Dimanche 16 Août 2015

Publié le par Marishka

 

Dimanche 16 Août 2015

averses éparsesMétéo : averses éparses

Matin : 15°C

                     Après-midi : 22°C

Ça caillle-caille le matin, mais c'est bien-bien ! Je me régénère petit à petit. Le ventilo est au repos et l'essuie-tout rangé sur son socle ! Et ce matin il pleuviote.

Dimanche 16 Août 2015

Alerte enlèvement : un enfant de quatre ans enlevé samedi à Rennes.

Un petit garçon, prénommé Rifki, âgé de 4 ans et d’origine comorienne, a été enlevé samedi vers 14H00, place de la mairie à Rennes, selon un avis d’alerte enlèvement diffusé dimanche par le ministère de l’Intérieur.

"Il a la peau noire, et les cheveux courts. Il est vêtu d’un pantalon, d’un tee-shirt et d’un blouson, l’ensemble de couleur noire, et chaussé de baskets rouges et blanches. Il a une casquette avec une tête de mort. Signe particulier : excroissance sur l’oreille droite", selon ce communiqué.

"Le suspect, un certain Ahmed, est de couleur noire, 25 ans environ, 1 M 70 , corpulence mince, avec les cheveux en crête, vêtu d’un jean avec un dessin de lion sur la poche arrière et la jambe gauche, et d’un blouson marron à manches courtes", selon ce communiqué.

"Si vous localisez l’enfant ou le suspect, n’intervenez pas vous-mêmes. Appelez immédiatement le 0800.358.335 ou envoyez un courriel à alerte.enlevement@interieur.gouv.fr", demande le ministère de l’intérieur.

Quatre cadavres découverts dans la montagne, l’hypothèse du suicide privilégiée.

Le cadavre d’un homme et de deux enfants, probablement français, ont été découverts vendredi matin au pied d’une falaise dans les montagnes suisses, a annoncé un porte-parole de la police du canton de Neuchâtel, qui a émis l’hypothèse d’un suicide.
Le cadavre d’une femme a également été découvert à quelques centaines de mètres de là, mais les premiers indices de l’enquête indiquent qu’elle ne serait pas l’épouse de l’homme ni la mère des enfants retrouvés, a déclaré le porte-parole, Daniel Favre.
Un proche de l’homme retrouvé mort, membre de sa famille, avait appelé vendredi matin la police suisse, s’inquiétant d’un message vocal qu’il avait reçu d’un proche où il indiquait avoir prévu de se donner la mort et de tuer ses deux enfants dans le massif du Creux-du-Van.

Les quatre personnes seraient de nationalité française

Un hélicoptère et une quarantaine de policiers accompagnés de chiens renifleurs s’étaient immédiatement lancés à leur recherche, selon le porte-parole de la police.
"L’hélicoptère a localisé les corps dans le Creux-du-Van, en bas. Les corps d’un homme et de deux enfants en bas-âge", a précisé M. Favre.
"Et pendant ces recherches on a aussi découvert à quelques centaines de mètres, plus loin, le corps d’une femme. Pour l’heure on ignore vraiment si les deux affaires sont liées, mais il ne semble pas", a ajouté le porte-parole. La femme, dont la cause de la mort n’a encore pas été établie, ne semble pas être la mère des enfants, mais à ce stade de l’enquête, "on ne peut pas l’exclure, c’est un peu confus".
"Le scénario le plus plausible est que *l’homme s’est suicidé et a tué ses deux enfants", a indiqué M. Favre à l’AFP. Un communiqué de la police a indiqué vendredi soir que cet homme était âgé de 45 ans, son fils de deux ans et sa fille de trois.
Quant à la femme dont le corps a été retrouvé un peu plus loin, elle était âgée d’environ 45 ans et vivait à Neuchatel, selon le même communiqué qui n’apporte toutefois pas de précision sur un éventuel lien avec la découverte des trois autres corps.
Seule indication apportée par le communiqué : les premiers éléments de l’enquête n’excluent pas qu’elle se soit également suicidée.
Tous les quatre seraient de nationalité française.

*Je pense qu'il a d'abord tué ses enfants et s'est suicidé et non l'inverse ! Ha ! ces journaleux !

Un salarié de la SNCF payé 5469€ par mois depuis 12 ans... à ne rien faire.

Charles Simon est salarié de l'entreprise publique de chemin de fer depuis 1991, et n'est pas affecté à un poste depuis... 2003. Depuis, il touche chaque mois son salaire de 5469€ brut et ne se satifsait pas de cette situation. Une histoire surprenante dont la direction du groupe ferroviaire semble être au courant, sans toutefois réagir, relate Le Point. 

Cadre supérieur de la SNCF, diplômé de l'ESSEC et ingénieur des mines, Charles Simon a été détaché au service de Geodis, filiale du transporteur, en 2003. Il y découvre "une fraude d'une vingtaine de millions d'euros au préjudice de la SNCF". Selon le cadre, la fraude concernait "la dissimulation d'un rapport de la Cour des comptes relatif au chantier Éole ains que des détournements de fonds lors de la construction du TGV Nord".

Toujours selon Charles Simon, seule source citée par Le Point, il a été mis à la disposition de la SNCF par Geodis après avoir signalé les irrégularités qu'il aurait mises à jour. Depuis l'envoi de son rapport en 2003, la SNCF ne lui a proposé aucune affectation, mais continue de lui verser ses émoluments mensuels. Excédé par sa situation, l'homme âgé de 55 ans a écrit au PDG de la SNCF, Guillaume Pépy, mais n'a pas encore reçu de réponse.  Contacté par la rédaction du Point, le service presse de l'entreprise ferroviaire a confirmé la situation "d'employé de la SNCF" de Charles Simon", évoquant aussi "une demande de dommages et intérêts" déposée aux Prud'hommes par le cadre. Celle-ci a été déboutée en 2011.

La situation de Charles Simon devrait donc perdurer, à moins que le coup de projecteur médiatique porté sur lui ne fasse avancer son cas. Le quinquagénaire devra certainement attendre son départ à la retraite pour quitter l'entreprise. Un départ qui ne s'effectue pas, comme l'écrit Le Point, à 55 ans, mais à 60 ans pour les cadres de la fonction publique.

Archives AFP

On comprend mieux pourquoi le voyage en train est si cher !

Je vous souhaite une bonne journée !

Commenter cet article