Mardi 20 Novembre 2007

Publié le par Marishka

Mardi 20 Novembre 2007


Aujourd'hui : grèves générales ! 
Mais en sont exemptes les Mamies et les nounous, sollicitées pour garder les rejetons, dont les écoles resteront portes closes aujourd'hui.
C'est la cas d'Elisa et Méghane qui n'avait qu'une heure de cours à 15h... un cours qu'elle a qualifié de "sans importance"(???).
Je les ai récupérées toutes les deux hier soir, tard, en revenant de St Hilaire, où je m'étais rendue, avec Francis et Françoise.
Je ne sais pas si Rosetina, "fonctionne" à sa Mairie...
Maxime, lui a cours, ça le fait pester...

Anouchka, avait moins la forme que les jours précédents.
Peut-être accusait-elle la fatigue de sa séance de kiné qu'elle venait de faire... 
Nous l'avons trouvée moins volubile. Répondant à quelques questions que nous lui avons posées, puis renonçant définitivement à le faire...
Installée confortablement dans son fauteuil, elle nous a dit s'être fatiguée à "fabriquer les tables de Rocheplane"... 
Francis lui a dit de ne pas abuser de ses forces et de se reposer...
L'infection a due être enrayée, puisqu'elle n'a plus de fièvre.
Elle m'a demandé où était Pierre...

Je me pose la question de savoir si nous lui montons un miroir, car elle croit fermement avoir les cheveux... carotte et épinard...
Avant elle ne se contentait que de carotte... mais depuis hier elle a rajouté : épinard...
Renseignements pris, elle ne confond pas avec son repas de midi : pas de carottes ni épinards au menu.
Voilà qui va faire sourire Anne-Rébecca !

Elle est toujours d'une tenue irréprochable. Sa chemise de nuit est changée tous les jours, voire plusieurs fois par jour. Cédrik assure les lessives... 
Elle est beaucoup mieux bichonnée qu'à l'hôpital de Grenoble. 
Ses cheveux étaient gras et Cédrik avait dû lui les couper, elle avait des nœuds et il nous était impossible d'en venir à bout...
Là, au moins elle a un shampoing tous les deux jours.

 
Ce matin, je vais occuper Elisa à la peinture, Méghane supervisera un peu, pendant que je ménagerai et cuisinerai... des épinards !

Aujourd'hui le soleil a renoncé à se lever sur Tullins, peut-être fait-il la grasse matinée comme Elisa et Méghane. Là, elles dorment encore dans le "musée" de Virginie...
DSC01354.JPG 
Elisa, cet été : 5 ans.                            Méghane : 13 ans


pic001v8-copie-1.jpg pic000v6-copie-1.jpg
Virginie 37 ans (et oui...déjà)                  Marishka et Anouchka, au temps de
                                                            l'insouciance... il y a une vingtaine d'années.

                                   

 

Commenter cet article

Rébecca 22/11/2007 18:56

oui lhistoire des carottes et des epinards..ça me fait rire!!!..le miroir je suis pas pour..si elle est lucide et qu'elle se voit changée je veux pas que ça li bousille le moral..je lui ai envoyé un beau courier chez cedrik avec photos, dessins, lettres...et je lui ai déjà acheté son cadeau de noel!! qi va lui faire plaisir j'en suis sur!
bisous mauricette

mabiche1231 21/11/2007 07:39

COUCOU, comment vas-tu par ce froid? Chez nous ça va j'ai été un peu moins présente mais j'avais un banquet de un peu de 80 personnes à organiser samedi (voir blog) donc pas une mince affaire. J'étais contente de lire les nouvelle de marishka. J'espère qu'elle ira mieux. Je te souhaite une bonne journée et je te fais un gros bisous, Nadine

Agnès 20/11/2007 18:58

Ton histoire de vin chaud, ça me fait penser au film "Les bronzés font du ski" !! On devrait en boire avant la manif !!

rosetina 20/11/2007 09:59

Coucou, moi je bosse la grève n'est pas suivie à la mairie, le service est complet.. Je vois qu'Anouchka va un peu moins bien, peut être une fatigue passagère, mais quelle idée, carotte et épinard.. Je te fais de gros bisous. Rosetina

Agnès 20/11/2007 08:44

Je suis en grève - ça va me coûter très cher: un 30° du salaire, tout ça pour "sécher" 2 heures de cours, j'avais une petite journée aujourd'hui, et les 2 heures de CFA qui ne seront pas payées, c'était "en plus" - et je vais qd même travailler, en fait, chez moi: corriger des copies, ça n'attend pas. En plus, ça m'embête, c'était deux heures de classe d'examen, et il faudra que je me débrouille pour rattraper...Le mardi, ça tombe très mal ! Et je vais à la manif - et il pleut !Mais il faut "bouger", dans sa "lettre aux éducateurs Sarkozy promet un tas de trucs et en fait il supprime des postes (7 postes supprimés dans mon lycée, c'est vraiment dur pour les personnes concernées, et il faut faire le même travail sans eux : on bosse plus, et le salaire baisse, en fait, avec l'inflation. Et surtout, forcément on offre un service public dégradé (les économies dont les élèves font les frais) Donc il faut râler, et je crois que ce sera très suivi. Mais le Sarko est dur, et c'est le bras de fer ! Il ne cèdera pas. Ce qui me gêne, c'est l'amalgame avec les "régimes spéciaux de retraite": en fait, 40 annuités pour tous, ça ne me paraît pas aberrant, dans le privé c'est plus dur, et il faut bien être réaliste, la population vieillit, on ne peut pas continuer à exiger un Etat providence, comment payer? Dans les transports, ils peuvent faire du chantage en bloquant tout, mais l'Education nationale, tout le monde s'en fout,les gens croient qu'on ne fichent rien, et je t'assure que mes collègues bossent plus que 40 h !! (et c'est crevant). Bref, j'y vais, pense à moi en train de brailler en marchant sous la pluie !!

Marishka 20/11/2007 10:06

Et oui les manifs, ça me connait ! j'ai beaucoup marché.... A Grenoble quand on "manife" au froid, à la fin, on file au stand de la CGT où les gars bien organisés, ont prévu le vin chaud. Après l'effort le réconfort ! J'ai usé mes pieds aux manifs ! La dernière que j'ai faite il y a deux ans m'a coûté une tendinite à chaque petons... depuis je ne peux plus suivre... qu'en étant de tout cœur avec eux ! En tout cas : BRAVO à tous ceux qui ont voté Sarko ! vous l'avez voulu et bien maintenant vous attendrez 5 ans pour vous en débarrasser ! Curieusement il est ABSENT en ce moment, si ce n'est pour nous rabâcher qu'il ne pliera pas ! Les cheminots et les autres non plus.... Bises à toi Agnès et bon courage ! Peut-être trouveras-tu du vin chaud ?