Mardi 18 Juillet 2017

Publié le par Marishka

Mardi 18 Juillet 2017
 

Météo : bien ensoleillé
Et 10 km/h le vent !!! Youpi !
Matin :
20°C    
Après-midi :
34°C
Météo désespérante…. On va cuire ! Vivement septembre ou octobre....
Tous les matins mon mal de dos m'éjecte de mon lit, vers 4/5 heures du matin. J'essaye de résister, j'ai envie de dormir... en changeant de position. Mais rien n'y fait et levée, la position assise ne me soulage même plus, je suis obligée d'avoir recours à ma gélule d'Isalgi.
C'est aussi désespérant que la météo....

SUD-EST : Des hommes encagoulés sèment la terreur sur la route des vacances.

De véritables pirates de la route sévissent dans le sud-est de la France: plusieurs hommes sont recherchés depuis dimanche matin par la gendarmerie des départements du Gard et de l'Hérault.
Queues de poisson
Encagoulés, au volant d'une voiture volée - un Renault Captur - sur les routes de Camargue et l'autoroute A9, les malfaiteurs ciblent des automobilistes, à qui ils font des queues de poisson - parfois jusqu'à les percuter.
Leur objectif: les contraindre à s'arrêter... avant de les menacer d'une arme et de les dépouiller: téléphones portables, tablettes, sacs à main, portefeuilles... tout y passe.

Ils sont parvenus à s'enfuir.
Dimanche matin, ils ont sévi sur les communes de La Grande-Motte (Hérault), au Grau-du-Roi et à Estézargues (Gard), et sur l'A9.
Leur véhicule a été pris en chasse au niveau de Nîmes par les gendarmes, mais sont parvenus à s'enfuir.
Le véhicule volé a été retrouvé, incendié, à Beaucaire (Gard), peu après.

Voilà revenu le temps des attaques de diligences....


Admise pour une cataracte, elle avait 27 lentilles dans l’œil.

Elle devait être opérée de la cataracte. Finalement, les chirurgiens lui ont retiré 27 lentilles de contact collées dans son œil.
"Nous n'avions jamais vu cela" explique une des responsables de l'opération au British Medical Journal citée par le journal belge La Libre.

Une "masse bleuâtre"
Une Anglaise de 67 ans, venue consulter à l'hôpital pour une sécheresse oculaire, a été admise pour une opération de la cataracte. Les médecins pensant que ce symptôme était dû à son âge avancé*.
Mais les chirurgiens ont fait une découverte pour le moins insolite : elle avait 17 lentilles de contact collées les unes aux autres. Un manque de suivi par un ophtalmologue serait à l'origine de cette accumulation.

Un bon nombre d'irritations
Ils ont ainsi découvert ce qu'ils ont décrit comme une "masse bleuâtre"... constituée de 17 lentilles de contact, collées les unes aux autres! La "découverte" date de fin 2016, mais n'a été documentée et publiée que ce vendredi.
"Nous avons été stupéfaits que la patiente n'ait rien senti, car cela a dû lui provoquer un bon nombre d’irritations", raconte l'ophtalmologiste Rupal Morjaria, responsable de la découverte, à la revue spécialisée "Optometry Today" [en anglais].

Les rendez-vous chez l'ophtalmo négligés
Mais ce n'était pas terminé: une analyse plus approfondie des yeux de la patiente a conduit les médecin à découvrir... dix autres lentilles, dissimulées sur les blancs de ses yeux. Soit, au total, 27 lentilles de contact.
La sexagénaire porte depuis 35 ans des lentilles de contact, mais négligeait allègrement les rendez-vous chez son ophtalmologiste.
Quant à elle, atteinte de cataracte et âgée, elle attribuait son inconfort à une sécheresse oculaire.

L'opération repoussée
Une fois les lentilles retirées, " la patiente a admis ressentir beaucoup moins de gêne", ajoute Rupal Morjaria.
En revanche, l'opération de la cataracte, elle, a été repoussée...

*Oups ! âge avancé 67 ans ? Et moi 1 an de plus, je dois faire partie de l'âge des dinosaures.... Ce n'est pas un ophtalmologue qu'elle doit consulter mais un psychiatre !

CALVADOS : Un appel à témoin pour identifier un enfant sur une photo de 1944.

La famille d'un vétéran américain cherche à retrouver le petit garçon de la photo.
L'histoire commence il y a quelques semaines quand un Américain originaire de Detroit découvre cette photo, celle de l'oncle de sa femme, Fred Linden, et d'un petit français juste après la Débarquement, le 6 juin 1944.

Les réseaux sociaux comme principaux alliés.
Glen Glater se met donc en tête de retrouver le petit garçon de la photo : "Nous espérons tellement que quelqu'un se reconnaîtra ou reconnaîtra l'un de ses proches... lance Glen Glater. Peut-être est-il aujourd'hui grand-père ou arrière-grand-père. Peut-être a-t-il des souvenirs de cette scène. Ce qui est sûr, c'est que ce serait absolument merveilleux pour nous de pouvoir échanger avec lui..."
Et c'est alors que les réseaux sociaux ont pris le relais. Les anonymes ayant été touchés par cette belle histoire ont relayé la recherche.
Soixante-treize ans plus tard, ce petit garçon prendra t-il contact avec la famille de Fred Linden ?

J'espère que cette recherche aboutira !

Je vous souhaite une bonne journée !

 

 

Commenter cet article

mabiche1231 19/07/2017 13:24

Kikou Marishka,
Un petit passage rapide pour reprendre mes habitudes.
ah ben dis donc il ne te lâchera jamais ton dos , pauvre fille , c'est pas marrant.
Passe un bon après-midi, gros bisous
Nadine

Dany, la Réunion 18/07/2017 18:35

Bonsoir Marishka..
On s'est donné le mot dis donc : toi, Izalgi et moi actiskenan 50. Pat contre toi ce matin et moi il y a 15mn ! Et oui Mme Fibro ne peut pas m'oublier. Que veux-tu Marishka ? Nous sommes aimées . . .
Quelle histoire de lentilles . . . Comme toi je pense que c'est plutôt d'un psychiatre qu'elle aurait besoin !
Je vois que Nadine est toujours à la mer et ça fait plaisir !
Il y a de fortes chances pour que ce
" petit français " soit retrouvé avec les reseaux sociaux.
Je te souhaite une belle soirée et je t'embrasse très très fort.
Dany. (20h35)