Samedi 21 Juillet 2007

Publié le par Marishka

Samedi 21 Juillet 2007


L'orage qui menaçait hier soir, n'a finalement pas éclaté.
Les environs n'ont pas dû être épargnés, car les températures sont tombées d'un cran. 
L'atmosphère en est plus respirable et j'ai pu ranger...le rouleau d'essuie-tout, qui servait à m'éponger...
Aujourd'hui le temps "est à la bascule", comme aurait dit mon père. Il fait gris et le soleil fait de timides apparitions.

Alex et Elisa sont bien arrivées à destination. 
Au programme cet après midi : plage et châteaux de sable pour Elisa.
La maison que loue Olivier, est nichée dans l'arrière pays cannois, au milieu des citronniers. L'habitation la plus proche est à 100 mètres. 
Ils ne seront pas gênés par le voisinage.
Le confort y est très spartiate. 
C'est une vieille grange qu'Olivier retape, en contrepartie de la location, pour 3 mois.
D'après Alex...il a du boulot ! Seule une chambre a été faite, la salle de bain, et encore faut-il faire l'évacuation des eaux usées...et les toilettes.
Juste de quoi l'habiter, dans l'immédiat. 
Il a encore 2 mois, pour faire les 2 autres chambres et le dressing attenant à l'une d'elle. Il va tout de suite attaquer une seconde chambre afin qu'Alex puisse y venir avec les 3 enfants, début août.
Son employeur, propriétaire des lieux, lui fournit le matériel, et à Olivier de se débrouiller pour la main-d'oeuvre, pendant son temps libre.
Il arrive que son patron lui envoie des "manoeuvres", lorsque la tâche s'avère délicate pour Olivier.

Ce matin, j'ai dû tout reprendre mon blog, depuis le début : Des photos avaient disparues...
C'est de ma faute, j'avais en partie, vidé le dossier des photos que j'avais transférées, et ça me les a enlevées du blog...J'ai donc recherché toutes les photos manquantes et tout replacé.

Hier, Anouchka m'a envoyé un email, pour me dire qu'elle partait, avec A-Rébecca, pour Miribel, chez J-Pascal. Je n'ai pas eu le temps d'y répondre, elle était sur le départ. 
Ça la changera un peu de chez elle et elle profitera de sa petite-fille, Mélina qui fête ses 6 ans, ce week-end.
Rosetina est partie pour le week-end à St. Nizier, rejoindre Bernardo et sa mère. Au moins là haut, elle sera au frais.

Quant à Francis et Françoise, je les croyais partis pour une semaine, or Rosetina m'a affirmé qu'ils campaient en caravane, dans l'Ardèche, pour 2 semaines...Tant mieux, car au début de leur séjour ils ont eu la pluie.

J'ai fait le tour de tout le monde : je suis la seule à la casa !
Je me repose de la semaine agitée, que je viens de passer.
 
Ha ! j'oubliais :
Hier soir, j'ai fait quelque chose d'important, tout de même.
J'ai débouché mon lavabo, dont l'eau ne s'écoulait plus !
J'ai un procédé infaillible :
Je fais bouillir de l'eau dans un grand faitout. 
Je remplis le lavabo d'eau bouillante et tout de suite, je mets un journal bien épais dessus. J'ai laissé comme ça, toute la nuit. Ce matin le lavabo était débouché !
C'est valable aussi pour les toilettes ! Je rabats le couvercle de l'abattant sur le journal et je laisse agir, la nuit...ça marche !
Ma méthode a plusieurs avantages :
Elle n'est pas du tout contraignante, c'est écolo et...on donne une 2° vie au Dauphiné Libéré : il libère les ch.....
Vous pouvez rire !
Mais c'est moi qui ai trouvé ce truc, et jusqu'à présent ça a toujours marché.
Au fait Agnès : ça fonctionne aussi avec "Ouest France" !

Il y a 2 mois Anouchka a payé un plombier 180 €, pour ses toilettes, alors qu'elle connaissait mon astuce...mais son esprit "vagabond" l'avait oubliée...  

Je viens de consulter un blog : "La cuisine pour nos têtes blondes",
J'ai noté une recette qui plairait bien à Elisa, et qu'on pourrait faire ensemble :

                                       familia-cocinera.gif
 
                                  Chocolatines maison.


 Réalisation : difficulté moyenne.
 Préparation : 20 minutes.
 Levée : 2 heures.
 Cuisson : 20 minutes.

 Ingrédients :

       500 g. de farine.
       1 sachet de levure de boulanger.
       20 à 30 g. de sucre en poudre.
       1 1/2 cuillère à café de sel.
       300 ml. de lait.
       65 g. de beurre mou.
       125 g. de pépites de chocolat.

Pour dorer les chocolatines : 

       1 jaune d'oeuf.
       1 cuillère à soupe de sucre.
       1 cuillère à café de lait.
      


      Mettre la farine, le sucre, la levure, le sel et le lait dans un
      saladier et pétrir pendant 10 minutes, jusqu'à obtention d'une
      pâte souple et homogène.

      Incorporer le beurre et pétrir 5 à 10 minutes.
      La pâte ne doit pas être grasse.

      Former une boule et laisser lever dans le saladier recouvert d'un
      torchon, pendant 1 heure.

      Chasser l'air du "pâton" en appuyant sur la pâte avec la paume
      de la main.

      Diviser la pâte selon la grosseur désirées, et incorporer les pépites
      de chocolat, à ce moment là.

      Façonner les chocolatines.

      Laisser lever 40 minutes sur une plaque à pâtisserie recouverte
      de papier sulfurisé.

       Préchauffer le four à 200 ° pendant 20 minutes avec une coupelle
       remplie d'eau posée sur la sole.

       Dorer au pinceau avec le mélange : jaune d'oeuf + lait + sucre.
        
       Faire des incisions sur les chocolatines à l'aide d'un couteau, et
       enfourner.
 
              Cuire pendant 20 minutes.

Attendre que les chocolatines refroidissent un peu avant de goûter.
(Vous risquez de vous brûler avec les pépites de chocolat, chaudes).

La coupelle d'eau est essentielle pour obtenir le taux d'humidité qui permettra un résultat "comme à la boulangerie" !     

                                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

EmilieRD 02/10/2008 16:37

Tiens, je vais essayer ta méthode!

CARAMBAOLE :0114: 01/10/2008 09:40

moi je lis la derniere heure ,ca marche aussisérieux ,j'ai pas tout compris là

rosetina 22/07/2007 20:41

Coucou Marishka, même quand elle n'est pas là la Cyclonette, tu penses à elle, et je parie que tu vas lui confectionner ces gatos, qui ont l'air bine bons, tu me diras quand tu auras essayé. Bisous Rose