Mardi 29 Mars 2016

Publié le par Marishka

 

Mardi 29 Mars 2016
averses éparsesMétéo : averses éparses

Matin : 7°C
Après-midi : 14°C
Toujours sous le signe de la pluie, mais elle se fait discrète et Magik ne mouille pas ses patounes pour aller dans son cabinet d'aisance.

Cover art

Hier, j'ai pris ma revanche au scrabble contre Françoise. L'honneur est sauf, mais il va falloir envisager la "belle"...

Une Anglaise tente de rattraper son paquebot à la nage.

La sexagénaire avait renoncé à rentrer prématurément en avion de Madère, et s'était jetée à l'eau pour tenter de rattraper le paquebot avec lequel elle venait d'effectuer une croisière.
Une touriste anglaise de 65 ans a tenté de regagner à la nage un paquebot parti samedi soir sans elle du port de Funchal, capitale de l’île portugaise de Madère, avant d’être secourue par des pêcheurs. Tremblant de froid et s’accrochant à une petite mallette, la sexagénaire a été localisée à 500 m de la côte samedi vers minuit dans les eaux de l’Atlantique par des pêcheurs alertés par ses cris, a indiqué le commandant du port de Funchal, Felix Marques.
Selon le journal populaire Correio da Manha, c’est après une dispute avec son mari que la touriste avait quitté le paquebot Marco Polo qui avait fait escale à Funchal à l’issue d’un périple dans les Caraïbes et avait décidé de rentrer en Grande-Bretagne par avion.
Quatre heures en mer
Une fois arrivée à l’aéroport situé sur la côte est de l’île, elle a vu passer au loin le bateau de la compagnie britannique Cruise & Maritime Voyages qui se dirigeait vers Lisbonne. Elle s’est alors rendue au bord de la mer et s’est jetée à l’eau pour nager en direction du paquebot, selon M. Marques. Quatre heures plus tard, elle était secourue et transportée dans un hôpital de Funchal, souffrant d’hypothermie.
Selon la chaîne de télévision SIC, son mari ne se trouvait toutefois déjà plus à bord du paquebot, il aurait pris le premier vol pour rentrer en Angleterre.

Le paquebot venait de quitter Funchal: elle a tenté de le rejoindre à la nage. Photo d'illustration CC-By Alexander Baxevanis

Hé ben, ça ne craint pas de m'arriver : Je nage "comme une clé"...anglaise !

Il meurt en partant préparer l'enterrement de sa mère.

Le corps d'un homme de 63 ans a été retrouvé dimanche matin, dans le Lot. Après une sortie de route, sa voiture a fait une chute de 40 à 50 mètres dans la rivière en début de semaine dernière.
Le sexagénaire s'apprêtait à rejoindre sa famille pour préparer l'enterrement de sa mère, décédée quelques jours auparavant, rapporte La Dépêche du midi.

Le sexagénaire se trouvait sur cette route lorsque sa voiture a quitté le bitume pour se retrouver dans le Lot. Capture d'écran Google street view

Drôle de coïncidence !

Fayçal Cheffou remis en liberté, il ne serait pas "l'homme au chapeau" des attentats de Bruxelles.

Fayçal Cheffou, seul inculpé dans l'enquête sur les attentats de Bruxelles et initialement soupçonné d'être le troisième assaillant de l'aéroport, a été remis en liberté, a annoncé lundi le parquet fédéral belge.
"Les indices qui avaient entraîné l'arrestation du nommé Fayçal C. n'ont pas été confortés par l'évolution de l'instruction en cours. En conséquence, l'intéressé a été remis en liberté par le magistrat instructeur", a déclaré le parquet dans un communiqué sans autre précision.
Selon des médias belges, il avait été reconnu par le chauffeur de taxi qui a déposé les trois jihadistes à l'aéroport comme étant "l'homme au chapeau", que l'on peut voir aussi sur des images de vidéosurveillance aux côtés des deux kamikazes. La police, qui avait déjà émis un avis de recherche avec photo, a diffusé lundi une nouvelle vidéo de ce troisième homme, afin de l'"identifier".

FAYCAL CHEFFOU

Les belges auraient plus vite fait rechercher le chapeau ou la parka...

USA: la police débloque l'iPhone de San Bernardino sans AppleSan Francisco.

Les enquêteurs ont réussi à débloquer sans l'aide d'Apple l'iPhone d'un des auteurs de l'attentat de San Bernardino (Californie), mettant ainsi fin à un bras de fer judiciaire et médiatique de plusieurs semaines avec la marque à la pomme. Ce déblocage a été rendu possible par "l’assistance récente d’un tiers" dont l’identité n’est pas divulguée, selon un communiqué de la procureure fédérale du centre de la Californie Eileen Decker. Elle indique en conséquence avoir demandé à la justice d’annuler l’injonction obligeant Apple à aider les enquêteurs.
 Le déblocage de l'iPhone du tueur de San Bernardino a été rendu possible par « l’assistance récente d’un tiers » dont l’identité n’est pas divulguée, lundi 28 mars.

Na !!!

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

mabiche1231 29/03/2016 11:43

Kikou
Un petit copier/coller pour vous remercier de vos passages sur mon blog. Je vais mieux, ma voix à l’air de revenir mais je n’ai pas encore fini mon traitement.
Je vous souhaite un bon mardi, moi j’ai toujours Christophe et Bernadette à la maison.
Gros bisous,
Nadine