous toutefois à me lever, je ne tiens plus dans mon lit de douleur. Je m'étire pour soulager mon dos avant de rabattre mes couvertures et là : crac !

C'est mon dos qui se manifeste bruyament ! En même temps la douleur qui me tenaillait s'évanouit ! J'en éprouve un soulagement intense ! Je me lève pour une sciatique.jpgfois sans difficulté et comme j'ai bien l'intention de continuer ma nuit, je vais aux toilettes pour ne pas être obligée de me lever ultérieurement. Mon parcours se fait aisément, j'en suis presque euphorique en pleine nuit !

J'ai déjà vécu ce phénomène de mon dos qui craque et fait envoler les douleurs omniprésentes. Je sais que mon dos va à nouveau craquer mais cette fois pour me faire souffrir à nouveau.... La douleur est tenace et ne veut pas céder du terrain. En attendant je profite de ce répit salutaire et me recouche pour poursuivre ma nuit jusqu'à 6 heures ! Il y a longtemps que ça ne m'était pas arrivé !

mal de dos tranché de disquePour l'instant mon dos n'a pas "recraqué" en sens inverses et mes gestes matinaux s'en trouvent allégés. Seulement la sensation de courbatures : c'est mieux que mes douleurs ! Pourvou que ça doure, je croise les doigts, même mes orteils ! Mais je ne fais pas d'illusion....

 

Et maintenant à Copehague....

La police danoise a abattu un homme dimanche matin à Copenhague, quelques heures après deux fusillades qui ont fait deux morts et cinq blessés dans la capitale danoise.

L'homme abattu venait d'ouvrir le feu sur les forces de l'ordre, a précisé la police, qui "cherche désormais à savoir si la personne pourrait être à l'origine des fusillades" de samedi dans un centre culturel et près de la synagogue de Copenhague.

Paris a immédiatement condamné "avec la plus grande fermeté" cette "attaque terroriste". Washington a évoqué une attaque "déplorable" et proposé d'apporter son aide à l'enquête.

Un homme abattu par la police.

La police a abattu un homme dimanche matin à Copenhague quelques heures après deux fusillades qui ont fait deux morts et cinq blessés dans la capitale danoise.

L'homme abattu venait d'ouvrir le feu sur les forces de l'ordre, a précisé la police, qui "cherche désormais à savoir si la personne pourrait être derrière les fusillades" de samedi dans un centre culturel et près de la synagogue de Copenhague.

L'échange de coups de feu entre l'homme et la police a eu lieu dans le quartier populaire de Noerrebro, où les autorités avaient placé un logement sous surveillance.

"A un moment donné, une personne qui pourrait être en lien avec l'enquête est arrivée sur place", a expliqué la police. Quand les agents l'ont apostrophé, "il a ouvert le feu". Aucun policier n'a été blessé.

Dans la nuit de samedi à dimanche, la police avait affirmé ne pas être en mesure d'établir de lien formel entre les deux attaques de samedi.

COPENHAGUE

Voilà qui nous fait remonter de mauvais souvenirs.

Quand va t-on être débarrassés de ces fanatiques arriérés ?

Voir l'image sur Twitter

Je vous souhaite une belle journée !

 

Commenter cet article

nadia-vraie 17/02/2015 05:38

Tu as toujours ce mal de dos, j,espère que ta douleur est pest partie pour toujours.

je sais pour le Danemark, je suis beaucoup les nouvelles et j'ai hâte que tout cela cesse.
À bientôt Mariska.

mabiche1231 15/02/2015 10:28

Kikou , je suis contente de te savoir soulagée ; aujourd'hui , Steph a 25 ans, ce jour là il faisait gris et humide et à notre retour de la maternité il faisait doux comme au printemps.
Oui je voudrais aussi être débarassée de toute cette misère. Passe un bon dimanche, gros bisous
Nadine