Article publié depuis Overblog

Publié le par Marishka

 

Lundi 14 Mars 2016

bien ensoleillé

Matin : 1°C
Après-midi : 12°C
Météo : bien ensoleillé
Pas de mensonges aujourd'hui ! Hein ? Hier, le soleil a été bien discret... Il ne nous a pas éblouis en tout cas...

Pour revenir à mon incident relaté sur mon blog samedi : chez moi ça fleure toujours la lavande !

Hier, de bonne heure de bonheur, des nouvelles du fiston. Depuis que nous avons "un mur" où écrire dessus, il téléphone moins souvent. Régulièrement nous sommes sur la messagerie privée du-dit mur. En tout cas confirmation : le petite famille nantaise vient début avril !

Les murmures des murs !

Avant on disait "Les murs ont des oreilles." Depuis Facebook on dit "Les murs ont la parole." !

facebook-prehistorique-mur-mamouth

Un enfant dessine un concombre, on le croit radicalisé.

Quiproquo dans une école maternelle en Angleterre. Un enfant de 4 ans, originaire de Luton, au nord-ouest de Londres, a voulu dessiner son père en train de découper un concombre. Sauf que le personnel de l'établissement ne l'a pas interprété ainsi, comme le rapporte le Guardian : il y a plutôt vu le père de l'écolier en train de fabriquer... une bombe artisanale !
La confusion serait venue d'une erreur de prononciation de l'enfant : il faut dire qu'en anglais "cooker bomb" (bombe artisanale) et "cucumber" sont deux mots très proches, qui peuvent être facilement confondus par un enfant de seulement 4 ans.
Mais l'affaire a été tellement montée en épingle que l'établissement aurait tout de même menacé d'envoyer l'enfant dans un centre de déradicalisation !

UK : un enfant de quatre ans soupçonné de radicalisation à cause d'un dessin

L'enfant habite Luton, au nord-ouest de Londres. Capture d'écran Google Maps

La meilleure ! Il va falloir penser à "déradicaliser" les instits...

Un jeune Alsacien disparu, retrouvé sur les listes de Daech.

Sa mère n'a plus de nouvelles de lui depuis juin 2013. Lorsqu'elle a appris la nouvelle, elle est tombée des nues...
Romain D., un jeune Alsacien ancien étudiant en psychologie, figure parmi les milliers de combattants listés par le groupe Daech, révèle le quotidien The Telegraph.
Sur ces fichiers, on retrouve aussi les noms de trois terroristes impliqués l'attaque du Bataclan à Paris, le soir du 13 novembre : Samy Amimour, Foued Mohammed Aggad et Ismaël Omar.
Originaire de Mulhouse
Romain D., lui, est âgé de 26 ans et originaire de la région de Mulhouse, dans le Haut-Rhin. Il ne fait pas partie des islamistes radicaux français connus de la justice pour s'être rendu en terre de djihad. Mais dans le registre de Daech, il est inscrit sous le nom de guerre "Khattab", dans la catégorie des volontaires pour mourir en tant que bombe humaine, avec un numéro de téléphone, celui du portable de sa mère et la mention "Ne les appelez pas même si je meurs".
Dans Le Parisien, ses proches expliquent qu'ils s'accrochent désormais à l'espoir qu'"on lui ait volé ses papiers, et que quelqu'un se fasse passer pour lui, car cela ne lui ressemble pas. C'est comme si on parlait de quelqu'un d'autre." Et son entourage d'évoquer : "une personnalité toujours prête à aider les autres, du genre à s'interposer dans une bagarre mais jamais à la provoquer."

Archives AFP

Un peu d'humour pour commencer la semaine :

dent,vie,brosse a dent,dentier,humour,insolite,lodeve,pierre guiraud,pierrot le zygo

Ouf je n'en suis pas à la dernière phase, je dors avec toutes mes dents !

Je vous souhaite un bonne journée !

"C'est lundi. On s'accroche!" - Chat accroché à une branche

Commenter cet article