Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dimanche 1er Août 2010

Publié le par Marishka

Dimanche 1er Août 2010 Ensoleillé16°C

                                  Très nuageux, tendance orageuse30°C

 

 

 

 

 

 

 

De l'activité électrique pour cet après midi....

 

Et déjà le premier août !

 

Hier, j'ai délaissé mon clavier.

En fin de matinée j'ai eu la visite de ma sœur, Rosetina.

Elle est venue m'apporter un disque dur externe, pour stoquer mes photos et fichiers.

 

Ce DD a une histoire. 

Ma sœur m'avait offert un superbe tee-shirt, le hic... il ne m'allait pas.

Elle a donc décidé de passer outre les vêtements et commandé un disque dur externe, qui n'est jamais arrivé à la maison.

Après avoir demandé le remboursement, elle a fini par l'acheter dans un magasin grenoblois.

Voilà pour mon PC, sa mémoire est conservée, il peut toujours devenir Alzheimer, ce n'est pas mon cas !

 

Du coup nous avons déjeûné ensemble.

Je n'avais rien préparé pour le repas, je comptais manger sur le pouce, une fois n'est pas coutume, nous avons donc commandé des pizzas aux ravioles et j'ai préparé à la hâte une salade de tomates.

L'après midi s'est déroulée en papotages en tout genre.

 

Nous n'avons pas vu le temps passer !

 

 

  

 

 

 

En marge de la visite à Grenoble de Sarko 1er :

 

 

 

 

 

 

 Les affiches collées par les militants de la Jeunesse communiste à Grenoble

 

La venue du chef de l'Etat à Grenoble, vendredi, aura été l'occasion aux opposants à sa politique de faire entendre leur voix. Lors d'un rassemblement rue Félix-Poulat à Grenoble à la mi-journée, mais pas seulement. Ainsi, cet après-midi, on apprenait que trois militants de la Jeunesse communiste ont été interpellés dans la nuit du 29 au 30 juillet pour avoir collé "des affiches qui dénonçaient la politique répressive « du tout sécuritaire » du Président de la République et de son gouvernement". Sur celles-ci, on voit notamment une caricature du chef de l'Etat lourdement armé avec, au-dessus de sa tête, une inscription : "Wanted : le braqueur de l'Elysée". Relâchés de leur garde à vue vendredi 30 au matin, ils seront prochainement convoqués au tribunal en comparution immédiate.
Le groupe communiste de la ville de Grenoble"condamne fermement cette atteinte brutale à la liberté d’expression et d’opinion, utilisée de manière opportuniste dans le contexte des évènements récents dans le quartier de la Villeneuve et de la venue du chef de l’Etat ce même jour…

Même sous la monarchie, le droit de caricature était toléré".

Patrice Voir "scandalisé"

"Je suis très en colère, a ajouté l'élu PC de Grenoble Patrice Voir : on retient des militants en garde à vue tout cela sous prétexte que le chef de l'Etat vient à Grenoble. Ceci alors que ce dernier, dans son discours, stigmatise les Roms et fait aussi un amalgame entre délinquance et immigration. Je suis à la fois scandalisé et inquiet pour les libertés publiques".
Le groupe communiste de la ville de Grenoble "exige l’abandon pur et simple des charges retenues contre ces trois militants".

 

 

 

 

RAPPEL :

 

 

Le Président lui-même a un père hongrois et sa femme est franco-italienne.

 

Quelles sont les origines de SARKO et que signifie son nom ?

Il proviendrait de la ville hongroise de Sarköze, bâtie effectivement sur des marécages, le "y" final indiquant une origine noble (son nom complet est en fait Sarkozy (de) Nagy-Bocsa). 

 

On apprend que son nom se prononce "char-köz-y" en hongrois et signifie littéralement "un lieu entouré de boue".

