Samedi 16 Juillet 2016

Publié le par Marishka

soleil gai

 

Samedi 16 Juillet 2016
beau temps
Météo : beau temps
Matin : 12°C
Après-midi : 26°C
Le retour du "beau temps", et surtout des températures raisonnables ! Je vais pouvoir laisser le rouleau d'essuie-tout !

Hier, j'ai eu la remplaçante de "Pipelette". Je l'avais déjà eue l'année dernière et je me souvenue de son efficacité. Elle a eu le temps de faire mes sols. Epousseter les dessus de mes buffets de cuisine, la desserte où est placée ma cafetière, nettoyer le micro-ondes (intérieur et extérieur), les meubles du salon et surtout je lui ai demandé de faire l'étagère du bas de mon meuble où j'ai ma mini chaîne HIFI : chose que Pipelette ne fait pas pour ne pas avoir à se baisser. Elle m'a confirmé en montrant son chiffon que celle-ci n'était pas faite depuis mongtemps ! Derrière la porte de la cuisine elle a découvert des moutons ! Ainsi que derrière la colonne du lavabo. Elle a passé le tuyau de l'aspirateur sous les meubles où le balai de l'appareil ne passait pas. Pas mal de poussières éradiquées !

La semaine prochaine c'est encore elle qui vient. Ouf !

Polémiques stériles nauséabondes.

Autrement je suis encore restée branchée sur BFMTV pour suivre les débats et les critiques venant de la droite, sur les évènements de Nice. Ils sont forts, ils auraient mieux fait ! La droite qui a supprimé 13000 postes des forces de l'ordre ! Les plus belliqueux : Christian Estrosi qui jusqu'à l'année dernière était Maire de Nice, mais qui est aujourd'hui président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et premier adjoint à la mairie de Nice et Eric Chiotti Ciotti député des Alpes-Maritimes qui n'ont pas manqué de critiquer le gouvernement Hollande. Critiques qui n'ont pas lieu d'être dans ce type d'attentat !

Les critiques n'auront pas tardé. Au lendemain de l'attentat à Nice, le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti et le président de la région Paca Christian Estrosi, tous deux membres du parti Les Républicains, ont été parmi les premiers à monter au créneau.

Sur l'Etat d'urgence.

Sur France info, ils ont tous les deux critiqué l'annonce par François Hollande de la levée de l'état d'urgence -qui sera finalement prolongé de trois mois-, dénoncé le manque d'informations et en ont profité pour rappeler leurs propositions très sécuritaires.
L'ex-maire de Nice Christian Estrosi, a ouvert le feu des critiques contre François Hollande. Sur France info, il s'est ainsi dit "étonné" que "quelques heures avant [l'attaque, NDLR], le président de la République ait annoncé la fin de l'état d'urgence en annonçant, après l'attentat, qu'il le prorogeait de trois mois". Une critique virulente de la décision du président de la République de la part d'un élu qui réclame le maintien de l'état d'urgence depuis plusieurs mois.  
Dans sa charge, il est rejoint par le député Eric Ciotti, qui a réclamé, sur France info également, un état d'urgent "permanent". "Pourquoi [François Hollande] a-t-il annoncé mercredi qu'on [le] levait? [...] Nous devons être dans un état d'urgence permanent parce que la menace, elle est permanente, elle est maximale". 

Un régime très critiqué pour ses atteintes aux libertés individuelles. Début juillet, la commission d'enquête parlementaire qui travaillait sur les attentats du 13 novembre, a jugé en outre que ce régime n'avait qu'une "efficacité limitée".

Très offensif, Éric Ciotti, qui aspire à devenir ministre de l'Intérieur en cas de victoire de Nicolas Sarkozy en 2017, s'est ensuite quelque peu égaré dans son argumentaire, en évoquant les "1,8 million de personnes" qui sont entrées illégalement depuis des mois sur le territoire de l'Union européenne. Une allusion à la crise migratoire qui touche l'Europe et contre laquelle Eric Ciotti demande l'arrêt de l'accueil des migrants, au nom du principe de précaution, au cas où des djihadistes s'infiltreraient dans le flux.

Une allusion qui n'a aucun rapport, a priori, avec l'attentat à Nice.

Estrosi a équipé Nice de nombreuse caméras de surveillance :
Ca y est, alors que la millième caméra va être installée, Christian Estrosi vient d’en ajouter 20 de plus aux 30 récemment commandées. Désormais il y en aura 1.050, et visiblement ce n’est pas terminé car le maire veut en poser dans les halls des HLM.
Christian Estrosi, c’est vraiment Big Brother. En 2012, le Ficanas remarquait qu’avec 800 caméras Nice était la ville la plus insécurisée de France avec Marseille. Chaque caméra et son installation coûtent environ 14.000 €. Les contribuables niçois ont donc payé près de 15 millions d’euros et 53 millions pour les faire fonctionner ; c’est considérable.

Un échec hors de prix.
Aux dires du ministère de l’intérieur la ville détient trois records : le plus grand nombre de caméras de surveillance de France, le plus grand nombre de policiers municipaux (1 pour 900 habitants) et la queue de peloton quant aux résultats : en 2013 Nice était en 401e position sur 408 dans le cadre des atteintes aux biens des personnes.

Comment ses caméras n'ont pas vu ce camion débouler dans la foule ?
Deux "responsables"... font leurs choux gras du malheur des autres en bavant de manière honteuse ALORS qu'ils sont les premires responsables impliquées dans la sécurité de la région et de la ville. Ils devraient être mis en cause pour ça. Plus il y a de désordre et plus ils se régalent, affamés de polémiques stériles nauséabondes. 

Les deux mange merde : Voilà, j'ai passé mes nerfs...

Samedi 16 Juillet 2016

Je vous souhaite une bonne journée ! 

 

Commenter cet article

fanfan 16/07/2016 09:04

Ce n'est pas le moment de faire la campagne présidentielle c'est certain, en profitant de ce qui vient de se passer à Nice.
Mais il est normal d'émettre des critiques c'est humain:chacun pense qu'il aurait mieux fait.
En attendant l'état d'urgence ne sert pas à grand chose apparemment.On attendait des attentats à Paris et c'est la province qui est touchée:ils auraient dû y penser ...
Il faut aussi plus de fermeté envers ces fous et ne pas attendre qu'ils commettent des attentats pour ceux qui sont fichés. Pour le reste nul n'est à l'abri malgré toute la police du monde!
Bises

sarvenaz 16/07/2016 08:50

Dans ces moments terribles, je suis sûre, que les Niçois ont besoin d'assurance et de réconfort et non que des "cherchent postes" critiquent et attisent le feu !
Condoléances à toutes les familles (toutes races et religions confondues) touchées par cette atrocité.
Citoyens du monde entier, unissons-nous contre ces assassins malades mentaux.