Lundi 25 Juillet 2016

Publié le par Marishka

 

Lundi 25 Juillet 2016
soleil, orage possibleMétéo : soleil, orage possible

Matin : 18°C
Après-midi : 27°C
Pour l’instant l’heure n’est pas aux orages : il fait plein soleil et déjà bien chaud !

Pas à l'avance ce matin. Je suis allée avec une voisine à la permanence de notre bailleur, pour nous expliquer sur le relâchement de la personne qui fait le ménage dans nos montées... C'est à dire qu'elle supervise visuellement, sans mouiller les sols, ni balayer. Je ne vous dis pas l'état de nos allées : Nous ne les avons jamais vues comme ça ! Et nous PAYONS ce service évidemment !

Ce matin à 5h30, j'ai trouvé Magik, étendu sur le sol devant ma chambre. Sans doute avait-il chaud ou bien il m'aura entendue remuer dans mon lit et venait m'accueillir, sachant que j'allais faire surface. Ce coquin ne sait pas se passer de moi ! Il me suit de partout et m'attend couché par terre, soit devant les toilettes, soit la salle de bains. Lorsqu'il me voit enfin sortir, il se roule par terre, tout content de me voir. 

Chat Manga Noir Sur Le Dos

Au collège, 15% des élèves n'ont aucune maîtrise du français.

Selon une étude du ministère de l'Education nationale dévoilée ce lundi dans Les Echos (1), 60 % des élèves de fin de troisième s'en sortent plutôt bien dans la maîtrise du français. Un niveau qui devrait leur permettre de poursuivre une formation, même si la moitié d'entre eux "doivent encore progresser". Reste qu'un peu plus d'un quart ont "un bon ou un excellent niveau de maîtrise des compétences" attendues en fin de collège.
A l'inverse, 15 % des élèves n'ont "pratiquement aucune maîtrise ou une maîtrise réduite de ces compétences et sont en difficulté devant un texte complexe ou comprenant un vocabulaire peu courant". Parmi eux, 3 % sont même "en grandes difficultés" : ils peuvent répondre ponctuellement à quelques questions, mais ne maîtrisent quasiment aucune des compétences évaluées.
Un tiers n'a pas de stratégie de lecture efficace
L'étude a par ailleurs cherché à savoir comment les élèves s'y prennent pour lire, et quelles sont les différences entre les bons lecteurs et ceux qui sont en difficulté. Les résultats - inquiétants - montrent que plus d'un tiers des élèves n'ont pas de stratégie de lecture efficace. Ils continuent, par exemple, à lire sans résoudre un problème de compréhension, ou ne ralentissent pas leur vitesse de lecture devant un texte compliqué.
Les élèves en retard et ceux de l'éducation prioritaire ont en revanche plus de facilités en travaillant sur un ordinateur. Leurs résultats sont meilleurs que dans l'épreuve imprimée sur papier, et les élèves s'y autocensurent moins, alors que l'absence de réponse est plus fréquente dans l'épreuve sur papier.
Affligeant ! Du soucis à se faire !!
J’aurais bien aimé avoir une telle étude, à l’époque où nous étions, nous les mamies et papys, scolarisées.

Certains lecteurs continuent à lire sans résoudre un problème de compréhension. Photo Flickr/ActuaLitté

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

mabiche1231 25/07/2016 11:55

Kikou Marishka,
ici mitigé et sec . Oui nos poilus sont malins !
Ben oui faut se plaindre quand on paie c'est pour avoir le service bien fait.
Passe un bon lundi, gros bisous,
Nadine