Dimanche 27 Novembre 2011. LA NUIT Y'A PAS DE SOLEIL, LE SAVIEZ-VOUS ?

Publié le par Marishka

Dimanche 27 Novembre 2011Tullins - 38210 - Di 27 : Brouillards 0°C

                                        Tullins - 38210 - Lu 28 : Nuages et soleil11°C

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une promesse d'une journée ensoleillée, signe de bonne humeur !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Temps libre 

     La blague du jour

       François et François

Le Premier ministre François Fillon est dans un avion.

Soudain, le moteur explose. Une seule solution pour sauver sa peau, sauter en parachute !
Malheureusement, dans sa précipitation, François oublie le parachute et le voilà, tombant comme un caillou vers le sol, à 250 km/h.

h-20-2518614-1307621547-copie-2.jpg
Soudain, François Hollande lui apparaît et lui dit :
" François, crie Vive le PS et tu seras sauvé. "

Fillon refuse: " Ça va pas, non ? "

Hollande revient encore et dit :
" Fillon regarde le sol, comme il se rapproche vite ; crie Vive le PS et tu seras sauvé. "

Fillon refuse toujours.

Mais à 100 mètres du sol, il hurle de toutes ses forces " VIVE LE PS ! "

Hollande le prend alors par dessous les aisselles et le dépose délicatement sur le sol.
L'émotion est telle que Fillon tombe dans les pommes.

Quand il se réveille enfin, Hollande a disparu, mais Sarkozy est là, qui le regarde méchamment et qui lui dit :
" Non seulement tu dors pendant les réunions, mais en plus tu gueules des conneries !... "

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

"La nuit, il n'y a pas de soleil"... Merci Nicolas !

 

 

 

 

Et il s'est rendu à Pierrelatte pour nous sortir une telle connerie ?

 

Ha ? Il fait nuit la nuit ? Et l'eau est mouillée et le feu ça brûle ?  

Et il faut du vent pour faire tourner les éoliennes ?

 Ça il faudrait peut être le lui suggérer.

 

Il est comme le soleil la nuit : Il ne brille pas lui !

 

Mais qui écrit donc les discours du président à l'Elysée ?

Il est payé 30000 euros par mois pour dire ça, eh ben on ne s'étonne pas qu'il y ait la crise ! Sarko doit être branché sur le courant alternatif : un coup il dit une connerie et un coup il fait une connerie...

  

Avec le vent qu'il brasse... il faudrait lui brancher une turbine.

Vivement 2012 qu'on le débranche définitivement !!!

  

Malheureusement, Sarko est président, de jour comme de nuit.

 

 

 

 

 

Anne Lauvergeon sur le nucléaire : "Proglio a fumé la moquette"

 

 

 

Qui ? Anne Lauvergeon, ex-patronne du groupe nucléaire Areva.

Où ? Lors d'un débat organisé dans le cadre du Forum Libération de Lyon, avec le député vert européen Daniel Cohn-Bendit.

 

 


h-4-2647309-1322314304.jpg
Le contexte : Vendredi, lors d'un déplacement à l'usine Areva de Pierrelatte dans la Drôme, Nicolas Sarkozy a une nouvelle fois accusé la gauche de vouloir détruire la filière nucléaire en indiquant qu'un million d'emplois serait perdu, un chiffre évoqué par le patron d'EDF, Henri Proglio.

Bonus-track : "Quand j'ai vu que le patron d'EDF, en une d'un quotidien, affirmait qu'un million d'emplois était en jeu, je me suis dit qu'il avait fumé la moquette".

"Il y en aurait plutôt 125.000 directs et 400.000 indirects selon une étude que j'avais fait faire."

 

 

 

  

  

                     BON DIMANCHE A TOUS

 

 

 

 

 

 

 

  


N'oubliez pas de signer la pétition en ligne, ci-dessous :

 

null
Qui est Florence ?          PETITION EN LIGNE
            Florence Cassez
          2180 jours
         dans les geôles
           du Mexique. 

