Mercredi 21 Octobre 2015

Publié le par Marishka

 

Mercredi 21 Octobre 2015

en partie ensoleilléMétéo : en partie ensoleillé

Matin : 6°C

                      Après-midi : 12°C

Pas de courses aujourd'hui comme prévu...

Hier, je reçois une alerte info sur mon PC : le quartier où Alex travaille est la proie d'émeutiers qui incendient tout sur leur passage ! Mon sang se glace, c'est l'heure où elle sort de son travail.... Effectivement elle me dira plus tard que lorsqu'elle sort à 16 h, elle voit des grosses fumées noires. Fort heureusement, elle change de direction car elle a pris rendez-vous chez son coiffeur et fait un détour pour y parvenir !

Plus tard chez moi, où elle a préféré rester avec nous pour déguster le gratin dauphinois que j'avais fait, on apprendra que la gare où elle descend lorsqu'elle prend le train, (quand elle me laisse la voiture), est hors d'usage : saccagée et le trafic direction Grenoble et Valence est interrompu ! D'autre part, après sa descente de train, elle doit parcourir à pieds les 200 mètres qui la mène à son entreprise, et là elle longe sur le bord de la route, le fameux camp des gens du voyage sédentarisés ici depuis de nombreuse années. Dans ces conditions je lui ai laissé la voiture. Elle va s'organiser aujourd'hui avec un collègue pour se faire covoiturer demain.

Mais je ne suis pas tranquille : j'attends un sms, qui me dise qu'elle est bien arrivée !

La route qu'elle emprunte à pieds, en descendant de son train :

Mercredi 21 Octobre 2015

Scènes de guérilla urbaine à Moirans.

Des dizaines de voitures incendiées par des hommes pour certains encagoulés, un trafic ferroviaire et routier coupés et une gare dévastée, c’est le bilan des émeutes qui ont embrasé hier le quartier de la gare, à Moirans, après le refus d’une permission demandée par un détenu pour assister aux funérailles de son frère tué dans la sortie de route d’une voiture volée.

Suite à cet évènement.

Pour une raison indéterminée, une BMW qui circulait sur la RD 520 a quitté la chaussée avant de percuter un arbre. Dans la voiture, les secours ont découvert trois hommes pour lesquels ils n'ont rien pu faire. Un quatrième occupant du véhicule, grièvement blessé, a été transporté au CHU Michallon de Grenoble - La Tronche. Ses jours ne seraient pas en danger.

Au moment de l’accident, deux des quatre occupants de la voiture étaient encagoulés et tous étaient gantés. Des outils pouvant servir à commettre des cambriolages auraient par ailleurs été découverts dans le véhicule. Un véhicule qui, lui-même, aurait été dérobé. Les gendarmes de la brigade de recherches de Meylan ont ouvert une enquête.

Le jeune homme de 17 ans, blessé dans la nuit de vendredi à samedi dans un accident qui a fait trois mort à Saint-Joseph-de-Rivière, n’a toujours pas pu être entendu par les gendarmes en charge de l’enquête. Il est toujours hospitalisé au CHU de Grenoble.

Les images :

La gare où Alex s'arrête lorsqu'elle prend le train :

Scènes de chaos, hier, à Moirans. Photo Le DL

Scènes de chaos, hier, à Moirans. Photo Le DL

Les images qui suivent : c'est la route qu'Alex emprunte tous les jours pour aller à son travail.

Scènes de chaos, hier, à Moirans. Photo Le DL

Scènes de chaos, hier, à Moirans. Photo Le DL

"Ça ne s'arrêtera pas"

Un groupe d'une dizaine de gens du voyage de Moirans (Isère) a menacé, mardi 20 octobre au soir, de commettre à nouveau des violences après une après-midi d'émeutes, si l'un des leurs n'était pas autorisé à sortir de prison pour assister à des obsèques."Nous, ça nous a beaucoup touchés de voir partir ce petit (mort ce week end dans un accident de la route à bord du voiture volée en rentrant d'un cambriolage, ndlr). On a demandé qu'il (le juge d'application des peines) lâche son frère, pour le voir au moins", dit un homme cheveux grisonnant, interrogé par l'AFP. "C'est quoi ? Une heure (de sortie de prison, ndlr), le temps de voir le cercueil dans la tombe et c'est tout", poursuit une femme d'une quarantaine d'années qui assure que le défunt était un petit cousin.
Alors que le calme est revenu à Moirans, les tensions restent palpables. Les gens du voyage sont réunis autour d'un feu en contre-bas de la gare qui a été en partie saccagée. Cinq carcasses de voitures fument encore sur les voies ferrées, alors qu'un escadron de gendarmerie surveille le camp à proximité et va passer la nuit sur place.

