Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

5 articles avec mots d'enfants.

Mercredi 24 Février 2010

Publié le par Marishka

Mercredi 24 Février 2010 très pluvieux  6°C
                                   très pluvieux avec éclaircies11°C






Encore une journée maussade... Mais de douces températures.



Je vais sans doute avoir Elisa dans l'après midi.
Je devais la prendre la semaine dernière, mais avec les évènements tragiques intervenus dans la famille, je ne l'ai pas prise.
Là, elle harcèle sa maman pour venir chez Mamie...

Sa maman a dû lui expliquer pour son petit-cousin.... je ne sais pas quelle a été sa réaction. Je m'attends à des questions...
Au sujet de ma sœur décédée, un jour elle m'a dit :
"Mamie, elle revient quand Anouchka ? Elle est partie assez longtemps, elle peut revenir maintenant..."

Une autre fois, elle avait répondu à mon autre sœur au téléphone...
Tout à coup elle me crie :
"Mamie !!! c'est ta sœur, pas celle qui est morte, l'autre !"

Ça c'est tout Elisa !

Il me tarde de la voir, ça va me changer les idées.
Entre parenthèses : Elisa a trois jours de moins que le Petit Prince....







crieur-de-journaux.jpg




           Aux infos :







Manifestation des retraités. (Retraités en grève !)


retraites.jpgDes manifestations sont organisées cet après-midi à Paris et dans plusieurs villes de France.

Mot d’ordre : réclamer une augmentation des pensions.


"Année après année,les retraités constatent une baisse continue de leur pouvoir d’achat"
. Dans un communiqué commun, sept syndicats (CGT, CFDT, FO, CFTC, CGC, UNSA et FGR-FP) affirment que la précarité touche de plus en plus souvent les retraités.
Sur 14 millions de personnes, "quatre millions" touchent moins de 900 euros
par mois.


                       




null
 null





Publié dans MOTS D'ENFANTS.

Partager cet article

Repost 0

Vendredi 5 Septembre 2008

Publié le par Marishka

Vendredi 5 Septembre 2008




Ce matin encore un peu d'instabilité orageuse, puis le soleil devrait dominer cet après midi, pour faire place à nouveau... aux orages, demain.

Hier, je suis allée comme convenu, chercher Elisa à l'école.
J'ai fait les trajets allers et retours sous des trombes d'eau.

Le matin Alex m'avait dit n'avoir mis qu'un gilet à Elisa... Je suis allée farfouiller dans des vêtements que Méghane avait portés et qui ne lui allaient plus, et étaient stockés chez moi, dans un placard.
J'y ai déniché une gabardine rose fuschia... en 8 ans.
Tant pis, vite un bon coup de fer pour lui rendre un aspect plus seyant, il sera trop grand, mais au moins la petite ne se mouillera pas.
Au passage je prends un parapluie supplémentaire pour elle... dans le porte-parapluie de l'entrée... Et voilà Elisa à l'abri des fureurs pluviales !

Lorsque je la ramène à l'école à 13 heures, je fais remarquer à Elisa, qu'il ne faut pas qu'elle oublie la gabardine à l'école.
Je n'ai pas le temps de noter son nom quelque part, sur l'intérieur du col... alors je lui dis (au cas où un autre enfant aurait une gabardine fuschia...)
"Regarde Elisa, la tienne a une jolie fleur, sous le col...."
Puis je vois une petite bande blanche, cousue à la main, sur le col : "Jean-Pascal F...." Et l'histoire de cette gabardine me revient.
Elle appartenait à Rébecca, la fille d'Anouchka...
Rébecca, devant partir en classe verte, avec son école, si je me souviens bien... Anouchka ayant une bande en rouleau de "Jean-Pascal F...." sous la main, avait marqué tous les vêtements de sa fille au prénom du frère.
Et je me souviens tout à coup de ce qu'elle m'avait dit :
"Je n'ai pas eu le temps de faire broder le prénom de Rébecca, j'ai mis partout des "Jean-Pascal F....."
Ça m'avait fait rire à l'époque et là je ris encore de voir cette gabardine très féminine, au prénom masculin !
Ça doit être Alex qui a ri aussi, lorsqu'elle a dû voir la gabardine le soir !