Commenter cet article

itachi 28/11/2011 07:15


hello!


je te souhaite un bon début de semaine


@demain


bises

toutoune 27/11/2011 20:52


je te souhaite un bon début de semaine,


bise étoilée (y a plus de vidéos chez toutoune, mais les liens)

Soledad 27/11/2011 19:57


Bonsoir Marishka, ah tu lui en fais faire de drôles de rêves à ce pauvre Fillon, il ferait mieux de rêver aux bonnes truies de son département la Sarthe plutôt qu'à son parachutage à Paris. Je
l'imagine mieux au Q des truies, bien campagnard, pas BCBG du tout. Là-bas, au moins il pourrait s'adonner à la fabrication artisanale de rillettes, les rillettes du Mans sont très réputées, plus
que lui d'ailleurs. Et l'autre nabot, il ne sait pas quoi rajouter aux discours qu'on lui prépare, il se croit intéressant en pensant avoir fait une bonne blague et je m'imagine avec son sourire
à la Laurel, l'air aussi idiot. Bon, et bin comme il fait déjà nuit à cette heure pas si tardive, je vais te laisser à tes rêvasseries et si tu entends François te dire de crier "vive le PS",
n'attends pas d'être tombée de ton lit...hihihi. Bonne fin de journée, bonne nuit et big bisous de Solé que tu as bien distraite

tiot 27/11/2011 17:39


salut


En tous les cas 525000 emplois en moins ca donne à réfléchir


Mais je me demande si les gouvernements successifs depuis une trentaine d'années ont beaucoup réfléchi?


bonne soirée

tiot 27/11/2011 17:38


salut


pas mal le coup du parachute


bonne soirée

Linda & Picasso ::0079::0071:: 27/11/2011 12:44


Bon dimanche





ici sombre venteux et froid .... fini l'air du printemps ...





Charles
BAUDELAIRE   (1821-1867)



Chant d'automne


I

Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts !
J'entends déjà tomber avec des chocs funèbres
Le bois retentissant sur le pavé des cours.

Tout l'hiver va rentrer dans mon être : colère,
Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé,
Et, comme le soleil dans son enfer polaire,
Mon coeur ne sera plus qu'un bloc rouge et glacé.

J'écoute en frémissant chaque bûche qui tombe ;
L'échafaud qu'on bâtit n'a pas d'écho plus sourd.
Mon esprit est pareil à la tour qui succombe
Sous les coups du bélier infatigable et lourd.

Il me semble, bercé par ce choc monotone,
Qu'on cloue en grande hâte un cercueil quelque part.
Pour qui ? - C'était hier l'été ; voici l'automne !
Ce bruit mystérieux sonne comme un départ.

II

J'aime de vos longs yeux la lumière verdâtre,
Douce beauté, mais tout aujourd'hui m'est amer,
Et rien, ni votre amour, ni le boudoir, ni l'âtre,
Ne me vaut le soleil rayonnant sur la mer.

Et pourtant aimez-moi, tendre coeur ! soyez mère,
Même pour un ingrat, même pour un méchant ;
Amante ou soeur, soyez la douceur éphémère
D'un glorieux automne ou d'un soleil couchant.

Courte tâche ! La tombe attend ; elle est avide !
Ah ! laissez-moi, mon front posé sur vos genoux,
Goûter, en regrettant l'été blanc et torride,
De l'arrière-saison le rayon jaune et doux !




**********************************************************************


bisous et a bientôt si tu veux

fadela 27/11/2011 11:23


bon dimanche

Un p'tit coucou de Tatiana. 27/11/2011 11:20


Salut Marisha,


"La nuit les chats sont gris et les merles sont blancs".. Il y en a une autre aussi concernant La Pallisse; "un quart d'heure avant sa mort il était encore en vie"!!! On atteint le fond qu'est ce
que tu veux, on va bientôt remonter , car on ne peut aller plus bas .!! hihi !!! C'est une catastrophe. 


Dommage que l'on ne puisse atteindre le blog d'Eliane , notre amie Belge. J'aurais bien aimé savoir ce qu'il en retourne chez elle.


Bon dimanche et bizettes.

mireille du sablon 27/11/2011 11:08


Bonjour Marishka,


Quand je pense que ce Monsieur se permet de donner des leçons alors qu'il nous sort des bêtises sans nom!


Bon dimanche, gros bisous, Mireille

belbe 27/11/2011 11:02


arf .. elle s'annonce mal la présidentielle