Samedi 29 Septembre 2007

Publié le par Marishka

Samedi 29 Septembre 2007


29 Septembre : Fête de Raphaële.
30 Septembre : Fête de Jérôme.

Tous les deux à côté ! Bonnes fêtes les petits !

C'est comme pour leurs anniversaires : 
Raphaële : 22 Mai
Jérôme : 30 Mai
Avec quelques années d'écart entre eux, tout de même...

Et Jérôme me l'a fait remarquer le 24 Mai c'est la "demie année " de Camille !

J'ai toujours pensé que chez Jérôme tout n'était que FACILITE !
Non seulement il est arrivé " tout seul " en douceur et sans douleur, mais il a été particulièrement facile à " élever " dans tous les sens du terme !
Il est né 15 jours avant terme, à cause d'un déménagement que j'avais fait la journée précédente...Bien que n'ayant fait que le strict minimum, la journée avait été fatigante en raison des nombreux va-et-vient que j'avais faits. Nous déménagions d'une allée pour aller 2 allées plus loin.

Vers 23 heures : repos. J'étais vannée. Les 2 appartements étaient sens dessus dessous...on finirait demain.
En attendant dodo chez les beaux-parents.
1 heure après m'être couchée...Une grosse contraction me tire de mon sommeil...J'attends...quelques minutes après...une autre...
Je réveille le géniteur qui dort du sommeil du juste après une journée aussi harassante, pour lui.
" Mais, non dors, c'est dans 15 jours "...
Je lui explique entre 2 contractions que le bébé, lui a choisi sa date d'arrivée, et qu'il s'en fout qu'il soit fatigué !!!!
Cette fois toute la maisonnée est réveillée.
Ma belle-mère houspille son fiston afin qu'il se lève.
C'est le branle-bas de combat. Il faut rechercher la valise pour la maternité...Obligés de faire les 2 appartements, on ne sait pas où elle traîne dans ce capharnaüm de cartons...
Finalement lorsque l'on met la main dessus, mes contractions se sont envolées...
" Hé ben on a qu'à se recoucher... " suggère le pater.
Et sa mère :
" Non, on file quand même à la maternité, maintenant qu'on est tous debout ! "
Nous arrivons à la maternité, flanqués de la belle-mère...
Après un examen, on nous dit que la naissance est imminente, à la grande surprise du padre !
" Ben t'as vu, que c'est le bon moment ! " Ne puis-je m'empécher de lui dire...
Dans la salle de travail, où des futures mamans attendent l'arrivée de leur rejeton, en gémissant à chaque contraction, je m'endors, comme une masse.
Il est maintenant 3 heures du matin.
Pendant que je roupille, belle-maman et padre sont au pied de mon lit, morts de fatigue.
Belle-maman en a marre, plusieurs fois elle me secoue et me dit :
" Arrête de dormir le bébé, ne va pas arriver il n'y a plus de contractions...."
Pour elle accouchement rime avec forcément avec douleurs...et là makache walou, RIEN...je dors, je récupère, je suis zen.
Ma belle-mère n'y tenant plus part à la recherche de la sage-femme.
" Venez voir Madame, ce n'est pas normal elle dort, elle n'a plus de contractions, vous avez dû vous tromper..."
Après un examen, elle déclare :
" Laissez-la dormir le travail se fait tout seul, ça ne saurait tarder..."
3 h 30 je me réveille en sursaut, je sens que le bébé est là, tout près de montrer le bout de son nez.
La sage-femme alertée arrive au pas de course, après un énième examen me dit: 
" Ho là là là...venez vite dans la salle d'accouchement, il est là ! "
J'attrape ma robe de chambre au passage...
" Non, non venez comme ça, vite..."
J'entends une future maman à côté se lamenter :
" Elle vient d'arriver, moi ça fait 6 heures que j'attends..."
" Hé ! on est pas au super-marché, ce n'est pas chacune à son tour,
on ne va pas prendre un ticket pour faire la chaîne... " ai-je le temps de lui dire.
Installée sur la table, il me faut encore patienter quelques minutes avant l'arrivée de mon gynéco...
Il arrive enfin...
Après m'avoir sermonnée...
" On a pas idée, faire un déménagement à 15 jours du terme...il va être petit votre bébé..."
" Poussez madame ! "
La dame, il y a un moment qu'elle a envie de pousser...
Je m'exécute et ho ! miracle le bébé arrive !
Il est 3 h 40.
Il m'annonce triomphant : 
" C'est un beau garçon ! "
A cette époque on ne découvrait le sexe du bébé qu'à la naissance, les échographies n'existaient pas...c'était la surprise.
Je regarde le bébé, je vois tout de suite qu'il a des pieds bien dodus, ça me rassure, ce n'est pas un maigrichon.
On m'annonce le poids du " petit " bébé : 3 kg 650 !
Et tac ! Je ne fais pas les choses à moitié !
Le prénom ?
On ne sait pas...il arrivé tellement vite. Le père penche pour un prénom...que je n'aime pas : Patrick...berk.
Et moi j'insiste lourdement pour : Jérôme.
Qu'à cela ne tienne, la padre est content d'avoir un fils après une fille, il veut bien l'appeler, Jérôme.
Et quoi encore ! c'est moi qui ai fait tout le travail...dis-je en riant.

Par la suite Jérôme a grandi SANS problème.
C'est un fiston agréable, sérieux, gentil et comme sa maman plein d'humour.
Travaillant bien à l'école, puis au collège, le lycée, la fac...
Il a poursuivi ses études tout en travaillant, pour se loger et vivre à Paris. 
Il s'est fait tout seul !
Un diplôme de DEA en biologie en poche, il a dégotté du travail dans une société qui fait les traitements de payes... 
Il est formateur en....informatique.
Ça ne m'étonne qu'à moitié.
Lorsqu'il avait environ 12 ans son parrain, vétérinaire, lui avait fait faire, son horoscope.
Il y était dit qu'il aimerait la musique : c'est vrai, il joue de la guitare et du synthétiseur.
Qu'il aurait un métier où il enseignerait...
C'est bien ça !
Aujourd'hui il est toujours employé dans sa société, depuis 7 ans.
Il vit avec Raphaële et ils sont les parents d'un adorable petit Camille.
C'est un père exemplaire, comme j'eus aimé qu'il eût...
Et déjà petit Camille, 3 ans en novembre, prend la relève de son papa, il manie bien l'humour ! 
Ça va donner, tous les deux, lorsqu'il va être un peu plus grand ! 



          



Commenter cet article

Jérôme 30/09/2007 10:04

C'est zoli tout ça.. tu ne m'avais jamais raconté ça avec autant de détails !
et donc.. le premier truc que tu as vu ce sont mes pieds !
File au vendages, ca va te les faire... les pieds !