Vendredi 23 Octobre 2015

Publié le par Marishka

Heure d'hiver 2015

Vendredi 23 Octobre 2015

bien ensoleilléMétéo : bien ensoleillé

Matin : 9°C

                     Après-midi : 15°C

Toujours quelques rayons de soleil, même frileux sachons les apprécier.

Ce week-end nous changeons d'heure, dans le bon sens pour les "actifs". Ça les fera dormir une heure de plus !

Vers une nouvelle adaptation, locale, d'Alice au pays des merveillesDimanche, à 3 heures, il sera donc 2 heures. C'est l'occasion d'en profiter pour dormir un peu plus : mais ça ne suffit pas à convaincre les Français, qui n'aiment pas le changement d'heure.

En effet, selon un sondage Ooreka-OpinionWay (*),  ils sont 52% à être favorable à sa suppression. Et les 50 - 64 ans apparaissent encore plus réticents : interrogés sur cette éventualité, ils déclarent à 63% souhaiter la fin du changement d'heure.

Des économies d'énergie, vraiment ?

Cette désapprobation des Français semble principalement s’expliquer par le fait qu’ils ne croient pas aux avantages supposés de celui-ci : 56% des Français ne pensent pas que le changement d’heure permette de faire des économies d’énergie, ce qui était pourtant l’objectif initial lors de sa mise en place. A l’inverse, une majorité de Français (63%) est convaincue que le changement d’heure a des répercussions sur leur organisme, ce chiffre atteignant 71% chez les 35 - 49 ans.

L'heure d'été plébiscitée

Si le changement d’heure venait à être supprimé, il faudrait choisir entre rester à l’heure d’été ou à celle d’hiver. L’opinion des Français, elle, apparaît bien arrêtée sur la question : 76% d’entre eux préfèreraient rester à l’heure d’été avec un soleil qui se couche plus tard.

(*) Etude quantitative réalisée auprès d’un échantillon de 1001 répondants âgés de 18 ans et plus, représentatifs de la population française sur des critères de sexe, d’âge, de CSP, de région, et de taille d’agglomération, du 23 septembre au 25 septembre 2015.

Flashé à tort à 62 km/h... sur une route limitée à 70

Le radar embarqué a des limites : début septembre, c'est un conducteur palois qui en a fait les frais. Celui-ci a été "flashé" alors qu'il circulait sur la route de Bordeaux en direction de Pau. Il roulait alors à 62 km/h et reçoit, quelques jours plus tard, une contravention pour excès de vitesse sur une portion de route où la vitesse est limitée à 50 km/h.

Le souci ? Sur cette portion de route, dans l'agglomération paloise, la limite est en réalité de 70 km/h, comme l'explique La République des Pyrénées. Le conducteur lésé va ainsi contester l'amende et le retrait d'un point de son permis, et obtenir gain de cause. Au commissariat de Pau, on plaide l'erreur humaine. Le conducteur a en effet été contrôlé par un radar embarqué. Or, sur ces radars mobiles nouvelle génération, la sélection de la limitation de vitesse n'est pas automatisée...

Sur les radars mobiles nouvelle génération, la sélection de la limitation de vitesse n'est pas automatisée. Photo d'illustration Richard MOUILLAUD

Ça craint ! si en plus ils se mettent à tricher !

http://www.plusdereducs.com/wp-content/uploads/2013/07/femme-de-menage-01.jpg

 

Aujourd'hui c'est grand ménage. Mon aide attitrée ne vient qu'à 9 heures, ça permettra à Elisa de se réveiller au son de l'aspirateur. Elle, qui a du mal à émerger...

 

 

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

mabiche1231 23/10/2015 10:37

Kikou,
La journée s’annonce encore bien grise, mais il faut quand même sortir faire les courses.
Je te souhaite une bonne journée et un bon week-end, gros bisous.
Nadine