Mardi 28 Juillet 2015

Publié le par Marishka

 

Mardi 28 Juillet 2015

bien ensoleilléMétéo : bien ensoleillé

Matin : 16°C

                     Après-midi : 26°C

Toujours ensoleillé et des températures tout à fait convenables !

Seul le quotidien "Le Dauphiné libéré" nous donne cette info, elle aura échappé à BFMTV :

Opération anti-terroriste à Grenoble : trois interpellations.

Trois suspects ont été interpellés ce lundi à Grenoble et sa région dans le cadre d’une enquête confiée à un magistrat instructeur parisien par la section anti-terroriste du parquet de Paris, a appris le Dauphiné Libéré de sources concordantes. Le domicile d’un jeune homme situé dans le quartier Chorier-Berriat a été perquisitionné par des policiers de l’anti-terrorisme et de la PJ, a également constaté le Dauphiné Libéré sur place. Le suspect a été emmené vers 15 heures par les enquêteurs.

Selon nos informations, plusieurs unités de BRI (Brigade de recherche et d’intervention de la PJ), notamment celle de Lyon, ont participé aux opérations, qui ont débuté dans la matinée. L’enquête porte sur un réseau islamiste présumé ayant des connexions avec les milieux djihadistes étrangers.

Des enquêteurs de l’anti-terrorisme et de la PJ entourent une voiture à bord de laquelle va être emmené un suspect, ce lundi à Grenoble.  Photo Le DL/D.M.

Tout de même bien inquiétant, ça commence à faire beaucoup pour la région !

Une mère de famille est condamnée à six ans de prison pour avoir conçu un bébé… avec un garçon de 12 ans.

Une mère de famille australienne a été condamnée ce lundi à six ans de prison pour avoir eu un bébé avec un garçon de 12 ans, ami de sa propre fille, dont elle était tombée amoureuse.

L'accusée, mère de trois enfants, a eu de multiples rapports sexuels non protégés avec le jeune garçon à partir de 2011. La relation a duré deux ans et s'est conclue par une grossesse. Une petite fille est née en mai 2014, selon le quotidien "Melbourne Age". Les parents du garçon ayant appris la relation ont aussitôt porté plainte. Un test ADN a confirmé que leur enfant était bien le père biologique du nourrisson.

"Vous n'avez pas reconnu que vos sentiments pour le garçon étaient complètement inappropriés", a déclaré la juge Jane Patrick. "Vous avez entamé et poursuivi une relation sexuelle illégale". L'accusée devra purger plus de la moitié de sa peine avant de pouvoir prétendre à une libération conditionnelle.

Il y a de ces tarées !

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

mabiche1231 28/07/2015 09:51

Bonjour Marishka , quelle chance d'avoir la chaleur, nous 16° la journée, pff on se croirait en automne !
On a pas voulu vous effrayer avec cette alerte. Oui une tarée cette femme.
Passe une bonne journée, gros bisous, Nadine