Vendredi 7 Juillet 2017

Publié le par Marishka

Vendredi 7 Juillet 2017


Météo : bien ensoleillé
Matin : 20°C    
Après-midi :
34°C
Alerte canicule depuis hier... et la fournaise aujourd'hui… Ventilo va être très actif, pendant que moi je vais faner…

Hier, je devais emmener Virginie à sa banque, passer à Lidl en vitesse pour acheter un bouquet de persil, pour mes farcis (je n'en n'avais pas assez...) et surtout tester ma voiture !
Virginie refusant de prendre place dans la voiture, tant qu'elle n'a pas entendu le ronronnement du moteur...

"Ça fait 3 fois que je m'installe pour rien !"
"Et si je fais comme toi ?"

Bon, elle a démarré au premier tour de clé ! Merci Francis ! Il y avait bien quelque chose qui était donc resté allumé, et qui a pompé l'énergie de la batterie (et la mienne aussi). Le hic je ne sais pas quoi...Peut-être en installant le pare-soleil sur le pare-brise, une de nous a dû toucher un bouton...
Maintenant avant de quitter l'habitacle je fais un tour d'horizon du tableau de bord.

Ah ! ces bagnoles ! pour moi c'est indispensable, je n'ai aucun commerce de proximité. Le plus proche Intermarché est à environ 1 km... moi qui ne peux pas faire 150 mètres à pieds...
J'ai fait hier 2 plats de tomates et poivrons farcis. Ainsi aujourd'hui, jour de ménage, je n'aurais pas à suer aux fourneaux ! Nous les chaufferons au micro-ondes.

Licencié pour avoir mangé un morceau de fromage.

"Je n'ai jamais eu d'avertissement en quatorze ans de carrière. J'ai été un bon ouvrier et là, pour un bout de fromage..."
Un salarié de la société de nettoyage Onet a été licencié début juin dans le Var, pour avoir mangé un bout de fromage, relate Var matin.
Le 11 avril dernier, alors qu'il s'apprêtait à nettoyer les vitres d'un hôtel de Cogolin (Var), il se rend dans les cuisines pour remplir son seau.
Là, il tombe sur un employé qui s'apprête à jeter une assiette contenant un morceau de fromage et décide de manger le morceau.

"Je peux payer ce bout de fromage"
Manque de chance, la directrice de l'établissement entre à ce moment-là dans la cuisine...
"Si cela dérange et pose un problème, je peux payer ce bout de fromage, ai-je alors proposé", raconte le salarié désormais au chômage.
Il n'imaginait pas que l'affaire prendrait de telles dimensions...

"Soustraction de biens appartenant à l'un de nos clients"
Quelques jours plus tard, il est convoqué par son entreprise pour un entretien préalable pour faute pouvant aller jusqu'au licenciement.
L'entretien se passe bien, mais la sanction tombe quelques semaines plus tard : il est licencié.
Parmi les griefs de la société, "une soustraction de biens appartenant à l'un de nos clients, sans information ou autorisation préalable de ce dernier".
L’employé, qui a engagé une procédure aux prud’hommes contre Onet, voit dans cette affaire de fromage un "prétexte": "Je suis syndiqué à la CGT depuis un an et là je voulais justement m’investir comme délégué du personnel."

C'est bien cher payer pour un fromage plein de trous ! pour sa défense il n'avait qu'à dire qu'il n'avait mangé que les trous !

Pour un lecteur passionné de fleurs : celles que je mets que mon blog à la fin de mes articles. Je les prends là :


https://www.facebook.com/MCVMVR/

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

Dany, la Réunion 07/07/2017 13:49

Kikou Marishka.
À côté de mon chauffeur je suis venue ptendre de tes nouvelles.
Super titine !
Il pleut sur la route et 18° sur le gps.
Aujourd'hui, nous avons fêté nos noces d'émeraude avec l'oncle et la tante de Jean-Yves chez eux. À st Joseph. Nous nous sommes promenés aux mêmes endroits où nous nous etions promenés lorsque nous étions venus nous marier en juillet 1977. Je mettrais les photos sur Facebook ce soir si pas trop fatiguée.
Je te souhaite un bel après-midi et je t'embrasse bien fort.
Dany. (15h59)

mabiche1231 07/07/2017 10:19

Kikou Marishka,
Une belle journée annoncée aujourd’hui et il fait déjà chaud, j’ai sué pour faire le ménage, lol.
Super pour ta Titine ! Virginie est rassurée et toi aussi ;) mais dans quel monde vit-on ? licencié pour un bout de fromage, il y a des fautes (bien que je ne considére pas celle-ci comme faute) bien plus grave !
Passe une belle journée et un bon week-end, gros bisous,
Nadine