 

Mais ce qui fait le plus marrer les Hongrois interrogés, c'est la prononciation de son nom à la française : "Sar-koz-y".
En effet, le phonème "Sar" signifie "merde" en en hongrois (qui s'écrit en fait "szar"). On apprend que "Sarkozy", prononcé à la française, signifie littéralement "dans la merde".

 

 

 

Règles édictées pour le droit de fouler le sol français :

 

 

 

1/  100% français tu seras. Une analyse ADN le prouvera.

 

2/   Itinérant tu ne seras pas. Pas de roulettes à ta maison, ou pas de maison du tout, à la rue tu dormiras. 

 

3/  Pas de burqa, niqab, kilt, sari, foulard, ni casquette ou chéchia ne couvrira ton chef et le reste. Il faudra te conformer à un uniforme crée par le couturier Alain Juppé.

 

4/  Pas de faciès attirant l'attention de la police, ni couleur de peau. Le blanc est de rigueur. Attention au soleil qui peut en vous faisant bronzer à outrance, induire le doute.

 

5/  En public tu ne fumeras pas. Prends exemple sur les Sioux qui fumaient leur calumet en haut d'une colline et ne dérangeaient personne.

 

6/   Lors de tes déplacements en voiture, à ton siège tu te ligotteras. Il faut toujours être très attaché à sa voiture.

 

7/  Sobre comme un chameau tu te montreras, pour conduire ton véhicule. Le vin n'est pas considéré comme un jus de fruit (Et pourtant...)  

 

8/  De belles courbettes tu feras aux flics lorsque tu en tu croiseras en chemin. Pas trop basses les courbettes, ils vont croire que tu ramasses une pierre pour les caillasser et sur toi ils tireront : légitime défense diront-ils !

Ils sont comme les routiers : sympas ! 

 

9/  Si toutes ces règles ne sont pas respectées, en charter tu t'envoleras. Aux frais de la République. Un aller sans retour évidemment.

 

10/   Dernière disposition, toute fraîche celle-là : si les enfants ne se tiennent pas "à carreaux" les parents écoperont d'une amende conséquente et de peines de prison.

Quand les parents boivent les enfants trinquent, mais quand les enfants ont des déboires ce sont les parents qui trinquent !

Juste retour des choses !

 

 

                             

 

 

sarkoflic

 

 

 

 

 

 

Depuis 1968 il est interdit d'interdire les interdictions !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autrement je n'ai pas bien saisi cette info :

Il était question de bouchons... mis à part ceux de "Bordeaux en liège", je n'ai pas compris.

Question aussi de couleurs : vert, orange, rouge ou noir... et d'un bison dit "futé" celui-ci...

Question aussi de chasser en "croisé" (?????)

Va y comprendre quelque chose : des bouchons en couleur ? des bisons en couleur !

Va falloir acheter un décodeur ! 

 

 

                          

 

 

               null

                  

 

                                      

 

 

 

Allez assez rigolé pour aujourd'hui, passez un bon dimanche.

 

 

                                           

                

 

 

 

 

 

 

1697  jours dans les geôles du Mexique ! 

null 

622540624---Copie--2----Copie.jpg

    

Partager cet article

Repost 0

Samedi 31 Juillet 2010

Publié le par Marishka

Samedi 31 Juillet 2010Ensoleillé14°C

                               Peu nuageux28°C

 

 

 

 

 

 

 

Un week end ensoleillé et des températures bien raisonnables !

 

 

 

Une grande partie de mon article inspiré par les déclarations du "prince qu'on sort", venu à Grenoble en personne, asseoir le préfet de L'Isère.

Des déclarations tonitruantes qui nous ont laissés pantois, tant par son aburdité que par sa grande ignorance des droits de l'homme !

 

 

 

M. Sarkozy, vous devriez avoir une amende de 1500 € pour outrage au drapeau Français !

 

 

 

 

 

Sarko / Le Pen : même combat !

 

L'artillerie lourde contre les étrangers !

 

 

Alors ça y est, c'est fait. Le Président de la République Française l'a décidé, il ne veut plus de la Constitution du 4 octobre 1958.

