Dimanche 18 Juin 2017

Publié le par Marishka

Dimanche 18 Juin 2017
Météo : beau temps

Matin : 15°C
Après-midi : 30°C
Températures encore correctes en attendant... la canicule ! Et dire que nous ne sommes qu'en Juin...

REIMS : Un bébé opéré du mauvais côté, ses parents furieux.

Un bébé qui souffrait du côté droit du corps a été opéré en mai à Reims du côté gauche, par un chirurgien qui s'était trompé en rendant compte de la consultation.
Un bébé de dix-huit mois a été opéré en mai dernier pour une hernie inguinale droite étranglée à Reims... mais le chirurgien s'est trompé de côté lors de l'opération, rapporte l'Union.
L'enfant, Johan, né en janvier 2016, a présenté une grosseur dans l'aine droite, quelques mois après sa naissance. Fin mai 2017, il souffrait beaucoup et ne pouvait plus déployer ses jambes.

Un problème d'intestin sorti de sa cavité
Ses parents l'ont alors emmené au CHU de Reims, où a été diagnostiquée une Hernie inguinale droite étranglée, autrement dit une sortie de l'intestin de sa cavité, qui s'est ensuite bloqué sous la paroi abdominale.
L'enfant a été opéré sous anesthésie générale, mais... du côté gauche. Le chirurgien qui avait fait la consultation s'était en effet trompé en écrivant le compte-rendu.

L'enfant a été opéré une deuxième fois
Le bébé a finalement été réopéré le lendemain, cette fois du côté droit et par un autre chirurgien.
Les parents de Johan, qui avaient pris rendez-vous avec un avocat pour engager des poursuites, ont rencontré jeudi des représentants du CHU.
Le CHU a reconnu ses torts et a déclenché différents dispositifs pour analyser la situation et opérer une médiation.

Pauvre gosse ! Ses parents furieux, il y a de quoi !

GRENOBLE Grand'place : Une vendeuse menacée au couteau par un unijambiste.

Les policiers grenoblois ont interpellé samedi en début d’après-midi un homme qui venait de menacer une vendeuse de Grand’Place avec un couteau.
Le suspect, unijambiste et se déplaçant en fauteuil, aurait mal pris le fait que la vendeuse qui profitait de sa pause pour fumer une cigarette lui en refuse une. Il a été placé en garde à vue.

PORTUGAL : Un violent feu de forêt fait au moins 25 morts, certains carbonisés.

Un violent feu de forêt qui a soudainement redoublé d’intensité a fait au moins 25 morts et une quinzaine de blessés, samedi dans la région de Leiria, dans le centre du Portugal.
Les victimes ont été piégées à l'intérieur de leurs voitures
Selon le secrétaire d’Etat à l’Intérieur, Jorge Gomes, 22 personnes ont été carbonisées dans leurs voitures quand elles se sont retrouvées piégées par les flammes alors qu’elles circulaient sur la route reliant Figueiro dos Vinhos à Castanheira de Pera.
Trois autres sont décédées par inhalation de fumée.
On dénombre 16 blessés, dont onze civils et cinq pompiers. Deux d’entre eux se trouvaient dans un état grave.
Des orages à l'origine du sinistre
Le feu s’est déclaré samedi peu avant 15 heures locales (14 heures GMT) dans la commune de Pedrogao Grande, située dans le district de Leiria. Selon le Premier ministre portugais Antonio Costa, qui s’est rendu au siège de la Protection civile près de Lisbonne, des orages secs ont pu être à l’origine de cet incendie.
D’après le secrétaire d’Etat à l’Intérieur, les flammes se sont propagées "avec beaucoup de violence" et "de façon inexplicable", évoluant alors sur quatre fronts.

Le Portugal a connu samedi une forte canicule, avec des températures dépassant les 40 degrés dans plusieurs régions, qui devrait se prolonger ce dimanche.

ESPAGNE : À cause de la chaleur, les collégiens ont cours... au funérarium.

Aux grandes chaleurs les grands remèdes.
La canicule est telle en Espagne cette semaine que des élèves d’un collège de la région de Madrid sont allés chercher la fraîcheur... dans un établissement funéraire.
Jeudi à Valdemoro (72 000 habitants), à 27 km au sud-est de la capitale espagnole, des dizaines d'élèves de 12 à 18 ans ont été transférés vers un lieu proche de leur collège, un funérarium.
Et ce... parce qu’il était doté d’air conditionné.

Cinq élèves emmenés à l'hôpital
Auparavant, cinq élèves avaient été conduits à l’hôpital, l’un pour un coup de chaud, les autres parce qu’ils étaient nerveux.
L'Espagne traverse depuis jeudi un épisode caniculaire inhabituel pour un mois de juin avec des pics au-dessus des 40°C y compris à Madrid (40,6°C jeudi après-midi). Cette vague de chaleur doit durer au moins jusqu’à dimanche.
Pendant ce temps, la polémique enfle sur l'inadaptation à la canicule des établissements publics, frappés par des mesures liées à la politique d'austérité engagée dans les années 2010.

Drame dans une corrida en France : mort du torero espagnol Ivan Fandino.

Un matador espagnol réputé, le Basque Ivan Fandiño, est décédé samedi soir à l'hôpital de Mont-de-Marsan où il avait été transporté en urgence après avoir été encorné lors d'une corrida à Aire-sur-l'Adour (Landes), apprend-on de source médicale.
Ivan Fandiño, 36 ans, a été encorné alors qu'il effectuait un quite (ndlr: une passe avec une cape) à l'un des taureaux de son compatriote Juan del Alamo. Il s'est alors pris les pieds dans sa cape et a trébuché au sol où il a été pris par le taureau qui l'a encorné.
Auparavant il avait triomphé en coupant une oreille lors de sa prestation face à son premier taureau.

Oups !

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

Geo 18/06/2017 22:13

Des problèmes de réseau m'empêchent de venir sur ton blog ces derniers temps mais ce soir "miracle"
j'y arrive !! Je te souhaite une bonne soirée suivie d'une douce nuit. Gros bisous. Geo