Mardi 25 Octobre 2016

Publié le par Marishka

Mardi 25 Octobre 2016
Météo : pluie modérée

Matin : 14°C
Après-midi : 18°C
La pluie, était annoncée par la météo, et elle tient ses promesses ! Pfffft ! Avec le beau soleil printanier que nous avons eu hier…

Hier après-midi, j'ai eu la visite de ma sœur Rosetina. Nous avons fait notre 4 heures devant un excellent Saint-Genix. Une brioche fourrées de belles et appétissantes pralines rouges !

Originaire de Saint-Genix-sur-Guiers (Savoie).

Au carrefour des départements de Savoie, de l'Isère et de l'Ain

Une légende locale prétend que l'habitude de cuisiner des brioches de forme ronde dans la région remonte à l'annexion de la Sicile au duché de Savoie , en 1713, et qu'elle fait référence à Agathe de Catane, dite sainte Agathe, une belle jeune chrétienne sicilienne du III ème siècle à qui le proconsul romain fit couper les seins parce qu'elle se refusait à lui.

C'est le pâtissier Pierre Labully, dont le magasin existe toujours sur la place de l'église de Saint-Genix-sur-Guiers, qui a inventé le gâteau de Saint-Genix vers 1880. Il lui a alors donné son nom : le gâteau Labully. En 1848 , il épouse Françoise Guilloud, originaire de la petite ville voisine des Abrets en Isère. Pâtissier d'hôtel, elle lui fait connaître la recette d'une fameuse brioche locale au levain, légèrement parfumée à la fleur d'oranger et décorée d'une unique praline. Ce sont les clients de l'hôtel, qui appréciant le moelleux particulier donné par la praline en coulant, suggèrent à Pierre Labully de le garnir de plusieurs pralines. Pierre Labully perfectionne la recette initiale en ajoutant de nombreuses pralines à l'intérieur et à l'extérieur (wikipédia).

La commune se  trouve à moins d'une heure en voiture de Lyon, située à 80 kilomètres à l'ouest. Saint-Genix-sur-Guiers est la commune savoyarde la plus proche de l'aire urbaine de Lyon, qui commence quelques kilomètres à l'ouest aux Avenières . La commune se situe à la confluence du Rhône  et du Guiers, au carrefour des départements de Savoie, de l'Isère et de l'Ain.

Le soir, Elisa a déserté la maison, pour aller dîner avec sa mère. Elle est revenue vers 21 heures au moment où j'allais programmer le replay de Koh-Lanta : il n'y avait rien d'intéressant aux programmes du soir télé... Plus ils font des chaînes, moins il y a des programmes intéressants !

Elle s'est installée dans le fauteuil de Magik... il a fallu le déloger et le pauvre, je n'ai pas voulu le mettre par terre, j'ai donc dit à Elisa de mettre son coussin près de moi, sur le canapé. Il était fou Magik ! Il attrapait ma main pour la caresser et il ronronnait d'une force que Elisa de son fauteuil, l'entendait. Lorsqu'il est allé grignoter quelques croquettes, il est bien revenu près de moi et à nouveau m'a demandé ma main pour des câlins. Lorsque nous nous sommes couchées, je l'ai remis sur son fauteuil. De toute façon il comprend, quand il me voit éteindre la télé, il sait que Mamie regagne ses pénates, et il ne cherche pas à me suivre.

Échirolles : il trouve une grenade dans un sac de pommes de terre.

Il avait acheté plusieurs gros sacs de pommes de terre, dont l’étiquette indiquait qu’elles avaient été récoltées à Calais, dans le supermarché Carrefour Market de Claix, près de Grenoble.
Mais lorsque l’épouse de cet Echirollois a commencé à éplucher ses patates dimanche après-midi, elle s’est rendu compte que l’une d’entre elles, pourtant de forme et de couleur identiques aux autres, pesait beaucoup plus lourd et que son économe n’arrivait pas à entamer la peau qui résonnait d’une façon métallique. "Ma femme m’a appelé pour me montrer cette pomme de terre particulière et après l’avoir passée sous l’eau pour enlever le reste de terre, j’ai réalisé qu’il s’agissait d’une grenade !", raconte l’homme, encore surpris de cette découverte.

