Mardi 17 Janvier 2017

Publié le par Marishka

Mardi 17 Janvier 2017
Météo : assez ensoleillé

Matin : -7°C    
Après-midi :
-2°C
Gla, gla, gla !!! -2°C au meilleur de la journée... Et du vent à 15 km/h  Aujourd’hui j’hiberne !

Hier après-midi, j'ai pris les devants et avant que le Général Hiver, ne me bloque chez moi, je suis allée faire provision de vitamines C : Je n'avais plus de clémentines... j'ai filé à Carrefour Market. Bon, demain, il va falloir quand même sortir pour les courses habituelles... Comme j'ai Elisa pour midi, je ferai une raclette : elle aime ça.

Je me suis levée ce matin à 3h50 pour répondre à un appel de la nature, évidemment Magik sur les talons. Je n'allume pas la lumière, pour ne pas "l'alerter", mais il m'entend tâtonner à la recherche de mes pantoufles... et quand j'atteins la porte, il est déjà là ! Je suis allée faire un tour à la cuisine pour répondre à ses câlins ronronnants, bien décidée à me recoucher. Ce que j'ai fait, dès que le poilu en a eu assez et a rejoint son coussin sur le fauteuil. Fauteuil qu'il dispute à Virginie quand elle est là. Il aime le fauteuil qui lui sert de point de vue à l'extérieur. Il regarde les voitures passer sur la route et surtout dresse les oreilles lorsqu'il voit les pigeon pompiers sortir de la caserne ! Il miaule en tremblotant du menton lorsqu'un pigeon se perche sur la rambarde du balcon... Un festin si près et impossible à chasser... Frustré Magik !

Hiver 1956 et les autres...

En 1956, la France et l'Europe étaient touchées par une vague de froid. Pendant trois mois, les températures avaient avoisiné les zéro degrés.
Oui, il fera froid en France cette année, mais rien à voir avec les "vagues de froid historiques comme celles de février 1956 ou de janvier 1985", rappelle régulièrement Météo France.

Trois mois à zéro degrés
Cette année-là, la température avait plongé à -19 à Toulouse ! Certains habitants de Clermont-Ferrand se sont souviendront peut-être du 2 février 1956 : le mercure n’avait pas dépassé -13,6°C. À Marseille, il était tombé à -6,3°C le 11 février 1956.
"Nous avions connu pratiquement trois mois à zéro degrés. Toute la France était vraiment frigorifiée. C'était des vrais -15 ou -20 degrés, alors qu'aujourd'hui on va dire que c'est du -15 'ressenti', à cause du vent. On triche un peu", racontait lundi le climatologue Jean Jouzel sous BFMTV.
En 1956, les chaînes françaises faisaient le tour de cette vague de froid, qui a touché la France, mais aussi l'Europe.
Paris sous dix centimètres de neige, des blocs de glace, les sites historiques de Rome recouverts d'un manteau blanc...

Castelnaudary :

Déjà en janvier 1914 les Chauriens les plus intrépides s'étaient risqués sur le grand bassin transformé en banquise.

Paris :

Hiver de 1962/63 à Paris.

Paris : Sur la Seine gelée.

Avignon :

Je vous souhaite une bonne journée ! Couvrez-vous bien si vous sortez !

 

Commenter cet article

yéti 17/01/2017 16:47

chez moi l'hiver 55, 56 nous avions fait un igloo dans la cour, il est resté en place de novembre a mai
la mer ( côte ouest du Cotentin ) était gelée sur 300 mètres avec une épaisseur de 50 cm

mabiche1231 17/01/2017 08:55

Kikou Marishka,
Nous avons du vent glacial, il n’a pas gelé comme annoncé mais -4° et le ressenti est de -9° ;
Passe une bonne journée au chaud, gros bisous,
Nadine