Lundi 22 Octobre 2007

Publié le par Marishka

Lundi 22 Octobre 2007


Préoccupée par la santé d'Anouchka, je n'ai pas passé une nuit sereine.
Je ne me suis couchée que sur le coup de 2 heures du matin : impossible de m'endormir avant...et ce matin je n'ai émergé qu'
à 8 heures...et je n'ai pas l'impression d'avoir dormi.
Le soleil est bien présent pour accueillir ce lundi. 
Je n'ai pas encore mis le nez dehors, mais je sens que le froid règne en maître. Les cheminées fument dans les villas en face...


Aujourd'hui pas de visite à la sisterette. Cédrik fidèle au poste quotidiennement, me donnera comme d'habitude, des nouvelles, ce soir.

Rosetina a bien accompli son périple d'entraînement, hier.
15 km de marche, avec des dénivelés de 1100 mètres. Bravo, j'admire !
Quand je pense que je pourrai pas en faire un seul de km !

Dans mon brassage de papiers j'ai trouvé, griffoné sur une enveloppe, un petit mot de Jérôme, qui m'a fait bien rire. Je vous le scanne :


                                          Num--riser0007-copie-3.jpg   

Voilà de quelle façon, il soudoyait sa mère, pour sécher les cours...
Que pouvais-je faire après tant de gentillesses...je le laissais dormir...
Roublard !

Il avait fait un magnifique dessin, lorsqu'il avait 8 ans.

Cet été, lorsqu'il est venu avec sa petite famille, j'ai pris le dessin qui était sous une magnet du frigo et je l'ai subrepticement glissé, sous l'œil complice de Raphaële, dans un carton de vaisselle, qu'il emballait...

Lorsque je suis allée à Nantes, le dessin avait juste changé de frigo...
et petit Camille était en admiration pour le dessin de papa...
Je regrette de ne pas en avoir fait une copie, pour vous le montrer.
Il l'avait dessiné à main levée, au stylo bille.

C'était un dessin tout de même morbide !

Un bonhomme, un bidasse je pense, car il avait un casque, sur lequel des bâtons de dynamites étaient allumés. 
Ce bidasse était juché sur un baril de poudre, dont une mèche était allumée aussi, près d'exploser...
Il s'était mis un nœud coulant autour du cou...pendu à un arbre, et dans sa main un revolver pointé sur sa tempe, dans un trou du casque !
Si avec tout ça, il s'était raté, ce pauvre bidasse...
Je ne sais pas par quelle émission de télé, il avait été influencé....

Je vais contacter Jérôme, afin qu'il me le renvoie...je lui le retournerai.






  





Commenter cet article

rosetina 22/10/2007 11:01

Bonjour, il te roulait dans la farine Jérôme, comme Baptiste.. pour moi..
J'ai décommandé le RV de ce soir pour l'appart. et j'irai voir Anouchka pour le repas du soir, j'espère qu'il n'y aura pas de bouchon. J'ai aussi mal dormi, les courbatures et Anouchka. Bises Rosetina