Mercredi 19 Octobre 2016

Publié le par Marishka

Mercredi 19 Octobre 2016
Météo : assez ensoleillé

Matin : 8°C
Après-midi : 14°C
Météo dans la continuité : du soleil et un peu de fraîcheur. Quoique cette nuit je me suis levée vers 2h30 : j’avais chaud !

Alerte enlèvement pour un bébé enlevé par son père à Grenoble.

Un bébé de quatre mois a été enlevé mardi à Grenoble par son père, selon la police qui a déclenché une alerte enlèvement pour retrouver le nourrisson.
22  h 45: Selon les informations du Dauphiné Libéré, le père de l'enfant -qui n'est pas sevrée- s'est présenté ce matin dans le foyer grenoblois où est hébergée la mère. Il s'est alors emparé du bébé et a pris la fuite. Le couple était séparé à la suite de violences dont le père est suspecté sur sa compagne, cette dernière étant prise en charge par une structure accueillant des femmes battues. Selon une source fiable, la justice n'a pas encore statué sur ces violences présumées et le père avait le droit de visite à sa fille, ce qui explique qu'il ait pu accéder jusqu'à elle aujourd'hui.
Le laps de temps qui s'est écoulé entre l'enlèvement et le déclenchement de l'alerte nationale s'explique par le fait qu'il a été nécessaire de procéder à de multiples vérifications avant de lancer cette lourde procédure, vient également d'indiquer un haut responsable au Dauphiné Libéré.
La sûreté départementale de l'Isère et l'antenne grenobloise de la DIPJ de Lyon sont co-saisies de cette affaire.
22h15 : Djenah, petite fille de 4 mois, vêtue d'un pyjama rose bonbon, yeux marrons, un peu de cheveux châtains, a été enlevée le 18 octobre 2016 à Grenoble, par son père, Steeve BENI Y SAAD, 28 ans. Il a emmené l'enfant dans un maxi cosy avec une couverture rose. Il s'agit d'un individu de couleur noire, porteur de lunettes de vue, 1,75 mètres, cheveux noirs et courts.

Si vous localisez l'enfant ou le suspect, n'intervenez pas vous même appelez immédiatement le 197, ou envoyez un courriel à : 

alerte.enlevement@interieur.gouv.fr

La petite fille n'est pas sevrée... Ça devrait se remarquer un homme qui achète du lait maternisé. A moins qu'il ait tout prévu avant !

Payé 4 000 euros par mois à ne rien faire... depuis 10 ans.

L'ancien directeur général des services de la mairie de Sainte-Savine, dans l'Aube, n'a plus d'activité. Mais il est toujours payé... 4 000 euros par mois depuis dix ans (soit les trois-quarts de son ancien traitement), en attendant de trouver un emploi équivalent et correspondant à son grade.
500 000 euros d’argent public.
L'histoire est racontée par l'Est Eclair. Bosko Herman, âgé aujourd'hui de 55 ans, a exercé à la mairie entre 2001 et 2006. A cette date, pour des raisons de désaccords personnels, le maire socialiste Jean-Jacques Arnaud a mis fin à son "détachement".
Cette affaire administrative représente à ce jour près de 500 000 euros d’argent public.
Que dit la loi du 26 janvier 1984 ?
En réalité, ce qui semblera peut-être une anomalie résulte de la loi du 26 janvier 1984 relative à la fonction publique territoriale. Elle stipule que le directeur territorial écarté à la suite d'un changement de l'équipe municipale, que la raison de son éviction soit personnelle ou politique, continue à percevoir une partie de son traitement jusqu'à ce qu'il trouve un emploi équivalent à son grade. Ce statut particulier qui peut durer des années est décrit aux articles 97 et suivant et nommé "fonctionnaire momentanément privé d’emploi". Il est réservé au catégories A et B.

C'est ça le privilège de quelques uns ! A pôle emploi, nous simple demandeur d'emploi, nous devons accepter un emploi même si ce n’est pas l’équivalent !

Ce matin, après la venue de Virginie, nous allons devoir faire le marathon : Outre les courses habituelles, nous devons aller chercher un colis (Free) dans un point relais, un autre colis dans un autre point relais et encore un autre ailleurs que dans ces 2 points relais !

Et... être de retour pour midi : Elisa sort du collège et vient manger avec nous.

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

Dany, la Réunion 19/10/2016 13:37

Bonjour Marishka.
Et voilà encore une lacune concernant la protection de cette jeune femme ! Rapide la justice ! Franchement.
La moitié des revenus de ce monsieur me suffirait moi. Pourquoi chercherait il un emploi s'il est payé aussi grassement ? Dire que je suis scandalisée est bien faible.
Je te souhaite une bonne journée.
Grobizoux. ♡♡
Dany. (15h37)

mabiche1231 19/10/2016 10:36

Kikou Marishka,
ben dit donc il s'emmerde pas le gaillard, moi aussi je veux bien une retraite comme ça même 2000 euros tous les mois !
Une journée bien automnale, vent, pluie, la totale.
Je dois partir plus tôt pour aller chercher les enfants, Jess a une course à faire, alors je ne m’attarde pas, bonne journée, gros bisous
Nadine