Dimanche 7 Juin 2015

Publié le par Marishka

 

Dimanche 7 Juin 2015

Dimanche 7 Juin 2015

De gros nuages menaçants devant notre soleil ! Mais des températures que j'apprécie grandement, tant hier a été une journée étouffante !

Dans l'après-midi Alex est allée faire mes courses "dominicales", pour ne pas sortir aujourd'hui. Elle y est allée juste avant de filer à la piscine avec Elisa et Méghane venue de Grenoble voir sa "petite" sœur. Elles étaient au moins au frais, elles !

Ce matin ma main est un peu mieux valide. Elle ne me lance plus, c'est déjà ça. Tout doucement elle va retrouver ses fonctions"manuelles". Ça ne m'a pas handicapée, hier matin pour confectionner le gâteau des Carmélites de Séville, mais le four allumé pendant une heure, j'ai souffert ! Bon le chef-d'œuvre se présente bien et j'ai réservé les 3 verres de la préparation intrigante, pour 3 personnes.

Intrigante ? Ben oui... lorsque j'ai mesuré les 3 verres, ça me paraissait juste en quantité.... Je n'ai pas cherché à comprendre et je me suis fiée à la recette. J'ai transvasé dans des bocaux et laissé à température ambiante et miracle le volume est monté !!!! Alors là je n'y comprends rien parce qu'à AUCUN moment il n'y a de la levure ou du levain dans ce truc ! Car pour reprendre la recette au départ :

Si vous voulez commencer la chaine du gâteau

Mélangez 200ml de lait avec 125g de farine et 100g de sucre. Bien homogénéisez le tout puis placer ce "levain", couvert, à l'abri des courants d'air pendant 1 journée. Un placard, le coin d'un plan de travail, mais surtout pas au réfrigérateur.

Ça doit faire partie du miracle des Carmélites....

Voilà le mien : Manque peut-être un petit quart d'heure de cuisson.... Mais  il est bon !

Dimanche 7 Juin 2015

Dimanche 7 Juin 2015

Ce matin ma main plus valide, je vais pouvoir m'occuper de débarrasser la salle de bains, pour les envahisseurs mardi, à l'aube.

Je souhaite une bonne journée !

a649c38d3a08.jpg

b2b5aa2f268b-1.jpg

213340a6c47a.jpg

0784dc537029.jpg

204d2982949a.jpg

23fc2af93c41.jpg

les méli-mélos de mamietitine

 

Commenter cet article