Mardi 11 Avril 2017

Publié le par Marishka

Mardi 11 Avril 2017
Météo : averses éparses

Matin : 10°C    
Après-midi : 15°C
Hier, nous n’avons pas vu une goutte de pluie, peut-être que dame nature va se raviser aujourd’hui… En tout cas il a fait beau et Zizique recommence à se réapproprier le balcon, en faisant de longues stations le ventre à l'air.

Une fillette portant des traces de coups errait seule en pleine nuit.

Les enquêteurs de Seine-et-Marne tentent d'identifier les parents de cette fillette de 3 ans, retrouvée seule dans la rue dans la nuit de samedi à dimanche, portant des traces de coups sur le corps.
Retrouvée dans la commune de Villeparisis, elle a d'abord été hospitalisée, informe le Parisien. Elle a été placée dans une famille d'accueil provisoire, en sécurité, en attendant que l'enquête suive son cours.

Le camp de Grande-Synthe n'est plus qu'un amas de cendres.

Le camp de migrants de Grande-Synthe, qui se voulait un abri exemplaire pour les migrants rêvant de passer en Angleterre, a vécu: après des bagarres, un violent incendie a ravagé l’essentiel du camp dans la nuit de lundi à mardi. Le préfet a annoncé qu'il n'était plus qu'un amas de cendres et ne pourrait être reconstruit.
Selon plusieurs témoignages, la discorde est venue de l’augmentation du nombre d’Afghans, arrivés après le démantèlement de la «Jungle» de Calais, à 40 km de là. Les Afghans étaient mécontents d’être parqués dans les cuisines collectives tandis que les Kurdes dormaient dans des chalets dont le nombre n’a pas été accru.
Le sinistre, extrêmement violent, s’est déclaré en fin d’après-midi, vers 18 heures, et n’était pas encore éteint à 2 heures du matin. Une rixe entre Afghans et Kurdes, qui a d’abord fait dans l’après-midi six blessés à l’arme blanche, est à l’origine de l’incendie a affirmé le préfet du Nord Michel Lalande.Les migrants ont été évacués du camp et seront relogés dans des hébergements d’urgence. Près de 200 personnes ont été mises à l'abri dans la nuit, notamment dans deux gymnases.

Non contents d'être accueillis, ils trouvent le moyen de foutre la merde entre eux ! Si c'est pour se faire la guerre ici, ils pouvaient aussi bien rester la faire, chez eux.

Une jeune fille frôle la mort à la foire du Trône.

Le pire a été évité de justesse dimanche après-midi à Paris, sur le manège Adrénaline, installé à la foire du Trône. Selon France Bleu Paris région, une partie des sangles qui retenaient une jeune fille installée dans une sorte de tyrolienne, 50 mètres au-dessus du vide, a cédé. Elle s’est retrouvée suspendue par les pieds, dans la position du cochon pendu, et a failli heurter l'estrade de plein fouet. Par miracle, elle n'a pas été blessée.

Un peu en retard : Je suis allée faire 2/3 courses, car demain, je ne pourrai pas, j'ai rendez-vous avec ma diabétologue.

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

Geo 11/04/2017 16:12

Coucou ma belle,
Je ne sais pas vous mais moi j'en ai marre de voir de plus en plus d'enfants innocents maltraités, martyrisés par des adultes rendus souvent inconscients par leurs addictions et dénués de tout sentiment...Voilà qui est dit...Bonne fin de journée et gros bisous. Geo

Dany, la Réunion 11/04/2017 15:54

Je passe en vitesse Marishka ...
Je te souhaite une douce soirée et je t'embrasse très, très fooort . . .
Dany. (17h54)

mabiche1231 11/04/2017 11:48

Kikou Marishka,
chez nous gris et froid !
Ouf dis elle a eu de la chance la fille !
Passe un bon mardi, gros bisous
Nadine