Mardi 13 Septembre 2016

Publié le par Marishka

 

Mardi 13 Septembre 2016
Météo : bien ensoleillé
Matin : 18°C
Après-midi : 31°C
Encore devoir faire preuve de courage pour supporter la chaleur. Décidément l’été fait de la résistance…
Hier après-midi, comme convenu je me suis rendue chez Francis. Nous essayions de prendre un peu de frais sous les arbres, quand Pierre est arrivé avec sa charmante compagne Lyudmila. Très sympathique cette belle dulcinée et pleine de petites attentions envers Pierre, et de l'humour en plus ! Bref nous avons passé une belle fin d'après-midi et terminé le soir, par dîner dans le jardin, sous une brise  bienfaitrice !
Rentrée à 22 heures, Magik n'a pas cessé de me coller, me demandant "ma main" et "me parlant" sans me lâcher. Il a dû se rendre compte que j'étais partie depuis longtemps ! Le la pauvre....
Après avoir dormi chez Francis, aujourd'hui Pierre et Luda regagnent Bordeaux.

Il manque 464 euros aux Français chaque mois pour vivre confortablement.

Selon une étude Cofidis/CSA, il manque chaque mois 464 euros aux Français pour vivre "confortablement".
Une notion de "confort" qui implique de pouvoir investir "dans tout ce qui ne concerne pas les dépenses obligatoires que sont l'alimentation de base, le loyer et les études des enfants", explique Céline François,  directrice marketing de Cofidis, à nos confrères de RTL.
Les 464 euros seraient consacrés aux loisirs pour 51 % des personnes interrogées.
Bonne nouvelle : la somme de 464 euros n'a pas évolué depuis 2014.
En France, en moyenne, 1 Français sur 5 termine le mois à découvert, rappelle RTL.

La notion de "confort" implique de pouvoir investir dans tout ce qui ne concerne pas les dépenses obligatoires que sont l'alimentation de base, le loyer et les études des enfants. Photo d'illustration Julio Pelaez

Ça c'est ben vrai !

Une classe à vendre 100 000 euros sur Le Bon Coin.

A vendre, "classe d'école toute neuve". Surface : 60 m2 ; prix : 100 000 euros.
L'annonce, mise en ligne dimanche sur le site du Bon Coin dans la rubrique "bureaux et commerces", concerne une classe de Plounérin, dans les Côtes-d'Armor. Symbolique, elle provient de parents excédés par "le manque de professeurs pour leurs enfants", élèves de CE1-CE2, comme l'explique Ouest France.
Plus précisément, ces parents protestent contre la décision de l'Inspection académique de ne pas attribuer un demi-poste supplémentaire à l'école, où 100000 € ont été investis par la commune pour la création de la nouvelle classe. Les travaux venaient de s'achever cet été. Les parents ont également mis en ligne une pétition sur le site change.org.

Mardi 13 Septembre 2016

Peine, contre peine ?
"Si vous me laissez en liberté, je demande ma femme en mariage !"

Chantage, simple maladresse hors de propos, ou bien romantisme qui nous échappe… On ne saurait décrire ce qui a dicté exactement les derniers propos de Mimoun M, 41 ans, devant le tribunal correctionnel d’Avignon. "Si vous me laissez en liberté, je demande ma femme en mariage !" a-t-il promis face aux juges, l’escorte des gendarmes comme témoins. Quelques minutes avant d’être condamné à un an de prison dont six mois ferme. Il faudra attendre avant de publier les bans.
C’est que le Cavaillonnais s’est fait prendre pour la sixième fois en état d’ivresse au volant, alors même qu’il n’a ni permis ni assurance. Il rentrait de boîte, à Avignon, une demi-bouteille de whisky tombée avec un collègue. Il a pris sa voiture achetée 200 euros "pour la déplacer"
http://www.icone-gif.com/gif/metiers/justice/justice007.gifeuphémise-t-il, avant de souffler à quasi 2 grammes quelques minutes plus tard.
Avant d’être jugé en comparution immédiate, il a fallu l’écrouer le temps d’une journée. C’était la première fois pour lui. "En 26 heures de détention, j’ai vu des choses… Ma place n’est pas en prison" a-t-il plaidé pour sa cause. En vain, il est retourné en cellule hier soir.

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

mabiche1231 13/09/2016 14:26

Kikou Marishka,
Je passe en vitesse lol.
Tout est enfin terminé, on a fait du tri dans les armoires tout en rangeant .
Il fait chaud , maintenant repos.
Passe un bel après-midi, bisous,
Nadine