Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mardi 24 Février 2015

Publié le par Marishka

 

Mardi 24 Février 2015

Mardi 24 Février 2015

Des rayons de soleil que se feront rares...

Pas grand chose à raconter si ce n'est l'info qu'Alex m'a donnée ce matin juste avant qu'elle se rende à son travail. En fait elle voulait savoir si j'avais besoin de ma voiture aujourd'hui... Devant ma négative elle a enchaîné sur Elisa. Elisa qu'elle a raccompagnée dimanche soir après 15 jours de vacances avec sa maman. Pour faire le maximum de révisions scolaires Alex lui avait demandé d'emmener tous ses bouquins et elle avait mis tout ça dans une valise à roulettes.

Habituellement Alex attend qu'Elisa sonne à l'interphone chez son père. Elle s'assure qu'Elisa rentre bien avant de repartir. Mais dimanche soir, alors qu'Elisa avait sonné son père, celui-ci lui dit : "Attends je descends !"... Il voulait l'aider pour la valise mais Elisa a pris un air décomposé et affolée s'adressant à sa mère :

"Maman pars vite ! papa descend, pars vite !!!"

Le trouillomètre à zéro ! Alex n'est pas partie, pour montrer à Elisa qu'il n'y avait aucune crainte à avoir.

Mais vous rendez-vous compte de la situation qu'il fait vivre à la petite, ce Machiavel ? C'est incroyable ! Elle est sous son joug et vit sous la terreur ! Nous nous en doutions bien que Machiavel la tenait par la terreur, mais là maintenant on en a la preuve !

Mardi 24 Février 2015

Le psy ne serait pas inutile ! Lors du dernier jugement du tribunal celui-ci stipulait qu'il devait emmener Elisa chez un psy... il n'en n'a rien fait... Alex l'aurait bien fait mais 2 week-end par mois... les psy ne reçoivent pas en week-end....

A propos de jugement nous attendons toujours celui du 22 octobre 2014. Reporté dans un premier temps fin novembre, puis à nouveau fin décembre... Alex a téléphoné à plusieurs reprises au greffe du tribunal... ils n'ont rien ! Et pendant ce temps nous vivons un véritable calvaire.

 

Aller simple pour Mars : 68 jours au paradis et puis... mourir.

Des chercheurs du MIT ont étudié de près le projet de Mars One, une émission de télé-réalité qui prévoit d'envoyer des volontaires sur la Planète rouge, sans espoir de retour. Selon eux, ces premiers "Martiens" commenceront à mourir au bout de 68 jours.

L'aventure durera 68 jours. Après, ce sera beaucoup moins glamour. Voilà, en résumé, les conclusions de l'analyse en profondeur du projet Mars One par cinq scientifiques spécialistes de l'aéronautique au MIT (Massachusetts Institute of Technology). Ils ont épluché toutes les données publiées à ce jour par ce projet d'émission de téléréalité néerlandaise qui envisage d'envoyer, en 2024, quatre personnes sur Mars sans espoir de retour. Selon eux, les volontaires pourront vivre à peu près correctement pendant 68 jours sur la Planète rouge. Au-delà, il n'y aura plus assez d'air respirable ni de nourriture.

Les cinq chercheurs ont fait leurs calculs et, selon eux, il devrait y avoir un premier mort autour du 68e jour "par asphyxie" suite à une présence d'oxygène instable dans l'air. D'autres disparitions devraient suivre et, si ce n’est pas par asphyxie, ce sera par manque de nourriture. Une première mission en 2022-2023 est censée installer sur Mars des habitations pour y loger les volontaires mais aussi pour qu'ils puissent y cultiver des plantes car la mission est prévue pour être autosuffisante.

Un air irrespirable et pas assez de nourriture ?

A leur arrivée sur la planète, courant 2025, les quatre premiers volontaires devront s'installer et commencer à cultiver différentes plantes pour pouvoir manger. Les scientifiques ont pris comme hypothèses qu'il y aurait deux hommes et deux femmes et qu'ils dormiraient en moyenne 8 heures par jour et feraient de l'exercice pendant 2 heures. En fonction des programmes prévus au cours de cette mission, ils ont déterminé que chaque individu consommerait en moyenne 3 040,1 calories au quotidien, qui doivent être fournies par la biomasse implantée sur Mars.

Problème : les plantes censées être cultivées pour fournir suffisamment de nourriture - et assez rapidement - n'ont pas encore été inventées. Les scientifiques estiment que la première salade aura poussé au bout de 30 jours. Qui plus est, la mission envisage pour l'heure que les habitations des astronautes amateurs et les cultures coexistent dans un même environnement, provoquant un taux d'humidité supérieur à 100 % et rendant l'air irrespirable (les plants émettront une forme d'oxygène inadaptée à la respiration humaine). Une situation bien peu agréable pour les volontaires. En outre, ils pointent du doigt l'absence de pièces détachées disponibles sur Mars en cas de nécessité de réparer tel ou tel équipement. Oups.

Estimation du projet : 4,5 milliards de dollars

Enfin, "selon nos estimations les plus optimistes, le coût de la mission est estimé à 4,5 milliards de dollars", expliquent les scientifiques dans leur rapport de 35 pages. 3,6 milliards d'euros : un budget que n'avaient peut-être pas envisagé les producteurs néerlandais de l'émission de téléréalité.

Dans un entretien accordé au site Popular Science, le PDG de Mars One, Bas Lansdorp, a réfuté les affirmations des scientifiques, affirmant qu'ils ne disposaient que de données incomplètes lors de leur analyse. Il a cependant reconnu que l'absence de pièces de rechange était un problème. "Ils ont raison, le plus grand défi de Mars One est de garder tout en état de marche", a-t-il déclaré. il a dix ans pour trouver une solution.

mars one

Voilà une bonne solution finale pour Machiavel ! je vais m'empresser de l'inscrire à son insu !

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

Marishka 24/02/2015 10:13

Bonjour
Mille difficultés aujourd'hui pour éditer mon article. Over-blog me "volait" mes photos.... et mille excuses si vous avez reçu plusieurs news-letters.... Bonne journée. Marishka