Samedi 26 Mars 2016

Publié le par Marishka

 

Samedi 26 Mars 2016
bien ensoleilléMétéo : bien ensoleillé

Matin : 5°C
Après-midi : 17°C
Pas encore la pluie chez nous, c'est prévu pour demain... En attendant nous bénéficions de températures toutes douces !

Sept personnes ont été interpellées ces dernières 24 heures en Belgique.

Sept personnes ont été interpellées ces dernières 24 heures en Belgique dans le cadre d'enquêtes relevant de l'antiterrorisme. Certaines arrestations sont en lien avec les attentats de Bruxelles qui ont fait 31 morts et près de 300 blessés mardi. D'autres, notamment réalisées ce vendredi, relèvent du dossier d'attentat déjoué en France, qui s'est soldée par l'arrestation de Reda Kriket jeudi soir à Argenteuil. Le parquet fédéral a confirmé que le deuxième kamikaze de l'attentat de l'aéroport de Zaventem était bien Najim Laachraoui, l'artificier présumé des attentats de Paris.

Lors de l'opération policière de Schaerbeek, jeudi soir. Photo AFP/NICOLAS MAETERLINCK

Opération à Argenteuil: un attentat déjoué en France.

Une vaste opération antiterroriste menée par la DGSI a lieu ce jeudi soir à Argenteuil (Val d'Oise), au niveau du boulevard du Général-Delambre.
De nombreux habitants n’ont pas pu accéder à leur habitation tandis que d’autres restent confinés chez eux.
Un homme arrêté qui préparait un attentat en France
L'individu interpellé est de nationalité française, et il travaillait sur un projet d'attentat qui était très avancé, selon le ministre. Son arrestation est consécutive à une première opération survenue jeudi matin.
Il préparait un attentat en France. Il a été arrêté vers 17h30 sur commission rogatoire d'un juge antiterroriste. Il avait déjà été condamné par défaut (en son absence) dans une affaire de filière syrienne par un pays européen.
Lors de son arrestation, Reda Kriket a affirmé aux policiers être en possession d'explosifs et d'armes, ce qui explique les précautions prises lors de la perquisition à Argenteuil. Du matériel qui aurait bien été découvert par les hommes de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) cette nuit.
Reda Kriket, 34 ans, est un proche d'Abdelhamid Abaaoud et de Chakib Akrouh, l'un des membres du commando des terrasses qui a semé la terreur dans Paris le 13 novembre.
Kriket faisait partie de la mouvance du prédicateur bruxellois Khalid Zerkani, tout comme Abaaoud ou Najim Laachraoui, l’un des kamikazes de Bruxelles. Zerkani, 42 ans, est décrit par la justice belge comme le "plus grand recruteur" de djihadistes en Belgique.

Une grande partie du réseau qui a commis les attentats en France et en Belgique a été anéantie.
Il faut absolument que la Belgique et la France se donnent les moyens de collaborer pour éradiquer cette vermine. A force de subir des échecs ils finiront peut-être de nous prendre pour cible !

Elle aurait soutiré 195 000 euros à une femme de 90 ans.

En 2011, le fils d’une femme âgée de 90 ans déposait plainte à la gendarmerie de Grésy-sur-Isère pour abus de faiblesse sur sa mère. Ce dernier avait remarqué que des retraits d’argent anormalement élevés avaient été effectués sur les comptes de la nonagénaire.
Les investigations menées par les gendarmes avaient vite permis de remonter la piste jusqu’à son ancienne aide à domicile qui sur plus de trois ans aurait retiré au préjudice de la vieille dame la somme totale de 195 360€ retenue par l’enquête. Poursuivie pour abus de faiblesse, la femme de 45 ans a comparu, hier matin, devant le tribunal correctionnel d’Albertville, tout comme sa mère de 76 ans à qui il était également reproché d’avoir, dans une bien moindre mesure, utilisé la carte bancaire de la victime présumée aujourd’hui décédée.
À la barre, la quadragénaire a nié en bloc avoir agi pour son profit, et ce, malgré les rentrées importantes d’argent constatées sur son compte personnel. "Comme je ne gagnais que 700 € par mois, mon frère et des amis me prêtaient régulièrement de l’argent".

Voyages aux Seychelles et au Canada.
"Et avec ça, vous faisiez des voyages aux Seychelles et au Canada notamment !", lui rétorquait fortement dubitative la présidente Michelle Raffin. Convaincue de l’abus exercé sur la nonagénaire, le procureur Nathalie Parot a requis deux ans de prison avec sursis contre l’aide à domicile et 1000 € d’amende à l’encontre de sa mère. "À partir du moment où ces deux femmes sont entrées dans la vie de la victime, tout a curieusement changé sur ses comptes".
Le jugement sera rendu le 8 avril.

