Jeudi 28 Juin 2007

Publié le par Marishka

Jeudi 28 Juin 2007

Un double anniversaire aujourd'hui : Celui de notre maman...qui aurait eu 94 ans et celui de Valentine, la fille de Rosetina qui a 30 ans !
Il y a des similitudes de dates dans la famille :
Le 28 juin : Notre mère et Valentine.
Le 20 février : date de naissance de Roselyne et décès de notre mère.
Le 1° novembre : date de naissance d'Agnès, Jean-Pascal et Alexandrine.

Je viens d'appeler Anouchka. Elle m'a parue "confuse" : elle me disait que A-R dormait près d'elle...qu'elle n'était pas allée à l'école car elle avait mal dormi cette nuit...
J'ai abondé dans son sens et lui ai demandé si elle pouvait me la passer au téléphone...elle m'a répondu : "ben elle a dû se lever je ne la vois pas..." Et moi : "tu es sûre qu'elle était là ? " Oui, oui !
Puis tout de suite après: "Hier V. est allé à Bordeaux la déménager..."
Je ne l'ai pas retenue au téléphone, car on devait venir la chercher pour aller...prendre sa douche à 15 h ! Ils doivent être débordés.
J'ai attendu un moment, le temps qu'elle ramène le téléphone à l'infirmière, et j'ai rappelé.
J'ai expliqué à l'infirmière qu'elle m'avait parue confuse etc...et celle-ci m'a alors passé l'interne de service, avec lequel j'ai dialogué longuement.
Il m'a expliqué que ce n'était pas de la "confusion", car elle sait très bien où elle est et elle connaît la date du jour. En fait elle mélange ses rêves avec la réalité.
Il m'a dit aussi qu'Anouchka ne supportait pas d'être SEULE et que ses tentatives de suicides, sont des actes pour montrer qu'elle a besoin de quelqu'un près d'elle ! Qu'elle a eu l'habitude d'être entourée, c'est dans son caractère, elle a besoin qu'on s'occupe d'elle, a t-il ajouté !!!!!
Il m'a précisé qu'elle ne voulait pas aller au côteau, et veut rentrer chez elle car A-R doit revenir...Elle ne veut plus aller non plus chez son psy...L'interne m'a demandé si elle habitait loin de chez lui : 200 mètres lui ai-je dit. Je lui ai conseillé d'user de son "autorité" afin qu'elle continue à le voir...
il m'a assurée que lorsque sa fille serait là, elle se rétablirait rapidement...
Roselyne commet plein d'étourderies à force de courir partout, elle est épuisée, physiquement et moralement !
Quant à moi j'habite loin de chez elle, je ne peux pas me permettre de faire les trajets et aussi JE ME PRESERVE !


Hier soir j'ai encore gardé Elisa, sa maman devait aller à "un pot" pour clore en beauté son année de fitness.
L'après midi pendant qu'elle faisait sa sieste, Alex a couru faire les soldes et est revenue avec des "mules de princesse", pour Elisa !
                
                       DSC01420.JPG
                         Quand elle marche les talons s'éclairent !

Ce matin au moment de l'emmener à l'école, ne la voilà t-elle pas qui me fait un caprice pour les mettre ? Ça, c'était couru d'avance...
Bref je m'en suis bien sortie, en prenant l'emballage et le lisant à haute voix : 
"Ces chaussures ne sont pas faites pour marcher dehors, sinon la lumière risque de s'endommager ! "
Je peux encore faire ça, mais quand elle saura lire....

j'ai résolu mon problème d'imprimante. Je l'ai débranchée et mise à la lumière et j'ai examiné son intérieur. Le Docteur Marishka a trouvé de quoi elle souffre :
Un minuscule morceau de pièce qui s'est cassé...et se qui se baladait... IRREPARABLE !
Impossible de me séparer de ce précieux outil...je suis allée voir les soldes sur Cdiscount et ce matin j'en ai commandé une autre, défiant toute concurrence : 67 € ! Le comparateur de prix la donnait à 100 € ailleurs !
                          
                                         
La pensée du jour :

"Il est parfois nécessaire de se taire, pour délivrer une parole juste".
                                                                            Christian Bobin

Et sur "la fuite" :

"fuir n'est pas une solution, il faut savoir s'imposer"
                                                      Alice Parizeau            
 
et

"Un homme digne de ce nom ne fuit jamais. Fuir c'est bon pour les robinets" 
                                                                                 Boris Vian


Quelques définitions de mots croisés, pour les mordus comme moi :


Tâtons : une façon de compter sur ses doigts.

Stationnement : attire les papillons devant un bateau.

Cartable : parfois transporté à dos d'âne.

Etrangleur : manuel du crime.

Défaite : déconfiture et pas de pot.

Orange : réunion de quartiers.

Gond : limites du sang froid.

Anesthésie : prélude à une partie de billard.

Lune : c'est du miel quand tout va encore bien.

Ride : avec le temps elle gagne sur tous les fronts.

Bec : on le cloue sans marteau.

Idée : plus elle est fixe, plus elle trotte.

Grammaire : vieille dame qui a toujours ses règles.

Maternité : on y voit le jour, la nuit.

Camisole : enveloppe timbrée.

Abri : l'orage lui amène des clients.

Septennat : le compte des années de malheur.

Echo : il ne parle jamais sans réfléchir.

Cave : on y descend pour se remonter.

String : éclipse partiellement la lune.

Stérile : atteint d'un mal non héréditaire.

Calendrier : il perd ses feuilles en toutes saisons.

An : un élément du fardeau du vieillard.

Cinéma : était muet de naissance.


 
 

Commenter cet article