Sur le chemin du retour j'interroge Elisa, sur sa matinée à l'école...
"Ça été, ta matinée à l'école, Elisa ? Qu'est-ce que tu as fait ? "
"Rien..."
"Tu vas à l'école et tu ne fais rien ?"
"Si, mais je ne m'en souviens plus...."
"Tu as intérêt à te souvenir de ce que tu fais, si tu veux lire à Noël !" lui dis-je...
Elle est plus volubile, lorsque je l'interroge sur "l'accident" de son autre Mamie.
En effet, mardi afin de me ménager d'un voyage fatigant, Alex avait sollicité l'autre Mamie pour la garder le mercredi...
Mamie avait décidé d'aller déjeuner dans un restaurant à côté de chez elle, et où Elisa et elle, ont leurs habitudes depuis longtemps.
Pendant qu'Elisa était occupée avec le personnel du restaurant, la Mamie a trébuché sur le pied d'un parasol et s'est écrasée par terre.... où elle s'est fait très mal : les genoux, le coude, et le front en sang !  
Tout de suite secourue, le personnel l'a fait asseoir sur une chaise... jusqu'à ce qu'elle perde connaissance.
Les pompiers appelés en urgence, l'ont conduite à l'hôpital, où elle a passé tout l'après midi, en soin. Entre-temps Alex avait été appelée pour récupérer Elisa...
Une serveuse l'avait tenue éloignée, et Elisa ne s'est pas trop rendu compte de l'état de sa Mamie.... me confie Alex.

J'interroge donc Elisa, sur cet accident... histoire de voir ce qu'elle a retenu...


                 Et voilà sa version de l'accident : 
                               
    
                                 
"Mamie est tombée, elle a saigné, et après elle dormait, je sais pas pourquoi ? Mais elle va bien ! les pompiers sont venus, lui faire faire un petit tour en camion, et après ça allait !"



Tout est dit....


Un mot d'enfant de Camille 3 ans ½ :



                                             
Lorsqu'il lâche une incongruité, en public et qui n'échappe à personne :

"Ho ! Ça sent l'orage par ici...."








Publié dans MOTS D'ENFANTS.

Partager cet article

Repost 0

Je suis déjà grande !

Publié le par Marishka



Elisa 6 ans... depuis peu :


                           Je suis déjà grande !

C'est ce que m'a dit Elisa, à midi.
Je la presse de manger son poisson :
"Allez, mange Elisa, ça donne de la mémoire, le poisson, et ça fait grandir !"
Réponse de l'intéressée :
"Oui, mais moi, j'ai déjà grandi, j'ai eu 6 ans !"


    Effectivement elle a eu 6 ans le 7 Août....

                            




Publié dans MOTS D'ENFANTS.

Partager cet article

Repost 0

Un mot d'un grand "enfant".

Publié le par Marishka

Jeudi 7 Août 2008



Un grand enfant ?

Oui il s'agit de mon fils Jérôme, lorsqu'il avait 16 ou 17 ans. il en a maintenant 36...hooooo déjà ?


Ce jour là, il avait dû m'agacer pour une raison tellement futile, que je m'en souviens pas... il me semble qu'il voulait sortir le soir, et j'avais refusé pour X raison, mais il me tannait.... 
Habituellement, c'était un bon p'tit gars studieux, attentionné, serviable et surtout rigolo !
Mais ce jour là, l'exaspération était à son comble et je lui sors :

"Si tu continues, Jérôme, je t'émancipe !" ( entre nous, loin de moi cette idée...)
Et il me répondit :

"Moi aussi maman, je t'aime en slip !"



Ma leçon de discipline tombait en eau de boudin...




             
                     Avec son fils Camille 3 ans ½: dans le même pull !

Publié dans MOTS D'ENFANTS.