La purée a failli contenir une bonne concentration de fer ! Moi, j'aurais compris et ne l'aurais pas passé sous l'eau !

Une vache tuée par un chasseur.

Les faits remontent au dimanche 9 octobre, dans un alpage situé aux Allues. Trois jours plus tard, le 12 octobre, un agriculteur découvre une de ses bêtes morte. Un tir de fusil en serait la cause. Un vétérinaire est venu constater l’état de l’animal, mort par balle, puis le propriétaire s’est rendu à la gendarmerie. Mais dans le coin, tout le monde se connaît…
Un accord un cours entre les assurances.
Le chasseur en question a été contacté par les services de l’ordre afin de mettre en relation le chasseur et l’agriculteur. Ce dernier n’a pas souhaité déposer plainte. Un accord est en cours entre les assurances.
L’accident se serait produit alors que l’auteur se situait sur un alpage appartenant à la commune de Le Bois et loué à la société de chasse des Allues. Le maire de Le Bois a exprimé son mécontentement via un courrier adressé au responsable de la société de chasse, et à la mairie alluétaine, dans lequel il soulève l’importance d’éloigner les zones de pâturage de ceux destinés à la chasse, en cette période.

Après un  cheval (voir hier), c'est maintenant une vache ! Va t-il falloir équiper le bétail d'un gilet jaune ou acheter des bésicles aux chasseurs ?

Une ado de 15 ans suspectée d’avoir poignardé son père.

Un homme de 46 ans a été poignardé à plusieurs reprises hier après-midi à son domicile de Saint-Paulet-de-Caisson.
Les gendarmes de Pont-Saint-Esprit, commune voisine, et leurs collègues de la compagnie de Bagnols-sur-Cèze ont rapidement mobilisé un maximum d’effectifs une fois l’alerte de l’agression tombée.
D’autant que, d’après nos informations, il ressort que la principale suspecte de ces violences n’est autre que la fille de la victime.

Elle était en garde à vue hier soir.
La jeune adolescente placée en garde à vue à la gendarmerie
L’adolescente de 15 ans est suspectée d’avoir blessé son père alors qu’ils étaient en train de se disputer pour un motif futile.
Les circonstances de ces violences restent à éclaircir. Cette mission a été confiée par le parquet de Nîmes aux gendarmes de la brigade de recherches de la compagnie de Bagnols-sur-Cèze. Ils vont devoir établir dans quelles circonstances les coups ont été portés ? S’agit-il d’une attaque volontaire ou celle qui est suspectée a-t-elle cherché à se défendre ?
L’homme a reçu plusieurs coups de couteau et il a dû être hospitalisé
Des techniciens en identification criminelle du groupement de gendarmerie du Gard ont passé au peigne fin la maison. Pris des dizaines de clichés de la scène pour ne rien laisser au hasard.
Récupéré par les sapeurs-pompiers bagnolais et une équipe du Samu, la victime a été médicalisée et transportée à l’hôpital de Bagnols-sur-Cèze.
Son pronostic vital n’était pas engagé à l’heure où nous écrivions ces lignes hier soir.

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

Dany, la Réunion 25/10/2016 13:01

Bonjour Marishka.
Miamm ... Ton gâteau me semble bien bon !

Quelle imprudence ! La grenade aurait pu être active !
Je te souhaite un bel après-midi.
Grobizoux. ♡♡♡
Dany. (15h04)

mabiche1231 25/10/2016 12:03

Kikou Marishka,
il a l'air bien bon ce gâteau , je ne connais pas !
Jess a mis un petit com dans les commentaires en-dessous de mon post d’aujourd’hui, elle vous remercie.
Une journée grise encore aujourd’hui mais bon c’est de saison.
Passe une bonne journée, gros bisous
Nadine