Mardi 3 Janvier 2017

Publié le par Marishka

Mardi 3 Janvier 2017
Météo : nuages bas

Matin : -2°C    
Après-midi :
2°C
Négatif et positif pour les mêmes degrés de température ! La grisaille, voilà qui explique ce petit 2°C en journée. Brrrrr ! Ça va cailler !

Pas trop la forme ce matin... C'est le mal de dos qui m'a tirée de mon sommeil à 4 heures ! J'aurais bien voulu trouver une position qui me permette de me rendormir... Rien à faire ! Résignée, je me suis levée. Depuis, je suis barbouillée, c'est sans doute dû à ma piqûre de Trulicity, que j'ai faite hier soir... Heureusement que ce n'est pas systématique, mais ça m'arrive de temps en temps. L'ennui c'est que je dois sortir pour aller à la pharmacie. Et oui je m'y suis rendue pour rien : elle était fermée ! J'avais pourtant vérifié sur le net avant d'y aller, mais j'ai trouvé portes closes, avec un avis : pour consulter les pharmacies de garde rendez vous sur : www. bla, bla, bla... Je n'étais pas partie avec mon PC ! Ça impliquait que je repasse chez moi, pour chercher sur le net et retourner à la bonne pharmacie ! Ben non ! j'ai préféré me passer de médicaments. J'étais gelée, j'avais dû gratter la voiture... Si mon PC se met à me mentir maintenant !

Ce matin je vais devoir appeler ma belle-sœur Françoise, pour prendre des nouvelles de mon frère Francis, cloué au lit depuis avant-hier par la grippe. Le hic : il s'est fait vacciner il y a 3 semaines... Quant à Françoise elle a eu une mini grippe, juste avant Francis et elle ne s'est pas fait vacciner... Lui aurait-elle passée, quand même ? J'avais dit à Francis que ce n'était pas malin de refuser le vaccin et mettre les autres en danger... il m'avait répondu : "Elle se débrouille, si elle est malade..." En tout cas je lui ai dit de ne pas passer chez moi !

Autre problème : ils doivent partir demain au Laos...

Grippe : l’hôpital de Voiron est "touché de plein fouet".

Avec + 15 % d’hospitalisation liées à la grippe en décembre 2016 par rapport à 2015, les urgences de Voiron ne sont pas épargnées par l’épidémie.
Pour le Docteur Christophe Chapuis, responsable du service, "on compte un peu de gastro, mais surtout des cas de grippe. L’hôpital est touché de plein fouet depuis le 15 décembre. C’est beaucoup plus que l’année dernière au même moment".
Le médecin urgentiste s’inquiète surtout de la saturation de son service : "Nous avons déclenché la procédure "hôpital en tension" car nous n’avions pas assez de lits disponibles pour hospitaliser les patients. L’Unité d’hospitalisation de courte durée est notamment saturée. Alors, comme le service chirurgie est plus calme en ce moment, nous utilisons ses lits. Nous avons aussi dû mobiliser plus de personnel ces jours-ci pour faire face à l’afflux de malades."
Le Dr Chapuis ajoute : "Selon le réseau Sentinelles [médecins généralistes répartis sur le territoire français qui surveillent les indicateurs de santé, NDLR], nous ne sommes même pas encore au sommet du pic de l’épidémie. Un retour à la normale n’est donc pas prévu dans les prochains jours."

J'avais rendez-vous le 4 janvier, dans cet hôpital, on m'a téléphoné pour le reporter au 19 janvier. J'espère que d'ici là il y aura moins de virus dans l'air !

Je vous souhaite une bonne journée !

 

Commenter cet article

fanfan 03/01/2017 09:12

Il fait moins froid chez nous mais le temps a bien rafraîchi.. Le problème avec les hospitalisations , c'est que la grippe risque de toucher les autres malades.Ils devraient être isolés .
J'espère que ton frère et sa femme pourront partir ;il va refiler la grippe aux vietnamiens!hi!hi!
Le temps humide et froid ravive les douleurs ..Bonne journée;Bises

mabiche1231 03/01/2017 09:05

Kikou Marishka,
moi je ne me fais plus vacciner, quand je fais le vaccin, je suis tellement malade que je ne tiens plus debout et la doctoresse m'a dit il y a trois ans, on ne va pas le faire cette année pour voir et là j'ai rien eu , donc on ne le fait plus.
Il a gelé à -1° ce matin mais le ressenti est de -6, quand nous avons enlevé la bâche de l’auto, nous avions bien froid ! si on a un été en conséquence , alors ça va.
Je te souhaite un bon mardi, gros bisous,
Nadine