Partager cet article

Repost 0

MOTS D'ENFANTS.

Publié le par Marishka

Lundi 28 juillet 2008



Je propose aujourd'hui une rubrique spéciale :   

                         "MOTS D'ENFANTS"

Et je viens de créer une communauté, sur ce thème.



    Maxime, mon petit-fils, qui devait avoir 4 ans.


Je l'avais en garde, et il rechignait devant son assiette.
"Allez Maxime, mange !"
Après plusieurs encouragements, son assiette ne se vide pas beaucoup...
J'entreprends de le distraire, par un flot de paroles.
Et comme c'est un curieux de nature, je me lance dans l'explication du fonctionnement du cerveau... là je sais que je vais le captiver :

"Tu sais Maxime, quand Mamie te dit "mange", c'est ton cerveau qui reçoit l'information. C'est ton cerveau qui te fait prendre ta fourchette, la piquer dans la nourriture, et la porter à ta bouche. Tout ce que tu fais est commandé par ton cerveau."
"Ha bon ?"
Et il se met à essayer... une, puis deux, puis trois fourchettes... tant et si bien qu'il finit son assiette.
Je lui propose, alors son dessert.
"Tu veux choisir un yaourt, Maxime ?"
Et là il me laisse baba :
"Non mamie, mon cerveau il dit qu'il a plus faim !"
 
 


 Dessin de Maxime, mon petit-fils, alors qu'il avait 10 ans.

 

Méghane, ma petite-fille, alors âgée de 4 ans.


Mon frère Pierre, qui venait de faire l'acquisition de son château, dans le bordelais, me propose de m'y emmener avec Méghane, pour quelques jours.

Et me voilà en train d'expliquer à Méghane, qu'elle va m'accompagner :

"Méghane, je t'emmène en vacances, mais tu sais où nous allons, chez Pierre, dans le bordelais, il n'y a pas la plage, pas de lac, c'est la campagne !"

Et Méghane de répondre :
"Tant pis... je resterai au bord du lait !"
 


     




Un peu plus loin dans ma mémoire :


Virginie, ma fille à 3 ans :


Depuis un moment elle saute, virevolte, en imitant une danseuse.
Tout à coup, sentant naître une vocation, elle me dit :

"Quand je serai grande, je ferai de la balance !"



Encore Virginie, à peu près au même âge :


Elle vient de terminer son repas.
je lui propose un yaourt :
"Tu veux un yaourt ? il y a des natures, au chocolat, à la vanille, tu veux lequel ?" 
Et virginie :
"A la nature !"

 


                               


Jérôme, mon fils à 4 ans.


Un matin, je l'accompagne à l'école.
Depuis le matin, je ne me sens pas trop bien.
Nauséeuse, des vertiges... je suis enceinte d'Alexandrine (Alex) sa petite sœur.
Sur le chemin, un autre vertige... je m'appuie contre un poteau, en disant :
"Ho là là là, j'ai la tête qui tourne !"
Jérôme me regarde et me dit :
"Ha, non maman, elle bouge pas !"


                            

Elisa, ma petite-fille 4 ans :


Je viens de la gronder après une énième bêtise...
"Mamie, si tu me grondes encore, je vais aller au ciel chercher ta maman... tu sais celle qui s'appelle comme les gâteaux... et je vais lui dire de te gronder, na !"
"Ha bon ? Et elle s'appelle comment ma maman ?
Après 2 secondes de réflexion :
"Gauffrette"
Ma mère s'appelait "Madeleine " !!!

 

                        



Jean-Pascal, mon neveu, le fils d'Anouchka, à 4 ans.


Anouchka lui coupe, la frange, comme tous les petits garçons étaient alors coiffés, au début des années 70.
La veille il y a eu un mot à l'école :"Attention aux poux"...
Et pendant qu'Anouchka fait office de figaro, Jean-Pascal, lui lance :
"Coupe bien droit, maman, ne fais d'escaliers,  autrement les poux ils vont monter" !







Publié dans MOTS D'ENFANTS.

Partager cet article

Repost 0