L'affaire a été jugée devant le tribunal correctionnel d'Albertville

L'affaire a été jugée devant le tribunal correctionnel d'Albertville.

Elle accouche dans les WC et laisse son bébé dans un buisson.

Une jeune volleyeuse chinoise a accouché dans les toilettes d’un gymnase avant de laisser sa fille dans un buisson et de retourner assister à un tournoi, ont annoncé hier des médias officiels.
L’adolescente était en train de filmer un match mercredi entre deux équipes rivales à Changxing, une ville de la province du
Elle accouche dans les WC et laisse son bébé dans un buissonZhejiang (est), lorsqu’elle a ressenti les premières contractions, selon le journal Hangzhou Daily.
Un passant a suivi les traces de sang...
Elle s’est ensuite rendue aux toilettes seule, et y a donné naissance à un bébé, avant de le placer dans des buissons près du gymnase «parce qu’elle avait peur», relate le quotidien. La jeune mère, selon l’article, est alors retournée dans le bâtiment pour continuer à enregistrer le match.
Le nouveau-né a été découvert par un passant, qui a ensuite retrouvé la mère en suivant les traces de sang sur le sol. L’adolescente et sa fille ont ensuite été emmenées d’urgence à l’hôpital, d’après le Hangzhou Daily, et les deux sont saines et sauves.

Un autre bébé coincé dans un conduit d’évacuation
Les abandons de bébés ne sont pas rares en Chine, en raison des pressions sociales et financières, les naissances hors mariage étant mal considérées. La politique de limitation des naissances impose par ailleurs de lourdes amendes aux couples ayant plus de deux enfants.
Un autre nouveau-né, coincé dans un conduit d’évacuation de toilettes, a été secouru dimanche à Xinping, dans la province du Yunnan (sud-ouest), d’après 119.china.com.cn, un site internet du service des pompiers du ministère chinois de la Sécurité publique.
Trois heures ont été nécessaires afin de sectionner le tuyau pièce par pièce et pouvoir évacuer l’enfant, selon l’article publié lundi. Le site ne précisait pas si le bébé s’était retrouvé dans cette position par accident, ou suite à un geste délibéré.

Heure d'été : quelle énergie avons-nous économisé en 40 ans ?

C’était il y a quarante ans. Le 28 mars 1976, la France passait à l’heure d’été. Cette mesure, prise à la suite du choc pétrolier de 1973, avait pour but de réduire la consommation d’énergie en diminuant le besoin d’éclairage en soirée. Le premier choc pétrolier de 1973, qui avait multiplié par quatre le prix du brut, avait révélé la vulnérabilité de notre économie dépendante du pétrole.
Une mesure symbolique
Éclairer un peu moins le soir n’a pas changé la donne énergétique. En termes d’efficacité, la mesure a surtout été symbolique. Le changement d’heure permet des économies en énergie et en CO2 réelles mais modestes, pour un coût quasi-nul de mise en œuvre, souligne l’Agence pour la maîtrise de l’énergie (Ademe). Selon le dernier rapport en date, publié en 2010 par l’Ademe, il a permis d’économiser en 2009 quelque 440 GigaWattHeure (G
Vendredi 25 Mars 2016Wh) en éclairage et d’épargner l’émission de 44 000 tonnes de CO2.
Et ce gain d’énergie va se réduire encore comme peau de chagrin. En 2012, l’heure d’été ne faisait plus gagner que 351 GWh, soit 0,07 % de la consommation d’électricité globale. À l’horizon 2030, selon les projections de l’Ademe, les gains seraient de l’ordre de 258 GWh. Ceci est lié à l’amélioration continue de la performance des systèmes d’éclairage et à l’ambition croissante des politiques énergétiques, explique l’agence.
L’an dernier, Ségolène Royal, la ministre de l’Environnement, annonçait le lancement d’une étude sur l’opportunité et l’efficacité du changement d’heure. Elle promettait les résultats pour cette année pour décider de son éventuelle suppression. Des propos restés lettre morte pour l’instant.

Cette nuit, on change d’heure : à 2 heures du matin, il sera 3 heures.  Photo Julio PELAEZ

Des économies réduites à peau de chagrin !

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

Petite Jeanne 26/03/2016 10:56

C'est désolant! Entre les bébés abandonnées et les grands mères volées, de quoi avoir la cafard...
Bon week end Pascal.