"On attend les ordres du juge", continue la femme qui dit être la tante du jeune homme mort dans l'accident. Et "si le juge ne lui donne pas l'autorisation, ça ne s'arrêtera pas, car c'est une question de respect. Chez nous, c'est le respect qui compte", complète un jeune homme. "C'est collectif parce que c'est la famille", indique la femme. Interrogée par BFM TV, la mère du jeune homme décédé, identifiée comme Adèle Vinterstein, a déclaré : "J'ai demandé une escorte, même avec des boulets aux pieds. Ca ne prendrait qu'une heure", en soulignant que toutes les voitures brûlées étaient "déjà cassées".
Selon le procureur d'Albertville, Jean Pascal Violet, l'avocat du détenu qui a déclenché une mutinerie à la prison d'Aiton (Savoie) pour exiger de se rendre aux obsèques de son frère, a déposé ce mardi une nouvelle permission de sortie "sous escorte" que le juge d'application des peines d'Albertville "examinera au plus tôt". Les obsèques devaient se tenir mercredi. Mais le procureur a indiqué de son côté qu'elles auraient lieu jeudi, à la demande de la famille.

Bon, on se détend ! je vous mets une vidéo faite cet été : Elisa qui chante Indila. Elle a enfin consenti à ce que je l'édite ! (PS : elle voulait être fimée dans l'ombre....)

 

Je vous souhaite une bonne journée !

Reçu le texto d'Alex :

Bien arrivée ! il y a des flics partout qui font des déviations ! Et la route nationale est  toute cramée ! Impressionnant !

Puis un autre texto, car je lui disais d'être prudente, ils risquent de tout faire encore péter, ils attendent une décision du rribunal et en cas de refus de sortie du prisonnier.... ils vont tout casser !

Réponse : Le patron nous convoque ce matin pour nous mettre en garde et ne pas emprunter cette route là, mais on est en plein dedans !

 

Commenter cet article

sarvenaz 21/10/2015 21:59

Coucou,
Si j'ai bien compris, un frère est déjà en prison, l'autre meurt dans un accident de voiture (qu'il venait de voler) ! quelle famille !!! J'espère que cette famille n'est pas musulmane, si elle l'est, c'est juste par filiation, pas par croyance ! Ces enfants ont-ils reçu une éducation ou leur mère a-t-elle manqué à ses devoirs en désertant son foyer pour courir les boutiques et les marchés ? Honte à ces mères indignes ! Lorsque l'on est hôte d'un pays, la moindre des choses est de se tenir "à carreaux" en respectant les us et coutumes de ce pays !!!

domino 21/10/2015 18:04

Bonsoir Marishka j'ai suivi tout ça à la télé , apparemment d'après TF1 à 13h , le juge n'a pas voulu liberer le jeune homme pour aller aux obsèques de son frère qui soit dit en passant , s'est tué en faisant un accident avec une voiture qu'il venait de voler !!! mais où va t-on ? pauvre France , dans quelle galère nous sommes ! ça devient très inquiètant . et toi qui vit ça de près, je te comprends quand tu dis que ça t'inquiète . j'espère que ta santé est bonne . Bonne fin de journée. bisous

mabiche1231 21/10/2015 11:10

Kikou Marishka,
quelle histoire dis donc, je comprends ton inquiétude !
superbe vidéo, bravo Elisa.
Une journée un peu moins grise aujourd’hui .
Rien de prévu pour la journée, j’avance au fur et à mesure !
Je te souhaite une bonne journée, gros bisous,
Nadine