Lundi 27 Juillet 2016

Publié le par Marishka

 

Lundi 27 Juillet 2016
bien ensoleillé
Météo : bien ensoleillé
Matin : 14°C
Après-midi : 25°C
Voilà une météo qui me convient bien ! Pas trop chaud : je ne suis pas obligée de me balader avec le rouleau d’essuie-tout ! Mes fidèles lecteurs et lectrices ont dû s'apercevoir de ma désertion de mon blog, hier... Cette défection est bien involontaire de ma part.

Le matin je me suis levée à 3h15 pour satisfaire un besoin et comme d'habitude, dès que je bouge un orteil dans mon lit, Magik est déjà devant ma porte lorsque je me lève ! Il "m'escorte" devant les toilettes... il a compris que je fais une pause en cet endroit avant d'aller à la cuisine, et il m'attend devant la porte. Il reprend l'escorte en miaulant, tout content de me voir me lever... Hier, j'avais l'intention de me recoucher, mais Magik qui ronronnait de plaisir en m'accompagnant, m'a dissuadée de le faire. Je me suis mise au PC, après lui avoir changé son eau et rajouté quelques croquettes dans son écuelle. J'allais commencer à rédiger mon blog, quand une panne de courant interrompt toute vie dans la maison ! Plus de télé, plus de PC, les téléphones qui emettent un son de lamentation... Il n'y a qu'à attendre. Dix minutes après : eureka, la lumière fut ! et tout le reste à remettre en route... Hélas, 1/4 d'heure après, rebelote ! Trois fois de suite le même cinéma, avec des arrêts plus ou moins longs. Je renonce à rallumer le PC qui risque de ne pas trop supporter les arrêts intempestifs,  en continu. Il est l'heure de mon p'tit déj. Puis la fatigue se faisant sentir, je me pose sur le canapé pour faire un petit somme réparateur. Petit somme qui a duré plus d'une heure... après je n'ai plus eu le temps de m'atteler au PC. Il fallait vaquer dans la maison à la préparation du repas, aller me préparer et la matinée a ainsi passé à toute allure.

EURO-2016 Les Bleus font souffler le show et le froid.

L'après-midi, après ma sieste (quand même, je ne déroge pas à mon rituel), j'ai regardé nos bleus dans leurs œuvres. Après une première mi-temps stressante, notre sauveur : Antoine Griezmann nous a délivrés ! Au deuxième but, j'ai crié faisant sursauter Magik, qui ronflait dans son fauteuil ! Il se demandait ce qui m'arrivait !

Dimitri Payet félicite à sa manière Antoine Griezmann après le deuxième but du joueur madrilène. Photo AFP

Trois minutes après avoir réduit la marque, Griezmann, bien lancé par une déviation intelligente de Giroud, a de nouveau fait trembler les filets irlandais d'une frappe décroisée du gauche. De quoi embrasser ce pied gauche salvateur par Payet.

Le soir j'ai regardé le match de la Belgique, qui a gagné par 4/0 contre la Hongrie : un carton ! Bravo "les Diables rouges" !

Grenoble : une fresque de street-art jugée anti-police fait polémique.

Une fresque peinte sur un mur de Grenoble, représentant une Marianne matraquée par deux policiers, suscite une polémique d'autant plus vive que l'œuvre a été réalisée dans le cadre d'un festival de street art subventionné par la mairie écologiste.
L'œuvre de l'artiste Goin [http://www.goinart.net/] représente une femme à terre, tenant un drapeau bleu-blanc-rouge effiloché, frappée par deux policiers anti-émeute.
"Je trouve ceci indigne", a réagi le directeur départemental de la sécurité publique, Patrick Mairesse, cité par le quotidien régional Le Dauphine Libéré.
"Quand la collectivité locale finance, sur l'argent des contribuables grenoblois, une fresque réalisée dans le cadre d'un festival subventionné à hauteur de 25 000 euros, à la vue de tous, dans l'espace public, elle est responsable des messages passés. Par respect pour ceux qui nous protègent, il faut effacer immédiatement cette fresque inacceptable dans le contexte", a souligné l'ancienne ministre socialiste Geneviève Fioraso, qui fait partie de l'opposition à la municipalité menée par Eric Piolle (EELV).
Pour Debout la France, cette fresque "de la honte" est "abjecte" et doit être retirée immédiatement par la municipalité.
"Nous, en tant que politiques, on s'interdit de vouloir gérer la création artistique", a-t-on répliqué au cabinet du maire, où on relève le «grand succès» du Grenoble Street Art Fest.
"On comprend la réaction de la police et des autres, mais ça reste une oeuvre d'art et l'art peut être subversif", fait encore valoir la municipalité qui ajoute : "L'art a vocation à créer du débat, voire de la polémique."
Un responsable a précisé que la fresque contestée avait été réalisée sur un mur du quartier de la gare qui doit être détruit "dans les jours ou les semaines qui viennent" dans le cadre de travaux programmés.

Je comprends que certains n'apprécient pas. (Tout comme moi...)

Des cris mystérieux…

Hier, les gendarmes étaient alertés par des habitants d’un hameau nommé “Vers les Bois”, situé au-dessus de la commune de Val-de-Fier (lieu-dit de Sion). Ces derniers disaient avoir entendu des cris tôt dans la matinée sans pouvoir les localiser ou les identifier. La voix, apparemment celle d’une jeune fille, appelait au secours. Sur place, des gendarmes faisaient le même constat. Les secours étaient alors déclenchés. Un hélicoptère, trois chiens et une vingtaine d’hommes (sapeurs-pompiers et gendarmes) étaient déployés. Après avoir ratissé les alentours et recueillis des témoignages du voisinage, les secours ont dû se rendre à l’évidence : aucune trace d’une supposée personne en difficulté. Par ailleurs, la gendarmerie n’a enregistré aucune disparition dans la région.

Je vous souhaite une bonne journée !

Commenter cet article

mabiche1231 27/06/2016 12:28

Kikou Marishka,
Et oui mon passage pour te saluer mais quand le ménage et tout le toin toin sont fait. Maintenant je me repose mdr. Encore une journée mitigée et plus fraîche avec de temps en temps une goutte de pluie. Bravo aux bleus qui comme nos diables ont bien défendus les couleurs de leur pays. Ce n'est pas marrant ces coupures électriques.
Je te souhaite un agréable lundi, gros bisous,
Nadine