Mercredi 27 Avril 2016

Publié le par Marishka

 

Mercredi 27 Avril 2016
assez ensoleillé
Météo : assez ensoleillé
Matin : 4°C
Après-midi : 12°C
Allez le soleil ! Un petit effort, il ne te reste plus qu’à nous chauffer un peu ! Parce que le matin... gla, gla, gla !

 

Il est près de 6h30 et je n'ai encore vu aucun train... Promesse tenue : les cheminots sont en grève jusqu'à 8 heures ! Heureusement on improvise !

Le coup de froid printanier, a un impact négatif sur nos récoltes... Les asperges ont du mal à sortir de terre et notre porte-bonheur du 1er Mai sera loin d'être fleuri pour le D day !!! Pas de bonheur cette année ?

 

Elle a noyé ses enfants de 2 ans et 9 mois... pour faire souffrir leur père.

Une mère de 28 ans, accusée d’avoir volontairement noyé ses deux enfants pour "faire souffrir" leur père, en 2013 à Ronchamp, a été condamnée à 25 ans de réclusion criminelle mardi par la cour d’assises de Haute-Saône.
Aurore Baumgartner a reconnu avoir noyé l’un après l’autre Mélina, sa fille de 2 ans, et Elyas, son fils de 9 mois, en leur maintenant la tête sous l’eau dans une baignoire, le 15 mai 2013 à Ronchamp (Haute-Saône). Condamnée pour assassinat, sa peine de 25 ans de réclusion criminelle a été assortie d’un suivi sociojudiciaire de 5 ans avec injonction de soins.
"Pourquoi j’ai tué mes enfants ? Pour faire souffrir leur père", a-t-elle déclaré sans détour devant la cour, le visage fermé, à l’issue de deux jours de procès.
Pourtant décrite comme une "bonne mère", elle n’a à aucun moment lors de l’audience évoqué de souvenirs avec ses enfants.
Mme Baumgartner "a basculé à un point où ce ne sont plus des enfants, ce sont des objets. Ils lui appartiennent, elle va les tuer pour en priver leur père", a dit l’avocat général Gabi Bouyssou, requérant 30 ans de réclusion criminelle et 7 ans de suivi sociojudiciaire. "C’est l’acte le plus égoïste qui soit", a-t-il ajouté.
La jeune femme maigre à la longue natte brune entretenait une relation tumultueuse avec le père de ses enfants, avec lequel elle n’a jamais vécu en concubinage et qui n’avait reconnu que son fils.
Elle a décidé de tuer ses enfants lorsqu’elle a découvert qu’il menait une double vie avec une autre femme à Paris, où cet ancien militaire s’était installé, et qu’il voulait se battre pour avoir la garde des enfants.
Quelques heures avant de tuer ses enfants, elle avait envoyé un SMS au père des petits pour lui dire qu’il ne les reverrait jamais.

Le calvaire des deux enfants a eu lieu dans cet immeuble. Photo PQR

Quelle horreur ! C'est comme ça qu'elle aimait ses enfants ?

Séisme : un chien sauve des vies et meurt épuisé.

Dayko, un labrador âgé de 4 ans, a sauvé au moins sept personnes, qu'il a retrouvées dans les décombres, après le puissant séisme qui a frappé l'Équateur le samedi 16 avril.
Mais le pauvre animal est mort d'une crise cardiaque, sans doute due à l'épuisement, comme le relatent nos confrères de France bleu.
L'animal a été enterré en présence de nombreux pompiers, qui lui ont rendu hommage sur le réseau social Facebook.
La secousse du 16 avril en Équateur était d’une magnitude de 7,8. C'est le pire tremblement de terre survenu en Amérique latine depuis celui d’Haïti en 2010. Le bilan s'élève à plus de 640 morts... et des dizaines de disparus.

Pauvre chien !

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

mabiche1231 27/04/2016 09:23

Kikou Marishka,
nous vivons dans un drôle de monde !
Une journée glaciale accompagnée de neige, c’est fou que fin avril , il neige et des gros flocons !
Je te souhaite un bon mercredi, gros bisous
Nadine