Lundi 5 Juin 2017

Publié le par Marishka

Lundi 5 Juin 2017
Météo : averses éparses

Matin : 15°C    
Après-midi :
22°C
Frisquet ce matin aux aurores. Et encore de la flotte.... Je ne vais pas transpirer ! Bon ce matin : bain de pieds matinal... Zizique comme d'habitude s'est mis entre mes pattes et m'a fait renverser son abreuvoir ! Grrrrrr ! Demain je procèderai autrement : je prends un seau pour le vider avant le transport périlleux !

Là, maintenant il me rouspète dessus car j'avais froid et j'ai fermé la porte-fenêtre du balcon.... Non content que je le nourrisse, que je prenne soin de lui, que je lui "donne" ma main quand il me le demande, bref que je lui fasse une vie toute en douceur : il a ses exigences ce félin !

Mouvement de panique à Turin : un Grenoblois témoigne. Tout ça à cause d'un pétard !

Un mouvement de panique colossal a eu lieu samedi soir à Turin après le match de la Champions League entre la Juventus et le Real Madrid. Une rumeur d'attaque à la bombe dans la fan-zone est à l'origine du déplacement massif qui a fait 1 527 blessés dans la foule, dont trois grièvement.
Ce devait être une soirée de fans de football. De fans, aussi, de la Juventus de Turin qui compte de nombreux supporters dans l’agglomération grenobloise. "On est arrivés tous les quatre samedi vers 18h30 à Turin, raconte Matthieu, jeune Grenoblois. Mais, comme il y avait du monde (sur la place centrale San Carlo), on a préféré regarder la première mi-temps dans un resto à quelques mètres de la fan-zone. On voulait rejoindre la place centrale en seconde période mais on ne voyait pas bien l’écran géant, alors on n’a pas bougé."

"Des gens ont déboulé dans le resto en hurlant"
Le temps passe, le Real s’envole au score, Turin est gagné par la morosité et il ne reste qu’une poignée de minutes à jouer. "Soudain, juste quand Cuadrado se fait expulser (84e ), on a vu des gens débouler dans le resto en hurlant et des centaines d’autres qui couraient dans la petite rue devant le restaurant. Ils étaient en sang, pour certains pieds nus, on ne comprenait rien à ce qu’il se passait. Certains disaient qu’il y avait eu une bombe, d’autres qu’une voiture s’était lancée dans la foule, d’autres encore qu’il y avait eu des tirs. Dans le restaurant, des gens qui fuyaient la panique se jetaient derrière le comptoir, bousculaient tout le monde pour s’enfermer aux toilettes", relate de nouveau Matthieu.
"On a su rester calme"
Il poursuit : "La patronne a fermé son établissement et on a décidé de sortir. Dans la panique, les gens ont renversé et cassé les bouteilles de bière qui étaient au sol. Ceux qui étaient pieds nus ou qui avaient été piétinés sont tombés sur les tessons et se sont coupés. On a descendu cette rue sur 500 mètres, c’était la pagaille partout avec des gens en sang. Avec nos smartphones, on a fini par savoir qu’il ne s’agissait que  d’une bousculade". Beaucoup étaient hystériques, on aurait dit un troupeau en mouvement mais on a su rester calmes pour retrouver notre voiture. En chemin, on a croisé d’autres Grenoblois qui étaient dans la fan-zone avec un bébé de deux ans qu’ils ont réussi à protéger. Mais l’une des Grenobloises s’était sans doute fracturée la cheville et ils l’emmenaient aux urgences à Grenoble ! D’autres Français nous ont raconté qu’ils s’étaient réfugiés dans un cinéma, chez une habitante…"

Attentat de Londres : nouvelles arrestations ce lundi.

- Douze personnes ont été arrêtées à Barking dans l'est de Londres dimanche. Parmi elles se trouvent sept femmes et cinq hommes.
- Daech a revendiqué l'attaque.

Parmi les sept victimes des attaques à Londres de samedi soir figure un Français de 27 ans, originaire de Saint-Malo.
Au moins sept personnes sont décédées dans les attaques menées dimanche soir par Daech sur le London Bridge et au Borough Market de Londres.

Un Français de 27 ans originaire de Bretagne
Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a annoncé ce dimanche qu'un Français figurait parmi les victimes de l'attentat de Londres.
Selon Ouest-France, le jeune Français tué est âgé de 27 ans et a des attaches à Saint-Malo en Bretagne.
Installé depuis deux ans et demi à Londres, il travaillait pour le bar Boro Bistro, situé tout près de London Bridge.
Il a été poignardé par les assaillants dès le début de l'attaque, et est mort presque instantanément quand les équipes de secours sont arrivées.
Emmanuel Macron se serait entretenu par téléphone avec ses parents ce dimanche.

Une Canadienne
Une seconde victime a été identifiée comme Chrissy Archibald, une Canadienne qui venait de Castelgar en Colombie britannique. Elle travaillait dans l'aide aux sans-abri avant de déménager en Europe avec son fiancé.
"Nous pleurons la perte de notre belle et aimante fille et soeur", a écrit sa famille dans un communiqué.

Attentats à Londres : Trump provoque une nouvelle polémique.

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a suscité l'indignation avec deux tweets postés après les attaques meurtrières à Londres.
La première polémique est survenue après que le président américain a retweeté une information d'un média jugé non-fiable (Drudge Report) qui faisait état d'une information non-vérifiée sur les attaques subies par la capitale britannique.
"Nous avons besoin d'être intelligents, vigilants et durs. Nous avons besoin que la justice nous rende nos droits. Nous avons besoin du "travel ban" pour une meilleure sécurité.", a tweeté le chef d'Etat américain.
Sadiq Khan "a mieux à faire"

Dimanche après-midi, Sadid Khan a réagi aux attaques de Trump par la voix de son porte-parole.
Le maire "a des choses plus importantes à faire que de répondre au tweet mal informé de Donald Trump, qui sort délibérément du contexte ses remarques appelant les Londoniens à ne pas s’alarmer" du renforcement des forces de police dans les rues de la capitale, a indiqué son porte-parole dans un communiqué.
C'est seulement après ce tweet, et après des critiques immédiates sur les réseaux sociaux, que Donald Trump a posté un message de compassion pour les événements à Londres.
La seconde est intervenue quand il a "profité" des événements pour leur donner une tournure politique et notamment dans son combat face à la justice pour imposer son "travel ban" aux Etats-Unis.

Fou ce mec avec ses tweets assassins ! Il ne sait donc faire que ça ?

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

Dany, la Réunion 06/06/2017 21:57

Un grobizouxx avant d'aller au lit . . .

Dany. (23h57)