Madeleine, notre mère.

Publié le par Marishka

 Vendredi 20 juillet 2007                                                      


                Madeleine, notre mère.





Hier soir, j'ai profité qu'Elisa soit partie chez sa maman, pour faire des recherches sur Villar Focchiardo, sur ma fenêtre du monde.
Villar Focchiardo, est un village italien du Piemont, berceau de la famille de notre mère.
Berceau de la famille, mais pas celui de notre mère...En guise de berceau, elle, elle a eu droit à l'orphelinat...de Suse.
Elle est née à Hersin/Coupigny, dans le Pas de Calais où ses parents : Pascal et Virginie Rossero, avaient immigré, comme beaucoup d'italiens à l'époque. 
Son père a travaillé dans les mines.
Puis il y a eu les prémices de la guerre 14/18, et la famille, composée de 7 enfants, a alors été contrainte de revenir en Italie, à Villar Focchiardo.
En Juillet 1918, le père est décédé dans un accident de débardage de bois, au Cistle, au dessus de Villar Focchiardo. 
La mère est décédée peu de temps après le père. Date inconnue.
Sur l'arbre généalogique reconstitué par nos soins, il est dit qu'elle était "ménagère". Nous supposons qu'elle a dû aller faire des ménages pour subvenir aux besoins de la famille....
Puis la grande fratrie, a été décimée par ce que l'on pense, la tuberculose...
-Rossero Annette :    née en 1902, décédée en 1923.
-Rossero Joséphine : née en 1906, décédée en 1923.
-Rossero Dominique : né en 1907, décédé en 1926.
-Rossero Hyppolite : né en 1909, décédé à une date inconnue...
-Rossero Joseph : né en 1911, décédé en 1980.
-Rossero Madeleine : née en 1913, décédée en 1975.
-Rossero Irma : née en 1915, décédée à une date inconnue.

Seuls ont survécu : Madeleine, notre mère, Joseph et Irma, la plus jeune.
Aux environs de 5 ans, notre mère était orpheline...
Des membres de la famille à Villar Focchiardo, ont bien voulu recueillir, Joseph, il pouvait aller travailler et gagner sa pitance, mais notre mère et sa soeur Irma, ont été considérées comme des bouches inutiles...et ont été envoyées à l'orphelinat de Suse...Où Irma est décédée sous les yeux de sa soeur. 
Notre mère se rappelait bien de sa soeur...Et de l'orphelinat...Une période noire, faite de privations de nourritures, de brimades et souffrances, qui va durer jusqu'aux 21 ans de notre mère.
Lorsqu'à sa majorité, elle a pu quitter l'orphelinat de Suse elle s'est réfugiée chez un cousin germain en France : notre oncle Oreste, qui fréquentait une jeune fille : Raymonde. 
Raymonde avait un frère : Maurice...vous devinez la suite : Maurice et Madeleine se marièrent et eurent beaucoup d'enfants !
Vous noterez au passage qu'il y un double lien de parenté !

La vie de notre mère nous est restée pratiquement inconnue, jusqu'à ce que l'on fasse des recherches généalogiques...
Notre mère ne nous en parlait pas. 
Nous pensons qu'elle ne voulait pas refaire vivre un passé si douloureux, pour elle, et peut-être voulait-elle aussi nous ménager...

Je me souviens d'un jour, chez mes parents, à Poisat. 
Ce devait être en 1965 ou 1966.
Une soeur, d'un certain âge, était venue la voir, et notre mère lui avait parlé au portail. J'entendais qu'il était question de l'orphelinat...et j'étais très étonnée qu'elle ne la fasse pas entrer, elle d'ordinaire si accueillante...Lorsque la soeur était partie je lui avait posé la question, pourquoi ne pas l'avoir fait entrer, la faire parler de ton enfance, ta jeunesse...Moi, j'aurais voulu tout savoir...
Elle m'avait alors répondu, qu'à l'orphelinat elle avait été malheureuse à cause de cette soeur ! C'était une peau de vache m'avait-elle dit.
C'est à ce moment là, qu'elle a consenti un peu à s'épancher sur sa vie d'orpheline. Ce moment là, pas un autre, et ce fut le seul !
En France, elle a eu le soutien de sa tante, une soeur de sa mère : la mère du cousin Oreste. Mais je pense qu'elle lui en a toujours plus ou moins voulu, de ne pas les avoir accueillies elle et sa soeur...La famille était pauvre...
La vie de notre mère n'a pas été toute rose. Elle n'a commencé à vivre qu'à 21 ans ! tout le reste...elle l'a occulté !

