Mardi 23 Août 2016

Publié le par Marishka

 

Mardi 23 Août 2016
beau tempsMétéo : beau temps
Matin :
14°C
Après-midi : 29°C
Aaaaargh ! Le retour de la chaleur ! J’étais si bien hier ! Ventilo, éventail et essuie-tout, vont reprendre du service...

J'enrage ce matin : impossible d'ouvrir le scrabble de Facebook, ni sur mon PC, ni sur la tablette ! Virginie m'a confirmé par texto, que chez elle c'est pareil !

J'ai déjà une overdose du bouffon !

Depuis hier les infos nous abreuvent de Sarko qui a trouvé l'idée de se faire du fric, en vendant son torchon, pour annoncer sa candidature ! Et dire qu'il y en a qui vont l'acheter ! ....

J'ai suivi les bons conseils de ma copine d'enfance : Evelyne, que j'ai reçue vendredi dernier, avec Georgette et Anne-Marie : J'ai pris rendez-vous avec un neurologue, à l'hôpital de Voiron, au sujet de ma neuropathie. Il me reçoit... le 4 janvier 2017... On patientera ! Je sais maintenant pourquoi on nous appelle "des patients" !

Vous rendez-vous compte ? Même au plus gros de la canicule, je dors avec une couette en duvets d'oie, pliée en deux sur mes pieds ! il faut vraiment que je m'inquiète pour mes pieds !

Fruits et légumes : des prix records en 2016.

Du jamais vu en 9 ans !!!!

L'association Familles rurales publie ce mardi son Observatoire des prix et des fruits et légumes pour l'année 2016, en se basant sur des relevés effectués pendant l'été. Et les résultats font mal au porte-feuille des consommateurs.
Selon l'association, les fruits ont augmenté de + 18% et les légumes de + 10% par rapport à 2015. Des prix records, en 2016, puisque le panier de fruits (1kg) affiche, en moyenne, 4,10€ à la caisse. Le panier de légumes (1kg) est lui de 2,30€.
La pomme de terre, la fraise, le melon ont le plus augmenté.
Les produits qui ont le plus augmentés : la pomme de terre de 37%, la fraise de 36%, le melon de 17%, la cerise de 17%, la courgette de 17%. Les produits de saison, à maturité, sont moins chers.
Le bio toujours le plus cher
L'association observe aussi que les différences de prix entre produits hard discount, hyper et super, et bio, existent toujours. Ainsi, les hard-discounts restent toujours moins chers en termes de prix, même si l’écart avec les hyper et supermarchés se resserre.
Les fruits et légumes bio restent globalement plus chers que les fruits et légumes conventionnels, avec un écart qui s’accentue par rapport à 2015 : pour les fruits (+ 2,85 €) et les légumes (+1,80€).
Consommer français ne pèse pas forcément plus sur le porte-feuille
Bonne nouvelle enfin : consommer des produits français ne coûte pas forcément plus cher.

Méthodologie

Chaque été, les veilleurs consommation de Familles Rurales relèvent les prix de 8 fruits et 8 légumes à deux reprises : en juin et juillet. Ils distinguent leur origine mais aussi la surface de vente (hyper/supermarchés, hard-discounts, marchés).
Un relevé de prix est aussi réalisé pour les fruits et légumes issus de l’agriculture biologique.
Durant l’été 2016, ce sont 50 veilleurs qui ont relevé les prix dans 32 départements français, pendant les semaines du 06 au 12 juin et du 04 au 10 juillet.

 

 

Le panier de fruits (1kg) affiche, en moyenne, 4,10€ à la caisse. Le panier de légumes (1kg) est lui de 2,30€. Photo Julio PELAEZ
 

On ne peux même plus se rabattre sur les patates ! Et bien sûr on trouve une bonne raison  à ces augmentations : les pluies du printemps....

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

Domino 25/08/2016 18:02

eh oui , manger de patates devient un luxe de nos jours , alors que dans le temps , les ouvriers en mangeaient sans problème . Seules les pâtes sont bon marché . Je ne sais pas où l'on va .... et quel est le bon candidat qui arrivera à redresser la France ..... chamitiés