Mercredi 19 Avril 2017

Publié le par Marishka

Mercredi 19 Avril 2017
Météo : bien ensoleillé

Matin : 1°C    
Après-midi :
13°C
Le retour de l’hiver… Et du vent à 20 Km/h...  nous allons devoir ressortir les manteaux. La poisse !
C'est jour de courses avec Virginie, nous allons faire fissa, pour vite retrouver la chaleur de la maison.

L'Etat s'apprête à bruler littéralement 100 millions d'euros.
Info des "Contribuables associés".

Chers amis,
La semaine dernière, une information, qui va encore faire mal à votre portefeuille, est presque passée inaperçue…
L'Etat s'apprête à bruler littéralement 100 millions d'euros.
Comme vous le savez, la Ministre de la Santé est partie en croisade contre les fumeurs.  Depuis le 31 décembre 2016, tous les paquets vendus dans les bureaux de tabac doivent être "neutres"… C'est-à-dire qu'il ne doit plus y avoir aucun logo visible du fabriquant de tabac.
Et, c'est là que survient le génie administratif !
Plutôt que de laisser les buralistes écouler tranquillement leurs derniers paquets, Bercy s'est engagé à racheter, un à un, tous les paquets non-neutres.
Oui, vous lisez bien : Bercy va racheter aux buralistes des dizaines de milliers de paquets de cigarettes devenus "invendables".
Ce gaspillage d'argent public est estimé à près de 100 millions d'euros.
Les entrepôts ont recueilli 15 millions de paquets de cigarettes, soit l'équivalent de 250 tonnes de tabac.
Bercy va ainsi faire un chèque d'environ 3 000 € à tous les buralistes.
Mais l'histoire ne s'arrête pas là !
Après avoir été rachetés à prix d'or, ces paquets vont tous être brûlés…
100 millions d'euros d'argent public qui vont partir en fumée, c'est l'équivalant de 50 scanners d'imagerie médicale.
Une nouvelle fois, le gaspillage a été la règle !
C'est d'autant plus inacceptable que les Français ont subi un matraquage fiscal sans précédent durant ce quinquennat.
Nous demandons à Marisol Touraine, ministre de la Santé, de revenir sur sa décision.

Vivement qu'elle dégage cette Touraine !

Attentat déjoué avant la présidentielle.

A cinq jours de la présidentielle, deux hommes de 23 et 29 ans ont été interpellés ce mardi à Marseille, à la sortie d'un appartement, dans lequel des armes, des explosifs et un drapeau de Daech ont été retrouvés. Ils projetaient de commettre un attentat terroriste "certain et imminent" pendant la campagne, selon le ministre de l'Intérieur. D'après une source proche du parti LR, c'est François Fillon qui était visé.
Ce que l'on sait de l'attaque "violente et imminente"

Qui sont les suspects ?
Les suspects, de nationalité française, Clément Baur, 23 ans, et Mahiedine Merabet, 29 ans, sont radicalisés et fichés S depuis 2016 et 2015. Leurs premiers contacts remontent à 2015 lors d’un séjour en prison pour des faits de droit commun.
Qu'ont découvert les enquêteurs ?
Localisés mardi matin, les deux hommes ont été arrêtés à Marseille dans le cadre d’une enquête en flagrance ouverte à Paris le 12 avril, notamment pour association de malfaiteurs terroriste criminelle. Lors d’une perquisition dans un appartement de la cité phocéenne, les enquêteurs sont tombés sur un impressionnant arsenal: un fusil-mitrailleur Uzi, deux armes de poing, des munitions, un sac de boulons, 3 kilos de TATP, un explosif.
Voulaient-ils s’attaquer à la présidentielle ?
Selon une source proche de l’enquête, "ils cherchaient à impacter la période" de campagne électorale, mais aucun projet précis ciblant un candidat n’a été identifié à ce stade. Les gardes à vue des deux suspects, prévues pour durer quatre jours, permettront peut-être d’en savoir plus sur leurs intentions.

Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Benoît Hamon disposent de cinq policiers en permanence, Jean-Luc Mélenchon trois, François Asselineau deux, Nicolas Dupont-Aignan et Jacques Cheminade un seul chacun. Selon une source policière, Emmanuel Macron bénéficie toutefois d'une vigilance renforcée.
Seul François Fillon a fait l'objet de mesure de protection renforcée. C'était le cas aux meetings de Montpellier et de Nice.  Jugé le plus menacé des 11 candidats depuis la fin de la semaine dernière, François Fillon est protégé en permanence par six officiers de sécurité.
Philippe Poutou et Nathalie Arthaud n'ont pas de protection policière. Leur protection est assurée par leurs adhérents syndicaux.

Quel que soit le candidat, petit ou  grand, un attentat porterait atteinte à notre démocratie.

Je vous souhaite une bonne journée !

PS : Demain je suis absente de la blogosphère : Rendez-vous à l'hôpital pour un examen. (Pas une mise en examen !)
Je passerai peut-être dans la journée, pour vous donner ds news.

 

Commenter cet article

fanfan 19/04/2017 18:21

L'hiver est revenu chez nous aussi!
J'avais entendu la nouvelle pour les cigarettes mais je croyais que c'était une blague! C'est se moquer du peuple! Honte à eux!
De français , ils n'ont que la nationalité ces terroristes en herbe; moi, je suis pour la
déchéance .Si on trahit son pays, on n'a rien à y faire ! Bises

Dany, la Réunion 19/04/2017 17:39

Bonsoir Marishka.
Des nouvelles à faire enrager le peuple français !
La température est vraiment bizarre dans le monde entier depuis quelques années ... Chez nous, c'était 30° aujourd'hui et cet après midi la pluie a rafraîchi tout ça !
Je te souhaite une excellente soirée et te fais de grobizouxx ...
Dany. (19h39)

Geo 19/04/2017 12:24

Bonjour ma belle,
Nos dirigeants n'en sont plus à un gaspillage prêt et c'est à nous "les sans dents" qu'ils demandent de nous serrer la ceinture !!! Bon après-midi en compagnie de la douce Virginie et des gros bisous à vous deux. Geo

mabiche1231 19/04/2017 10:12

Kikou Marishka,
bonnes courses à vous deux .
Une journée bien lumineuse aujourd’hui mais très froide. Zéro degré ce matin !
Passe une bonne journée, gros bisous, tiens nous au courant.
Nadine