Jeudi 14 Juin 2007

Publié le par Marishka

Jeudi 14 Juin 2007

Me revoilà après une courte absence.
J'avais pris la bonne résolution d'écrire tous les jours un petit peu, mais il y a des jours où je suis un peu "bousculée" et le temps me manque.

Hier j'avais donc Elisa à garder. Le réveil d'Elisa ? 
Elle ne se souvenait plus qu'elle avait perdu une dent, et que la petite souris devait passer...Je lui ai quelque peu rafraîchi la mémoire...Elle a couru comme une folle dans la chambre farfouiller sous l'oreiller !
Au passage il faut que je vous dise que le polochon du lit elle l'appelle "la saucisse" !
Elle était contente des 4 pièces que la souris lui avait portées.
En début d'après midi, Alex est venue avec Maxime chercher Elisa, pendant qu'elle faisait encore sa sieste.
Nous avons fait des papiers à l'ordi en attendant son réveil.
Puis Elisa s'est enfin réveillée juste pour l'heure du goûter ! Elle doit avoir une pendule dans l'estomac ! Et la seule heure qu'elle sait lire c'est 4 heures !
Hier c'était l'anniversaire de Pierre, il a eu droit à sa carte virtuelle.
En général il n'aime pas qu'on lui souhaite ses anniversaires...Il y a trop de bougies sur le gâteau, et il ne veut pas se voir vieillir. Les 3 soeurs nous sommes passées outre !
Aujourd'hui il devait arriver à Bordeaux, pour la mise en bouteilles de son vin.
Ce matin avec Virginie, nous avons fait nos courses rituelles du jeudi, je n'ai pas vu passer la matinée.
Cet après midi nous nous sommes rendues, toujours avec Virginie, chez Rosetina. 
Elle fait un blog et comme celui-ci avait été visité par le neveu, elle en avait recommencé un autre avec un autre pseudo, mais peine perdue, il est aussi allé farfouillé sur celui-ci et il prend plaisir à y mettre des coms...J'ai aidé Rosetina à le faire bloquer a partir de "aufeminin.com".
Le blocage a l'air efficace, mais Rosetina voulait que je l'aide à réunir les 2 blogs.
Il était convenu que je prenne Anouchka au passage. J'ai sonné à son interphone, et elle m'a répondu qu'elle ne voulait pas venir...trop fatiguée disait-elle...ça devait être vrai, il était 15 heures et elle était encore en chemise de nuit !
Rosetina nous attendait avec un bon gâteau qu'elle avait fait. C'est un vrai cordon bleu, la sisterette !
Elle m'a fait la surprise de m'offrir un magnifique broc, en forme de coq, qu'elle m'avait ramené de son séjour parisien.
J'adore les coqs, c'est le 3° qu'elle m'offre !

En face de mon immeuble il y a une villa, et dans le jardin une chèvre blanche qui fait office de tondeuse à gazon, et un coq avec sa suite de poules qui le suivent partout !
Quelquefois le coq et son harem s'évade du jardin et se baladent sur le trottoir. 
Il n'y a pas plus macho que ce coq ! Il arpente le trottoir, lui devant et les poules à sa suite...De temps à autre les poules se dispersent et ne suivent plus le mâle, celui-ci se retourne et lance un grand cocorico, pour rameuter sa troupe. Les poules se mettent à courir pour le rattraper et poursuivre leur bonhomme de chemin. Après cette incursion sur le trottoir tout ce petit monde regagne son jardin à la queue leu leu !
Je m'amuse beaucoup à les observer.
Il arrive souvent que ce soit la chèvre qui s'évade du jardin !
A noter : les voisins ne s'appellent pas Seguin !

Après la collation, nous avons résolu les problèmes de blogs de Rosetina, et avons transféré les 14 pages du 2° sur le premier et non les 61 pages du premier sur le 2°, comme elle voulait. Sinon à cette heure ci on y serait encore... 
De chez Rosetina, j'ai appelé Anouchka pour lui dire que je passerai la voir à mon retour.
Je l'ai trouvée habillée, elle avait dû s'efforcer de passer à la salle de bains avant ma venue...
Toutes ces histoires avec son fils l'affectent beaucoup, elle n'avait pas besoin de ça !
J'en ai profité pour lui remplir un papier "un renouvellement de demande d'appartement".
Vers 19 heures nous l'avons laissée pour rentrer à la maison.

Après le dîner je me suis installée devant julie Lescaut, je n'ai RIEN vu ! Même pas le mort du début du film ! Je ne les ai rouverts qu'au générique final !

Là je cours me glisser sous les toiles.....


















 

Commenter cet article