Mardi 26 Avril 2016

Publié le par Marishka

 

Mardi 26 Avril 2016Afficher l'image d'origine
averses éparses
Météo : averses éparses
Matin : 6°C
Après-midi : 12°C
Pfffft ! Beurk ! No comment…. Mes pauvres os souffrent de cette humidité... Levée à 3h30 je ne supportais plus mon lit.

Grève SNCF

Cette fois c'est pour garder leurs acquis, face à la concurrence des directives européennes. la France va bientôt voir circuler sur son réseau des trains de voyageurs autres que ceux de la SNCF. Ils ne veulent pas revoir leurs avantages à la baisse... et on trinque.

Nous reportons les courses à jeudi, car la grève se terminant mercredi à 8 h, Alex n'aura pas de train pour se rendre au boulot à l'heure...

Afficher l'image d'origine

Image du Blog pussycatdreams.centerblog.net

2014-06-17-140619_delucq_traintrain_pt.jpg

train-cache.jpg

Ha !  c'est pour ça qu'on ne les voit pas aujourd'hui !

Ivres, les joueurs de Chamalières brûlent leur trophée.

Sacrés champions d'Auvergne de 2e série samedi, les joueurs de Chamalières ont fêté leur titre lors d'une troisième mi-temps très arrosée. Ils ont même passé le trophée gagné dans l'après-midi au barbecue. L'image du bouclier brûlé a commencé à circuler sur les réseaux sociaux. Jean-Yves Dijol, membre du comité directeur du comité territorial d'Auvergne, a réagi sur Facebook. La direction du club de Chamalières a condamné cet acte : "En quelques heures, l'acte de quelques inconscients a plongé tout le club dans un désarroi total, dans un sentiment d'impuissance et d'incrédulité, d'incompréhension et de honte a expliqué le co-président Michel Lafarge. Samedi, j'ai connu pour la troisième fois la très grande joie d’un titre régional avec Chamalières, mon club de toujours. Ce matin, ma tristesse est infinie et je ne sais pas quel sera l'avenir du club. Dans le rugby comme dans la vie, les choses basculent vite..."

Petit message personnel à nos "amis" de Chamalières .....merci pour cette photo qui circule sur les réseaux sociaux , elle fait vraiment plaisir à tous ceux qui, avant vous ont eu le plaisir et la fierté de toucher le bout de bois , comme on dit ....Ce bout de bois chargé d'une histoire commune à tous les rugbymen de notre région, ce bout de bois qui n'appartient à personne, et surtout pas à ceux qui ne respectent pas notre bien commun et les valeurs dont on parle tant autour du ballon ovale!
Bravo aussi pour la belle image que vont en retenir les parents des enfants de nos écoles de rugby et le très bel effet produit sur les mécènes et les sponsors du rugby amateur qui investissent sur le rugby amateur ce sport exemplaire. Après ces belles finales territoriales ou des centaines de bénévoles se sont défoncé pour vous, pour que le rugby en sorte grandi .... ça fait mal !

J'espère qu'il y aura des sanctions !

Deux morts dans une fusillade à Grenoble : les victimes âgées de 22 et 27 ans.

Une fusillade s'est produite ce lundi peu après 10 heures dans le quartier Teisseire à Grenoble. Les deux hommes décédés dans la fusillade, ce matin, sont âgés de 22 et 27 ans, apprend le Dauphiné Libéré de sources concordantes. La troisième victime, gravement blessée, est âgée de 18 ans. L’homme de 27 ans était connu de la justice. Il avait notamment été condamné pour trafic de stupéfiants en 2009. Les trois victimes sont toutes grenobloises ; les deux hommes décédés habiteraient dans le quartier Teisseire où s’est produite la fusillade. L’hypothèse d’un règlement de comptes entre groupes rivaux internes au quartier semble privilégiée.
la fusillade s'est déroulée devant l'école élémentaire Jean-Racine situé avenue Teisseire. L'atmosphère est très tendue sur place car des proches des victimes viennent d'arriver sur les lieux. Une victime en état grave vient d'être évacuée à l'hôpital.

Photo Le DL/B.B.

Une rue que j'ai souvent empruntée pour me rendre à Grenoble, lorsque j'habitais Poisat, chez mes parents.

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

mabiche1231 26/04/2016 09:13

Kikou Marishka,
Plus rien ne va dans nos pays !
Aujourd’hui , on nous annonce une matinée sèche mais très froide (1°) à 8h quand nous sommes allés chercher les filles et un vent piquant, puis un après-midi chahuté par des giboulées, ben tiens faudra s’y faire, pas le choix.
Je te souhaite un bon mardi , gros bisous
Nadine