Vendredi 29 Avril 2016

Publié le par Marishka

 

Vendredi 29 Avril 2016
bien ensoleillé
Météo : bien ensoleillé
Matin : 4°C
Après-midi : 16°C
Une météo bien ensoleillée, mais j’ai eu le temps de prendre froid ces derniers jours…. Les chauds et froids ne me réussissent pas :  je tousse à rendre l’âme… et hier pas trop la forme pour rédiger mon blog, ni pour faire les courses.
Mais malgré tout j'ai dû y aller : le parcours du combattant. Et aujourd'hui "Pipelette", va me faire geler... Pendant qu'elle ouvrira en grand, j'irai me refugier dans la chambre de Virginie.

Quand même prendre son petit-déjeuner devient dangereux : Deux balles traversent sa fenêtre pendant qu’elle déjeune.

Il y a eu deux détonations et puis la fenêtre a explosé. Hier matin, une femme de 25 ans a eu la peur de sa vie. Et beaucoup de chance en même temps.
Il est alors près de 6h30. La victime, qui vit au troisième étage d’un bâtiment de la cité des Condamines à Cavaillon, est tranquillement assise dans sa cuisine. Elle prend son petit-déjeuner quand les coups de feu sont tirés. Les balles traversent la petite pièce sans la toucher et se logent dans le mur. Est-ce l’acte d’un déséquilibré ? D’un tir au hasard ? Ou d’une tentative de meurtre ? L’enquête le déterminera.
La jeune femme s’en sort avec quelques coupures occasionnées par les débris de verre.

Les projectiles prélevés par les techniciens de la police scientifique.
Dans les minutes qui suivent son coup de téléphone à la police, son appartement est pris d’assaut par les enquêteurs de la brigade de la sûreté urbaine de Cavaillon et ceux de la police technique et scientifique.
Hier soir, aucun suspect n’avait pu être arrêté. L’enquête est d’autant plus complexe que la jeune femme assure ne pas avoir d’ennemi.

Archives

Ils tentent d'étouffer une mamie après l'avoir cambriolée.

Le cambriolage a failli tourner au drame : lundi à Draguignan, trois adolescents âgés de 13, 15 et 17 ans, qui avaient repéré une jolie maison dans un quartier résidentiel, forcent l'entrée, racontent nos confrères de France Bleue.
A l'intérieur, la mamie de 98 ans, qui habite le logement, panique... Ses agresseurs lui réclament de l'argent, à manger, et la forcent ensuite à monter à l'étage. Là, ils lui font signer des chèques, puis l'allongent sur le lit. L'adolescent âgé de 15 ans s'empare même d'un coussin avec lequel il tente d'étouffer la vieille dame.

Paralysée par la peur.
Par chance, les trois jeunes prennent la fuite après avoir pensé que la mamie était morte. Celle-ci est restée plusieurs heures paralysée par la peur, mais a fini par aller alerter ses voisins.
Les malfaiteurs, interpellés mardi, ont été placés en garde à vue.

Le commissariat de police de Draguignan. Capture d'écran Google Street View

Ils n'ont eu aucune pitié pour cette dame au grand âge ! Dans quel monde vivons-nous ?

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

fanfan 29/04/2016 12:13

C'est affolant de voir ce que des jeunes sont capables de faire pour un peu d'argent ! Aucune pitié !
La jeune femme a eu de la chance dans son malheur !

Le temps est au beau ; on va en profiter . Soigne-toi bien ;la toux est dure à partir. bISOUS

mabiche1231 29/04/2016 10:42

Hello Marishka,
même chez soi , on est plus en sécurité ! soigne-toi bien car ça fatigue !!!
Ravie de te retrouver. Ici le temps sera moins beau qu’hier , il fait gris et venteux.
Espérons que ça va se calmer et qu’il fera sec pour le déménagement de Christophe.
Passe une bonne journée et un bon week-end, gros bisous,
Nadine