Mardi 19 Mai 2015

Publié le par Marishka

 

Mardi 19 Mai 2015

Mardi 19 Mai 2015

Et voilà le mauvais temps annoncé... Mais apparemment et heureusement ça ne va pas durer.

Mauvaise journée hier et ça continue aujourd'hui... Toute la journée j'ai cru voir surgir Magik... Beaucoup de mal à me faire à l'absence de mon petit quadrupède poilu.

Chaque fois que je vais à la cafetière, je crois le voir arriver me demander son yaourt. Chaque fois que je fais du bruit dans un placard, je m'attends à le voir fuir, tant il avait peur du bruit de mes casseroles ! il suffisait que je le rappelle, il revenait rassuré. Je n'ai pas eu le courage d'enlever son coussin jaune sur "son fauteuil" et lorsqu'hier je me suis éveillée de ma sieste, je croyais le voir dormir, près de moi, sur son fauteuil. Ce matin à mon petit déjeuner, je croyais le voir arriver mendier mon yaourt, et je prenais mille précautions à l'ouvrir, afin qu'il ne m'entende pas... Toute la journée s'est passée ainsi, croyant le voir surgir à tout moment.

Il tenait bien sa place mon chatounet, je ne croyais pas qu'il me manquerait tant !

Mardi 19 Mai 2015

D'un autre côté Alex m'a rassurée. Bien que ne connaissant pas le nouvel appart de "sa maman", il a vite trouvé des repères et reconnu son coin de canapé. Il a visité la maison avec curiosité et lorsqu'il a eu fini son tour, il s'est roulé par terre de satisfaction, devant Alex, comme il en avait l'habitude chez elle et chez moi. Il a découvert la porte-balcon et est resté un bon moment à regarder, en bas, des enfants jouer au ballon. Reste le fait qu'il est seul toute la journée de 7h30 à 16h30... mais ce qui me rassure c'est qu'il dort beaucoup : il ne voit ainsi pas trop le temps passer.

Les feux de l'actualité.

C'est à nouveau la scandaleuse affaire d'Outreau déballée devant la justice 10 ans après !

10 ans après une association de protection de l'enfance, se souvient que Daniel Legrand acquitté et réhabilité il y a 10 ans, n'a pas été jugé pour des faits de "viols" commis sur 3 enfants Delay/Badaoui, car mineur à l'époque des prétendus faits.

Outreau "m'a détruit": le procès sans fin pour Daniel Legrand.

Alors qu'il avait été acquitté en 2005, Daniel Legrand comparaît de nouveau à partir d'aujourd'hui, devant la cour d'assises pour mineurs d'Ille-et-Villaine. Il devra répondre de viols sur des enfants qu'il aurait commis alors qu'il était mineur. Daniel Legrand, 33 ans, pensait en avoir fini avec l'affaire Outreau, dans laquelle il avait été acquitté il y a dix ans des charges de viols pour mineurs qui pesaient sur lui. A Rennes, il sera jugé pour les mêmes faits de viols, qu'il aurait commis alors qu'il était mineur. Il encourt 20 ans de réclusion criminelle.

"On est reçus à Matignon, on est indemnisés... et là, on me rejuge, c'est absurde. On s'acharne sur moi", a confié Daniel Legrand. Défendu par une demi-douzaine de ténors du barreau, anciens défenseurs des "acquittés", il se sent néanmoins "plutôt serein et confiant, même si un peu anxieux".

Des viols présumés sur quatre enfants d'une même famille
Comme pour les faits pour lesquels il avait été acquitté, les viols présumés auraient été commis sur les quatre fils de la famille Delay, dont le père et la mère ont reconnu avoir abusé sexuellement. Trois d'entre eux, les plus âgés, ont décidé de se constituer partie civile.

"Les enfants Delay ont été laissés à la rue, on ne s'est pas beaucoup penché sur la destruction qu'ils ont subie", explique Me Léon Lef-Forster, avocat de Chérif et Dimitri Delay. "S'ils se constituent partie civile c'est qu'ils affirment que M. Daniel Legrand a commis quand il était mineur des actes sur eux". A la barre, pendant trois semaines, se succèderont les principaux acteurs de l'affaire initiale, comme les "acquittés", mais aussi le juge Burgaud ou Myriam Badaoui.

Le dossier d'Outreau, portant sur un réseau pédophile présumé, a éclaté en février 2001. Mais après deux procès, à Saint-Omer (Pas-de-Calais) en 2004 puis en appel à Paris fin 2005, l'affaire a débouché sur l'acquittement de 13 personnes sur les 17 mises en examen, après parfois trois ans de détention provisoire.

Outreau "m'a détruit": le procès sans fin pour Daniel Legrand.

Quand même bizarre que des consciences se réveillent 10 ans après ! Peut-être comptent-ils sur des hypothétiques indemnités.... Ont-ils porté plainte contre leurs parents ?

La langue de vipère !

plus forte que papy et tata !

Après la relaxe des deux policiers, poursuivis pour non-assistance à personne en danger après la mort de Zyed et Bouna, les réactions politiques affluent ce lundi. Marion Maréchal-Le Pen a ainsi salué le jugement et fustigé "la racaille", s'attirant les foudres.

Le Front national ne s'est pas fait attendre pour réagir au jugement. Sur Twitter, la députée frontiste Marion Maréchal-Le Pen a salué la relaxe des deux prévenus. Une décision qui, selon elle, "prouvait" que "la racaille" avait mis "par plaisir" les banlieues françaises "à feu et à sang".

Une référence aux violents heurts qui ont eu lieu en 2005 après la mort des deux jeunes. Pendant des mois, forces de l'ordre et émeutiers remontés par la disparition de Zyed et Bouna se sont affrontés dans les banlieues. Le tweet de Marion Maréchal-Le Pen a provoqué une véritable polémique qui a poussé la députée du Vaucluse à s'en expliquer lors d'un meeting dans l'Essonne, lundi soir. "Il semblerait que j'ai de nouveau, bien malgré moi soyez en sûrs, soulevé le cœur des vierges effarouchées de la République", a-t-elle commencé. Marion Maréchal-Le Pen a ensuite expliqué ne pas vraiment savoir "comment nommer les émeutiers de 2005". "Racaille me semblait assez juste, sacripant assez inefficace", a-t-elle ajoutée. Avant de conclure l'affaire : "Je ne m'en excuse pas, je le revendique bien au contraire, même si je dois etre la dernière avec mes amis du Front national à utiliser les mots justes pour qualifier la réalité".

Mardi 19 Mai 2015

Le F haine ferait mieux de voir la racaille au sein de leur front.

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article