Mercredi 8 Juin 2016

Publié le par Marishka

 

Mercredi 8 Juin 2016GIF  CREA  JP59
soleil, orage possible
Météo : soleil, orage possible
Matin : 16°C
Après-midi : 23°C
Les orages possibles d’hier, l’ont été dans la soirée… Aujourd’hui, on se lève avec la grisaille et on attend le soleil promis !

Affaire Kerviel : Licencié "sans cause réelle".
C'est un rebondissement dans le feuilleton judiciaire qui oppose la Société Générale à Jérôme Kerviel. Ce mardi, le Conseil des prud'hommes a condamné la banque à verser 455.000 euros à son ancien trader pour l'avoir licencié "sans cause réelle ni sérieuse", en 2008. L'établissement a fait appel.
C'est la première victoire de Jérôme Kerviel dans le bras de fer qui l'oppose, depuis huit ans, laquelle le rend seul responsable d'une perte de 4,9 milliards d'euros. Le Conseil des prud'hommes, qui tranche les contentieux liés au droit du travail, a estimé que l'ex-trader breton, qui n'était pas présent à la lecture du jugement, a été licencié « sans cause réelle ni sérieuse », pour des "faits prescrits", et, qui plus est, dans des conditions "vexatoires".
L'avocat de la banque, Arnaud Chaulet, a immédiatement dénoncé une décision « scandaleuse » et fait appel, rappelant que Jérôme Kerviel avait été reconnu coupable, au plan pénal, pour des manoeuvres boursières frauduleuses.
"Bravo à mes avocats ! (...) Le combat continue encore et toujours... jusqu'à la fin. #increvables", a réagi l'intéressé, sur Twitter.
Enfin une "reconnaissance" de la machination de la Société Générale !

Ramadan : une serveuse agressée car elle sert de l'alcool.

Le gérant d'un bar de Nice a déposé plainte lundi contre un individu qui s'en est pris à sa serveuse, au prétexte qu'elle servait de l'alcool aux clients.
Selon nos confrères de Nice Matin, une serveuse travaillant dans un bar de Nice a été bousculée par un passant, lundi, au prétexte qu'elle servait de l'alcool aux clients, en ce premier jour de ramadan.
L'homme aurait d'abord interpellé la serveuse. Elle aurait rétorqué qu’il ne pouvait pas la juger, vu qu’il n’était pas Dieu pour le faire. "Si j’étais Dieu, je t’aurais déjà étranglé", aurait-il alors lancé avant de lui porter un coup.
Le gérant du bar où la jeune femme travaille a porté plainte.
Si je le fais, c'est parce que je suis serveuse. En Tunisie, j'exerçais le même métier et je n'ai jamais eu le moindre problème. Je ne pensais pas qu'en France, pays de libertés, je puisse être agressée pour ça", déplore la jeune femme.  La serveuse, a tenu à terminer sa journée de travail, mais a porté plainte pour violences volontaires, comme l'a confirmé à L'Express la préfecture des Alpes-Maritimes. "Une division de la police de Nice s'occupe de cette enquête", précise cette source. C'est son patron, qui n'était pas présent lors des faits, mais qu'elle a appelé immédiatement, qui aurait prévenu la police. Nice-Matin relate qu'il aurait confié aux enquêteurs les bandes de vidéo-surveillance de l'établissement, qui ont enregistré la scène et que l'Obs assure avoir pu consulter.  
Un acte d'intimidation qui n'est pas sans rappeler la mésaventure, il y a deux ans, d'un boulanger d'origine tunisienne qui avait été menacé parce qu'il proposait, dans le même quartier, des sandwichs au jambon.

C'est dans cette rue du centre-ville que s'est déroulée l'agression. Capture d'écran

Ils n'ont qu'à "Ramer avec Adam" et ne pas nous faire chier ! Bab El Oued c'est pas chez nous !

 

J'attends la venue de Virginie et courses au programme !

 

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

mabiche1231 08/06/2016 11:41

Kikou
Journée mitigée et lourde , j’ai encore quelques courses à faire que je n’ai pu faire hier.
Passe un bon mercredi, gros bisous,
Nadine