              Voilà ce que j'ai trouvé sur Villar Focchiardo, où nous allions souvent l'été, en famille. Ma mère allait y voir son unique frère...

  
  vil1.jpg   paese01.jpg

 Pour aller voir de plus près :                                 http://www.comune.villarfocchiardo.to.it

Num--riser0001-copie-1.jpg  Num--riser0002-copie-1.jpg Num--riser0003.jpg
Pascal, notre grand-père       Là, un peu plus âgé.             La famille presque réunie.

Mais il y a une énigme sur cette photo :
Si on considère l'arbre généalogique :
A l'arrière plan, à gauche : Annette, Virginie la grand-mère et à droite Joséphine.
Devant, à gauche : Une certitude, c'est Hyppolite. mais Dominique était plus âgé...alors le bébé, serait peut-être notre mère et à droite Joseph...

Num--riser0004.jpg Num--riser0005.jpg Num--riser0006.jpg
      L'aînée Annette                 
Joséphine                           ??????????

Là encore une énigme qui est cette jeune fille ?
C'est forcément un membre de la famille : le même décor...Est-ce Annette plus âgée...ça ne lui ressemble pas. ?????

Num--riser0007-copie-1.jpg                  Num--riser0008.jpg
 
Madeleine, notre mère à l'époque                                Idem
 où elle a connu notre père. 



 
                                                                                                                                      
 Num--riser0009-copie-1.jpg
Alors cette photo : C'est 
Joséphine (encore une) la  soeur 
de notre grand-père Pascal.

J'ai mis cette photo, car je trouve troublante, la ressemblance avec notre mère.


Encore une ressemblance :

Num--riser0010.jpg  Num--riser0011.jpg  
 Là c'est Joseph, le frère                Là, Adolphe le fils d'Anita, une nièce de
       de notre mère.                              notre grand-père, Pascal.

     Les deux se ressemblent comme deux gouttes d'eau !

Autre ressemblance : Alex avec Joséphine !

Il y a quelques années, le minitel, l'ancêtre de l'ordi, nous avait permis de découvrir un Bruno Rossero, dans le Pas de Calais. 
Avec Anouchka, curieuses, nous avions téléphoné. 
Bruno, nous avait mis en relation avec sa soeur Anita, il s'était avéré que c'était effectivement de la famille. Les parents étaient frères et soeurs !
En somme des cousins germains, que ma mère n'a jamais connus ni soupçonné l'existence !
Ce qui est curieux, c'est que cette famille, du Pas de Calais, s'est rendue à plusieurs reprises, chez l'oncle Joseph, à Villar Focchiardo...et que notre mère n'ait pas connu l'existence de ces cousins...C'est troublant !
Depuis Bruno et Anita, les mémoires vivantes de la famille, sont décédés et Jean-Michel, le fils d'Anita a pris la relève, pour compléter l'arbre généalogique. 
Il m'a contactée en 2004, pour me dire qu'il était très intéressé par les recherches commencées par Y.... et moi. Il a ainsi réalisé un magnifique arbre généalogique, qu'il complète au fur et mesure des naissances ...et des décès dans la famille.
A l'automne 2004, il est venu avec sa femme en Isère pour nous rencontrer. Je ne peux que m'en souvenir, c'était à l'époque où Alexandrine avait eu son accident cérébral... 
                                    
                                                 

Une réflexion d'Elisa hier. Comme je la grondais pour la énième fois...
elle m'a répondu, de son air important :
"Tu n'as pas le droit de me gronder, (et quoi encore...), je vais aller au ciel chercher ta maman, qui s'appelle comme les gâteaux, pour qu'elle te gronde toi aussi ! Et tac !
Ha bon ? Et comment s'appelait ma maman ?
Elle m'a sorti : " gaufrette " !

Je préfère terminer sur une note gaie !


" Faire rire, c'est faire oublier. Quel bienfaiteur sur la terre, qu'un distributeur d'oubli " !
                                                        Victor Hugo


 

Commenter cet article

rosetina 20/07/2007 19:03

Coucou, c'est Rose, on reconnaît bien les rues de Villar Focchiardo, nous y avons passé qq vacances avec nos parents.. Bon souvenir, la polenta cuite et séchée dans du torchon, je n'en ai jamais remangé de la même.. Bon W end je monte à StNizier. Bises Rose