Tous les Français ne seront plus égaux devant la loi (Mais l'étions-nous encore?).

 

Ainsi "toute personne d'origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte à la vie d'un policier, d'un gendarme, ou de toute autre personne dépositaire de l'autorité publique" pourrait être déchue de sa nationalité si il a porté atteinte à la vie d'un fonctionnaire de police, d'un gendarme, ou de toute autre personne dépositaire de l'autorité publique.

Leur vie a donc plus de valeur que la nôtre ?

Et après, ça sera quoi ?

Pour un vol, pour un PV, pour un stop grillé ?

Pourquoi s'arrêter en si bon chemin ?

 

 

Mais dites-moi donc en quoi c'est moins grave d'ôter la vie à quelqu'un s'il n'est pas fonctionnaire de police ou gendarme, ou toute autre personne dépositaire de l'autorité publique?

 

PS: et ne me faites pas dire que je considère que d'ôter la vie à quelqu'un n'est pas un acte grave. Mais la peine doit être la même pour tout le monde.

 

La constitution, vous en faites quoi ?

  

Ainsi, que vous soyez Français depuis 1, 2, 3 (combien au fait) génération, votre traitement ne sera pas le même devant la justice que si vous l'êtes depuis 20 (ou 30 ou 40?), puisque les peines encourues ne seront plus les mêmes?

Or, M. Sarkozy, vous êtes président d'une République dont les lois doivent être en accord avec LE texte qui est à la base de cette République: La constitution française du 4 octobre 1958.

 

 

 

Et, au cas où vous ne vous en rappelleriez plus, voici le premier article, ainsi que le préambule de ce texte qui est le fondement même de notre nation.

 

Article 1er

 

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.

 

Vous avez bien lu : elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens, sans distinction d’origine, de race ou de religion.

 

 

M. Sarkozy, juste après les "gens du voyage", voilà que vous voulez mettre en place une autre catégorie de "sous-Français": ceux "issus de l'immigration". Mais issus depuis quand ?

 

Article tiré du Post. Auteur Fred.(Lille)

 

 

 

Sarko, fils d'immigré !

  

Mélenchon ironise sur la condition de fils d'immigré de Sarkozy.

  

  

Bruno Gollnisch a pour sa part répliqué que le FN était "depuis des années le seul à sonner l'alarme et à dénoncer les graves déséquilibres sociaux engendrés par la folle politique d'immigration massive et incontrôlée mais orientée vers le communautarisme". "Vous vous étiez engagé à la maîtrise de l'immigration. Rien n'a été fait", a-t-il déploré.

"Le président devrait prendre garde que sa condition de fils d'immigré ne permette pas demain de le déchoir de sa nationalité s'il venait à être poursuivi ou condamné, à tort ou à raison, du fait des conséquences de ses accointances avec les milieux d'affaires", a ironisé Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche), estimant que la nationalité acquise ne pouvait pas être remise en cause pour des raisons de droit commun.

  

  

Attention aux effets boomerang !

 

 

 

Selon Le Dauphiné Libéré, le début de la visite présidentielle a été marqué par l'interpellation d'un homme qui se trouvait à 50 mètres de l'hôtel de police avec un lance-pierres.

 

Vers 11h, un individu muni d'un lance-pierres a effectivement été interpellé. Quand le président arrivait avec son cortège, un homme qui se trouvait dans le parc en face de l'hôtel de police, dissimulé dans les buissons, s'est mis debout, à une cinquantaine de mètres environ du président, et s'est mis en position pour tirer avec son lance-pierres. A ce moment-là, trois policiers de la BAC, qui étaient particulièrement en veille vu les événements et la venue du président, lui ont plongé dessus.

Il était équipé. Il avait préparé tout un attirail: des oeufs, ... il avait même des tomates si je ne me trompe pas. Et ce lance-pierres était un lance-pierres de compétition, qui ressemble plus à une fronde d'ailleurs, et qui fonctionne avec des billes de plomb.

