Samedi 16 Janvier 2016

Publié le par Marishka

Samedi 16 Janvier 2016

gibouléesMétéo : giboulées
Matin : -1°C
Après-midi : 2°C
 
Le temps des giboulées.... Je croyais que c'était en Mars....
Voilà ce que dit notre ami Wikipedia :
Une giboulée est une averse aussi brève que violente qui se produit lors du passage de l'hiver au printemps, principalement aux mois de mars et d'avril (d'où l'expression "giboulées de mars"), au cours de laquelle des précipitations mixtes sont notées. À la pluie peuvent se mêler des grêlons, des flocons de neige, des granules de glace ou de la neige fondante. À ne pas confondre avec une averse hivernale ou une averse de neige.

Ce phénomène météorologique de convection atmosphérique est un mouvement vertical de l'air provoqué par le contraste thermique qui intervient à l'arrivée du printemps. Les couches basses de l'atmosphère se réchauffent mais l'air froid persiste en altitude. Sous l'effet des courants ascendants, l'air humide et chaud s'élève et, en se condensant, crée des nuages formés de gouttelettes d'eau ou de particules de glace qui fondent de façon imparfaite avant d'arriver au sol.

Maintenant reste à savoir si cette perturbation que nous subissons s'appelle bien "giboulée"...

Toujours est-il que cette nuit, notre paysage a été saupoudré de neige. Ho ! pas une couche épaisse, on peut circuler, mais tout de même les engins de déneigement depuis 5 heures du matin, œuvrent dans nos rues, car là il neige encore et la couche risque de devenir plus importante. Ils sont prévoyants nos "cantonniers" !

null

Ça risque aussi de glisser...

 

 

Hier j'ai eu la visite de ma copine Jacqueline avec son amie, (qui est devenue la mienne) Michelle : une marseillaise du pur cru, qui est en vacances chez Jacqueline. son accent méridional a réchauffé ma maison ! A l'heure du goûter, nous avons accompagné nos cafés de la galette des rois à la frangipane.  L'heureuse élue : Jacqueline ! "La reine des pommes" comme elle a dit !

5c008e3f.gif

ITALIE :

Un maire interdit à ses habitants de se laisser mourir.

Ce petit village italien vieillit et se dépeuple. Le maire oblige ses administrés à passer des bilans de santé, sans quoi ils devront s'acquitter d'un impôt supplémentaire. Le maire de Sellia en Calabre, dans le sud de l’Italie, n’en pouvait plus de voir son petit village dépérir : l’été dernier, il a publié un arrêté interdisant à ses administrés de se laisser mourir. Mais depuis le décret, il y a la queue au tout nouveau centre de soins gériatriques.

"La vie humaine a naturellement de la valeur, mais ici elle a une valeur sociale, parce que chaque décès nous rapproche de la mort du village", explique le maire Davide Zicchinella, un pédiatre de 40 ans. Pour tenter de retarder l’inévitable, Davide Zicchinella a transformé l’ancienne école en centre médical, grâce à des fonds européens, dans le but d’épargner à ses administrés les déplacements et les délais pour se faire suivre et soigner en ville. Mais cela n’a pas suffi, car les habitants avaient perdu l’habitude d’aller chez le médecin et la salle d’attente restait vide. Le maire a donc tapé du poing sur la table et sorti son arrêté: check-up médical annuel obligatoire, sous peine d’un impôt supplémentaire de 30 euros par an.

Dans les semaines qui ont suivi l’arrêté, une centaine d’habitants se sont inscrits pour un contrôle, et désormais la moitié du village est suivie dans le centre. Pour aider ses administrés à atteindre, et si possible à dépasser, l’espérance de vie de 83 ans en Italie, le maire organise aussi des transports en bus réguliers vers un établissement thermal de la région.

Mais Davide Zicchinella ne se contente pas de maintenir à bout de bras cette population vieillissante, il cherche aussi à attirer des touristes et de nouveaux habitants dans son charmant village situé au pied d’un château byzantin, à une vingtaine de kilomètres de la côte.

Le maire de Sellia en Italie lutte pour prolonger la vie de ses administrés. AFP

 

Je vous souhaite une bonne journée !

 

http://4.bp.blogspot.com/_uBffH28jJ3o/TS_mcRlsa4I/AAAAAAAAAEA/FlbzZymqpqg/s1600/Hiver.gif

1890998_217298871800870_525682701_n.jpg

Commenter cet article