Dimanche 24 Avril 2016

Publié le par Marishka

 

Dimanche 24 Avril 2016
averses éparses
Météo : averses éparses
Matin : 5°C
Après-midi : 11°C
Ben voilà le retour de l’hiver…. Désespérant !

Violences : une femme en garde à vue.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 23 h 30 dans la commune de Villette-d’Anthon, les gendarmes ont été appelés alors qu’une femme s’était montrée violente, à son domicile. Sous l’emprise de l’alcool, elle a porté plusieurs coups à son compagnon. Elle a ensuite proféré des insultes à l’égard des militaires qui intervenaient. Elle a été interpellée et placée, dans la nuit, en garde à vue.

Photo illustration Le DL

Oups ! Et oui ça arrive...

La terre a tremblé plusieurs fois.

Un séisme de magnitude de 2,3 sur l’échelle de Richter a été enregistré ce matin à 10h11 à 8 kilomètres de La Rochette en Combe de Savoie et à 21 kilomètres de Saint-Jean-de-Maurienne. Une seconde secousse est intervenue à 10h25 entre Tarentaise et Maurienne, à 4 kilomètres de Val Thorens et à 10 kilomètres de Méribel.
Ces deux tremblements de terre interviennent après deux secousses enregistrées hier soir à 22 heures (1,5) à 10 kilomètres de La Rochette et à 22h16 (1,3) à 12 kilomètres de Saint-Jean-De-Maurienne. Ces secousses de faible magnitude ont été ressenties jusqu’en Isère (Pontcharra et Allevard) selon le Réseau national de surveillance sismique. Elles n’ont pas encore été validées par un analyste.

Photo illustration Le DL

La terre est bien agitée en ce moment... Chez moi je n'ai rien ressenti.

Escape Game : Personne n'échappe aux jeux d'évasion.

Venu du Japon il y a deux ans, ce loisir qui consiste à s'enfermer, en équipe, pour résoudre des énigmes séduit les Français. On compte plus de 200 salles dans l'Hexagone.
Concept :
Le jeu consiste la plupart du temps à parvenir à s’échapper d’une pièce dans une durée limitée (généralement une heure) et se pratique principalement en groupe de plusieurs personnes, même si des concepts existent pour une seule personne.
Par groupe de trois à dix participants, les joueurs doivent chercher des indices disséminés dans une pièce, puis les combiner entre eux pour pouvoir avancer dans l’énigme et sortir de la pièce.
Certains jeux d'évasion sont construits autour d’une histoire, tandis que d’autres proposent une succession de jeux de logique déconnectés les uns des autres.

Paris (XIe), hier. De gauche à droite  : le patron de Cuisinart, Christophe, puis Natalia, Pierre-Yves et Laurent, tous dans la même galère pour jouer à Gamescape.

Dans la forteresse royale de Chinon (Indre-et-Loire), les indices peuvent se cacher n’importe où dans l’une des tours, même dans le foureau d’une épée.

Dans la forteresse royale de Chinon (Indre-et-Loire), les indices peuvent se cacher n’importe où dans l’une des tours, même dans le foureau d’une épée.

Robert Ménard, "l'homme qui lit dans les crottes de chiens".

Une idée dingue. Comme nous vous le racontions hier, le maire de Béziers Robert Ménard, proche du FN, a annoncé ce vendredi vouloir lutter contre les déjections canines en... fichant les chiens de la commune, via des prélèvements d'ADN. L'objectif : pouvoir verbaliser les maîtres, même lorsqu'ils ne sont pas pris en flagrant délit, puisqu'il suffirait de retrouver l'ADN dans les crottes...
Coût du projet ? 50.000 euros par an. Que la ville devrait en partie amortir avec des amendes particulièrement élevées : 38 euros si le propriétaire du chien refuse les prélèvements ADN ou se promène sans la carte de "circulation" de son chien (distribuée aux maîtres dont les chiens seront fichés) ; 450 euros pour les crottes non ramassées.
Reste que le projet paraît complètement farfelu. Interrogée sur le sujet, la Mairie de Paris assure qu'une telle disposition "n'a jamais été envisagé pour la capitale".
"Ça me semble fou. Rien qu'en termes de coût. Pour Paris, ce serait faramineux", commente ainsi Mao Peninou, adjoint au maire en charge de la Propreté, sur France 3 Paris Île-de-France.
"De toute façon, c'est une problématique qui a beaucoup reculé. Il y a aussi une pression sociale qui s'exerce. Le regard des gens sur les propriétaires de chiens est un bon moyen de faire respecter la législation", poursuit l'élu auprès de la chaîne, qui note malgré tout que les 300.000 chiens de la capitale laissent tout de même "20 tonnes de souvenirs" sur les trottoirs parisiens chaque année.

"Feront-ils de la garde à vue aussi ?"
Au-delà de cette réaction de la Ville de Paris, très policée, les internautes (et parmi eux plusieurs dessinateurs de presse) ont préféré jouer la carte de l'humour, après ce nouveau "buzz" du maire de Béziers.

Ça fait chère la !

"Chaque chien ne sachant pas chier dans un sachet sera fiché" !

Manifestation des chiens de Béziers qui demandent à Robert Ménard d' arrêter de chier de la merde par la bouche.

Je pense que ce chien a un message à faire passer à Menard !

Bref une idée de :

Malgré cette fin nauséabonde :

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article