Mardi 29 Novembre 2016

Publié le par Marishka

Mardi 29 Novembre 2016
Météo : assez ensoleillé

Matin : 2°C
Après-midi : 8°C
Du soleil, mais gla, gla, gla ! Ce matin j'ai enfilé ma robe de chambre, et c'est rare ! La plupart du temps en journée, même en plein hiver, je suis en tee-shirt, manches courtes, et ce n'est pas le cas en ce moment ! Quand je dis que je crains plus la chaleur que le froid ! Pourtant ce matin...

Périgueux : il maltraite un bébé et se dit inspiré par l'émission "Super Nanny".

L'homme et sa compagne sont mis en examen pour violences sur leur bébé de 16 mois. Le procès se tiendra en avril 2017.
Une mère de 20 ans et son compagnon de 23 ans devront répondre d'accusations de violences volontaires sur son bébé de 16 mois, rapporte Sud Ouest.
D'après le quotidien régional, leur procès a été initié par un signalement de la crèche fréquentée par le nourrisson. Le personnel avait constaté des "hématomes importants" sur les fesses de l'enfant, avant qu'un examen médico-légal ne confirme qu'il étaient dus à des violences récentes.
Un compagnon "colérique" et "brutal"
Convoqué à l'hôtel de police de Périgueux tout comme sa compagne, l'homme  décrit comme "colérique" et "brutal"  par son entourage ne nie pas qu'il fesse le bébé "pour faire son éducation", notamment lorsqu'il ne s'endort pas. Il a affirme s'être inspiré de l'émission "Super Nanny", bien que l'émission n'a jamais montré ou conseillé de tels sévices.
Le couple a été placé en garde à vue et le bébé confié à l'Aide sociale à l'enfance. Le procès de sa mère et son compagnon tiendra en avril 2017.

Paris : Brigade anti pipis.

On a trouvé une solution plus qu'insolite afin de décourager les Parisiens de faire pipi dans la rue.
En déambulant dans Paris le vendredi soir, il n'est pas rare qu'on ait l'impression de se retrouver dans une ville du Moyen Age. Seuls les plus agiles arrivent à enjamber l'urine qui macule les rues de la ville lumière. Et parfois même par torrents, si vous avez bien de la malchance. Parce que oui, à Paris, il semble qu'on n'ait pas beaucoup le choix… Vous risquez le plus souvent de tomber sur un fêtard — normalement de sexe masculin — qui se soulage quelque part dans un endroit un peu trop public au goût de certains. Bas de portes, marches du métro, derrière les arbres, entre les voitures stationnées, même sur les sièges de Vélib (vélos en libre-service de la ville de Paris), déplore le site The Local.
Les autorités de la ville sont conscientes du problème et ont déjà annoncé l'installation de 50 urinoirs publics supplémentaires dans les rues, dont certains seront ouverts 24 heures sur 24. Elles ont également introduit une amende de 68 euros pour ceux qui feront leur petit truc en public…
Cependant, cela n'a pas l'air de trop faire ciller les bois-sans-soif qui trouvent tout de même plus avantageux de se soulager à même la ville. Et s'il y avait moyen de les faire tous se tirer dans le pied, pour rire un bon coup au passage ?
Eh bien il y en a un qui l'a trouvé, ce moyen, et il ne pas fait du tout dans le second degré. En effet, Xavier Delaporte, un Parisien de 31 ans qui se fait du souci, a proposé d'utiliser une peinture très hydrophobe qui ferait en sorte qu'au contact de la surface le pipi rebondirait immédiatement sur son propriétaire.
Cependant, la mesure s'avérerait assez chère. En se fondant sur une expérience allemande (la pratique est déjà appliquée avec succès à Hambourg), M.Delaporte a estimé qu'un tel projet coûterait environ 100.000 euros pour couvrir au moins les murs du 18e arrondissement et du canal Saint-Martin.

 

La brigade anti pipis et autres incivilités compte 1900 "chasseurs" !
Les mecs vous coutez cher !

En vrac :

Une vue d'Alep est après un bombardement. 

Un bureau de vote dimanche (à la queue leu-leu) :

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

mabiche1231 29/11/2016 10:08

Kikou Marishka,
alors comment va ton dos?
Une journée ensoleillée mais -4° cette nuit et on nous prévoit seulement 4° pour la journée .
Je te souhaite un bon mardi, gros bisous,
Nadine

Marishka 29/11/2016 11:40

Ma pauvre, mon mal de dos c'est un état permanent. il n'y a pas un jour où il ne me fait pas souffrir, mais le plus dur c'est de sortir de mon lit. Surtout lorsque j'ai fait une "longue" station... 2/3 heures d'affilées... J'ai ma canne près de moi pour m'aider, heureusement !
Chez moi aussi bien froid et demain encore plus ! Bonne journée et gros bisous.