Mardi 17 Juillet 2007

Publié le par Marishka

Mardi 17 Juillet  2007


6 h 15, je suis levée depuis 30 minutes, et pas de manifestation du coq...
Aurait-il décidé de faire la grasse matinée ?

En 2005, lors du confinement des volailles, en raison des menaces de grippe aviaire, du jour au lendemain, le coq-voisin et ses poules avaient disparu de mon paysage ...
En fait de confinement, je craignais que les gallinacés n'aient été sacrifiés... et aient pu garnir le congélateur des voisins, ou aient été dressés sur la table, avec une sauce au vin...
Il n'en n'était rien, dès la quarantaine terminée, les gallinacés se pavanaient de nouveau sur le trottoir...Ouf !
Là, je viens d'être rassurée, il s'égosille à tue-crête ! 
Fidèle à son habitude, le macho, harangue ses poules ! Tel un homme politique, haranguerait la foule !
La chèvre blanche du voisin se montre plus discrète. 
Pas de bêlements intempestifs, hormis lorsque quelque badaud s'approche du grillage...bêêêê !!!!!
Elle se contente de remplir son rôle de tondeuse à gazon, dans le jardin, quand il ne lui vient pas l'idée de faire une escapade dans le quartier.
Elle nous joue un remake de "la chèvre de Monsieur Seguin"...
Son incursion sur le trottoir, sa liberté toute relative, ne dure jamais bien longtemps. 
L'instant d'après on assiste à une espèce de corrida dans le quartier. Blanchette ne s'en laisse pas conter, et rechigne à regagner le bercail !
Le voisinage est hilare !

Hier soir Alex est passée.
Elle a repris le safari, commencé la veille.
Elle est arrivée avec le produit miracle de la pharmacie : une lotion a appliquer sur le cuir chevelu, et laisser agir 8 heures...donc toute la nuit.
Après le vinaigre, la voilà avec cette lotion huileuse sur la tête.
Manque la moutarde pour faire une vraie vinaigrette !
Hier matin, lorsque j'ai refait un rinçage au vinaigre à Elisa, celle-ci s'était montrée réticente et m'avait dit le plus sérieusement du monde : "Je veux pas faire la salade Mamie ! "
Alex jubilait, l'autre grand-mère avait aussi des bestioles qui la grattait !
"Avec sa touffe, elle a de quoi faire...." disait Alex. Et l'instant d'après : "Je me demande comment elle va faire..."

A en croire le pharmacien, une rude bataille est engagée pour la destruction des parasites des têtes blondes...
Alex lui ayant dit que les bestioles s'habituaient aux divers produits du commerce et devenaient inefficaces...
Le pharmacien lui a affirmé que nos chercheurs étaient sur le pied de guerre et étaient les vainqueurs de cette bataille ! 
Auraient-ils trouvé l'arme destructrice ?
Une idée fugace et amusante a traversé mon esprit...
C'est vrai les poux ne font pas le poids face à des chercheurs qui ont fait des années d'études ! Ils ont étudié quoi les poux ? 
La lutte est disproportionnée, et la victoire quasi certaine !


Alex s'est souvenue hier, d'une réflexion d'Elisa.

Elles assistaient au feu d'artifice ce dernier 14 juillet.
Elisa enthousiasmée, ne cessait de s'extasier : " C'est magnifique, c'est super beau ! " 
Elle cherchait des superlatifs dignes du spectacle qui s'offrait à ses yeux émerveillés.
Puis d'un ton grave : " Quand même, la dame de la météo n'avait 
pas dit qu'il y aurait ça dans le ciel ! "
Elle avait pris le feu d'artifice, pour un phénomène météorologique...
Elisa est très "télé" et gobe tout : non seulement les dessins animés et les émissions enfantines la passionnent, mais les infos, les pubs, la météo etc....suscitent également son vif intérêt.
Lorsqu'à l'occasion, son regard croise une carte de France, que ce soit pour les élections, le tour de France ou autres, elle s'exclame :
" Tu as vu Mamie, il y a la météo ! "



La pensée du jour :

" La joie est notre évasion hors du temps. "
                                       Simone Weil

 Et je m'évade souvent...





Commenter cet article