 

Lui aussi aussi a sorti l'artillerie lourde !

 

 

 

 

 

                                                            PAUVRE FRANCE....

 

 

               













  

 

1696  jours dans les geôles du Mexique ! 

null 

622540624---Copie--2----Copie.jpg

   

Partager cet article

Repost 0

Page souvenir : Deux drames en Isère.

Publié le par Marishka

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux drames que je n'ai pas oubliés. 

 

 

 

 

 

11 Mai 2000

CAMION FOU A VOIRON : deux tués, six blessés.

 

Un grave accident de la circulation s'est produit à Voiron (Isère) jeudi 11 mai 2000, provoquant la mort de deux personnes dont le chauffeur du camion en cause et en blessant six grièvement.

Un camion chargé d'eau minérale dont les freins auraient lâché a percuté plusieurs véhicules dans la rue la plus passante de la ville de Voiron avant de terminer sa course contre un magasin dans lequel il s'est encastré et de prendre feu.

Le véhicule, un camion semi-remorque a heurté une dizaine de voitures en stationnement, renversé une balustrade en pierre de l'église St. Bruno et broyé trois voitures. Bilan: deux morts dont le chauffeur, deux blessés très graves et quatre blessés moins gravement atteints. Six personnes "choquées" ont été suivies par une cellule médico-psychologique.

Cet accident spectaculaire met en relief les mesures de déviation, demandées par le maire de la ville mais restées lettres mortes. Selon des témoins, une fumée blanche s'échappait de l'arrière du camion bien avant son entrée dans l'agglomération . Philippe Vial maire de Voiron a précisé que le bilan aurait sûrement été beaucoup plus lourd si l'accident s'était produit la veille. En effet, ce jour-là, il y avait marché à cet endroit là de Voiron.

 

 

VOIRON.JPG 

En pointillés noirs la trajectoire du camion fou.

 

 

Ce camion fou a dévalé la départementale en pente et a fini sa course dans un commerce, prenant feu, communicant le feu au commerce et fauchant au passage une dizaines de voitures et une ballustrade de l'église saint Bruno.  

Bilan 2 morts : le chauffeur du camion et une mère de famille qui circulait en voiture.

Ce jour le pire a été évité. Si l'accident s'était produit la veille, il y aurait eu un carnage, car c'est aussi la place du marché....

 

Cet accident est resté dans la mémoire de tous les voironnais.

 

 

 

 

1er Novembre 1970 

Le 5/7 : Une tragédie en isère.

 

 

En 1970 : la tragédie du 5-7 à Saint-Laurent-du-Pont.

 

146 jeunes, âgés de 14 à 25 ans, ont péri dans l'incendie de la discothèque.

 

 

 

Depuis le printemps 1970, une nouvelle boîte de nuit attire la jeunesse de Rhône-Alpes : Le 5-7. L'établissement est installé à Saint-Laurent du Pont. Trois jeunes adultes de ce village isérois ont construit la discothèque et s'occupent de sa gestion. La discothèque fait fureur dans la région...Des jeunes viennent de toute la région pour y faire la fête le samedi soir. Le 31 octobre 1970, 500 jeunes sont rassemblés au 5-7 pour entendre les Storm, un groupe dont l'animateur radio de "Alpes Grenoble" a beaucoup parlé. Mais en quelques minutes, la soirée va virer au cauchemar : le hangar s'embrasse se transforme en piège mortel. Le bilan est terrible : 146 jeunes trouvent la mort

 

 

 

 

 

Cette nuit de la Toussaint, le feu a éclaté dans la discothèque du 5-7 vers 1h45. Il a détruit les lieux en cinq minutes. Les jeunes gens présents dans l'établissement n'avaient aucune chance d'échapper à la fournaise : 146 d'entre eux se sont trouvés piégés. Les issues de secours avaient été fermées et le tourniquet de l'entrée ne fonctionnait que dans un sens. Un piège mortel. Le souvenir de ce drame reste très présent dans les mémoires. Trente-huit ans après le drame, Pierre Montillo et Alain Jaccaz racontent ce qu'ils ont vécu. Les deux rescapés n'ont rien oublié...

