Jeudi 19 Juillet 2007

Publié le par Marishka

Jeudi 19 Juillet 2007


Encore le drame à la maison, hier soir...

Alex est passée hier, à la sortie de son travail, pour voir Elisa, et renouveler l'application du produit anti-poux sur ses cheveux et...essayer de raisonner une petite entêtée, qui ne veut qu'une chose : rester avec sa maman.
Elisa s'accroche désespérément à sa mère et ses arguments ne manquent pas : 
" Tu peux m'emmener à ton travail, je vais m'asseoir et je te regarde travailler..."
" Je veux aller dormir chez Patrice, avec Méghane et Maxime... "

Alex, jouant tour à tour de fermeté, de raisonnement, de douceur et de promesses, une heure après, nous en étions au même stade, Elisa ne savait que dire :
"Je veux rester avec toi...."
La petite ne voulait rien entendre...
Puis le moment est enfin venu de se séparer. 
Alex a dû s'extirper des bras d'Elisa qui l'enserraient, et au milieu des cris, j'ai dû batailler pour refermer d'un tour de clé, la porte de l'appartement...
Elle se débattait dans mes bras, quand j'ai emmené la petite furie dans le couloir, à la recherche de l'objet rare, qui susciterait son soudain intérêt.
Mon regard a été attiré par une jolie boîte décorée, inconnue d'Elisa...
" Regarde, chérie c'est le trésor de Mamie ! " 
Les hurlements ont diminué d'un cran...et lorsque nous nous sommes dirigées vers le canapé, les cris avaient pratiquement cessé, avant qu'Alex n'atteigne le rez de chaussée en ascenseur ! 
Elisa, vivement intéressée, attendait impatiemment que j'ouvre la boîte aux trésors.
A l'intérieur : Une collection de vieilles boucles d'oreilles...en pacotille !
Durant plus d'une heure, elle a examiné le butin, rassemblant les boucles d'oreilles par paires, et cherchant celles qu'elle pouvait bien pendre à mes oreilles...

Ce matin, à mon lever, 5 h 30, ma discrétion pour m'extirper du lit, n'a pas eu l'effet escompté et Elisa était derrière mes talons.
Après lui avoir donné à boire, elle avait chaud, je l'ai raccompagnée au lit en lui faisant remarquer qu'il faisait encore nuit et que ce n'était pas l'heure de se lever. Je lui ai allumé la radio somnifère, réglée sur "France Infos"...
A 7 heures, la revoilà ! 
"Le monsieur a dit que c'est 7 heures, alors j'ai fini de dormir..."
Maintenant, elle patiente sur le canapé, devant ses dessins animés et...la boîte aux trésors.
La journée promet d'être longue !
Parmi les concessions d'Alex : 
" Ce soir, quand je sortirai de mon travail, je viendrai te chercher. 
Tu dormiras avec maman à la maison, et Mamie viendra te chercher, le lendemain, à 6 h 30, pour t'emmener chez elle..."
Ben voyons ! Merci Alex !

Ouf ! Elisa sieste, ça lui fait beaucoup de bien...et à moi aussi...
A table elle tombait de sommeil, ses yeux se fermaient tout seul...
Ce matin nous sommes allées faire quelques courses, elle s'est montrée très sage au supermarché. Elle ne m'a pas fait courir dans tous les sens.
Un ennui toutefois, elle raconte sa vie à tout le monde.
La caissière sait qu'elle a eu des poux....qu'on lui a mis la vinaigrette sur la tête, qu'elle va avoir 5 ans le 7 Août, qu'elle a un shorty en guise de culotte : preuve à l'appui, elle lève sa robe,  ! 
Les voisines à la caisse savent qu'elle va partir à la mer avec sa maman, qu'on a pas trouvé la prise à 5 trous, mais seulement à 4 trous...
Bref, tout ce qui lui passe par la tête ! une vraie commère !
Ho là là ! comment fait Alex ?
A table elle s'est empiffrée de ratatouille, avec du pain. Elle essayait de deviner les légumes qui la composaient. 
Elle n'aime pas "les trucs verts dedans" : les poivrons...mais elle n'a rien dit sur les rouges...
Quand elle a fait le compte des ingrédients elle a déclaré :
" A la télé ils ont dit qu'il fallait manger cinq légumes, et il y en a cinq dedans ! " Elle n'a pas oublié les oignons !

L'autre grand-mère l'emmène quelquefois au restaurant.
La dernière fois qu'elles y sont allées, un plat a déplu à Elisa...elle lambinait pour manger...Sa grand-mère lui a dit : 
" C'est pas bon " ? Et la gosse tout haut, dans le restaurant : "Non c'est dégueulasse ! "
Propos rapportés par Elisa, qui a ajouté : " Mamie a dit qu'il fallait pas dire : dégueulasse " !

On n'a pas le temps de s'ennuyer avec elle !
Ce soir je vais souffler, l'espace d'une nuit...c'est toujours ça.

Si Alex n'a pas oublié...elle devait dire à Maxime et Méghane de venir voir Elisa, vers 16 heures à l'heure du goûter. 
Je n'ai rien rappelé à Elisa...au cas où Alex aurait oublié et où les grands ne pourraient pas venir...Je veux éviter une "commedia dell'arte".

Alex est très contente de son travail.
Son employeur en est très satisfait. 
Pour preuve, il l'a appelée hier dans son bureau, pour lui montrer un email très élogieux, qu'il venait de recevoir d'un client, concernant un prototype qu'Alex avait réalisé, pour le nucléaire, et qui va ouvrir un marché considérable pour l'entreprise !
Le C.E.N.G a d'ores et déjà, commandé d'autres prototypes en grands nombres, pour faire des essais, et ne souhaite les confier qu'à Alex...
Le patron se frottait les mains, de satisfaction.


Pour finir mon bavardage d'aujourd'hui, je vous livre la pensée du jour :

" La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme."
                                                                  Voltaire



Commenter cet article

Agnès 19/07/2007 11:20

Courage!!