 

 

                                                       Le tourniquet incriminé.

 

Le drame s'est déroulé pendant la nuit de la Toussaint 1970. En France, depuis la guerre, les autorités sont confrontées pour la première fois à un incendie aux conséquences si lourdes. Dans l'obscurité, puis à l'aube, les journalistes découvrent l'ampleur de la catastrophe. François Biessy, reporter d'images pour l'ORTF, Pierre Guyot et André Veyret, respectivement photographe et journaliste pour le Dauphiné Libéré, Robert Daranc, journaliste pour RTL se sont rendus sur les lieux du sinistre... 38 ans plus tard, ils racontent.

 

L'incendie du dancing de Saint-Laurent-du-Pont fut aussi bref que violent. Les décors du 5-7, à base de polyuréthane, étaient très inflammables. En deux minutes, les jeunes ont été asphyxiés par des fumées toxiques; des fumées qui explosèrent ensuite. Une centaine de jeunes se sont trouvés piégés derrière le tourniquet qui barrait l'entrée du dancing. L'incendie a coûté la vie à 146 personnes (quatre d'entre elles on succombé quelques jours plus tard). On ne compte qu'une vingtaine de rescapés. Des miraculés qui ont été marqués à vie par ce drame. Pierre Montillo, était sorti du dancing pour aller chercher une boisson à sa fiancée. A son retour, le 5-7 est la proie des flammes. Pierre Montillo ne reverra jamais la jeune femme. Alain Jaccaz, autre miraculé, a encore du mal à parler de l'incendie. Deux rescapés, Odile et Christian Rota, se sont mariés trois semaines après le drame. Les époux du 5-7 vivent toujours en Isère....

 

 

les tourniquets, derniers vestiges du dancing, ont été conservés sur le lieu du drame

Le tourniquet derrière la stèle souvenir.

 

 

Une enquête baclée et des peines symboliques.... 

 

La commune de Saint-Laurent-du-Pont a été durablement marquée par l'incendie du 5-7. Quant aux familles de victimes, leur douleur ne s'est jamais estompée. Un deuil impossible :  les causes du drame n'ont jamais été véritablement établies. Les experts ont parlé un système de chauffage mal installé. Plans modifiés, travaux improvisés, usage de matériaux inflammables... des dizaines d'infractions à la législation ont été relevées. L'enquête, ouverte au lendemain du drame, a été close dés l'année suivante. En octobre 1972, un procès devant le tribunal correctionnel a donné lieu à la condamnation de quelques hommes. Des peines jugées symboliques ... Le maire de Saint-Laurent-du-Pont, le gérant rescapé, le fournisseur du polyuréthane et les installateurs du chauffage furent condamnés à des peines de prison, pour la plupart avec sursis. Jean Vaudeville, le préfet de l'Isère de l'époque, n'a pas été inquiété.

 

 

 

 

 

         

Le tourniquet responsable de la mort de 146 jeunes, exposé pudiquement derrière la stèle.

 

 

A cette époque j'habitais Grenoble et ma voisine avait perdu son unique fils....

 

De tragiques coïncidences :

Un groupe d'amis avait décidé de se rendre au 5/7. Un des amis n'avait pu se joindre à eux, il devait se rendre à une soirée chez un copain.

Cette même nuit il eut un accident de voiture... et perdit aussi la vie ...

Deux Voironnais, partis l'été suivant faire l'Algérie en stop "pour oublier le drame", ont été écrasés par un camion fou, un autre s'est tué à moto.  

 

 

Au matin de cette tragédie mon beau-frère venait m'annoncer la naissance de mon neveu (premier fils d'Anouchka) né dans la nuit.....

 

 

 

 

 

 

 

   

Partager cet article

Repost 0

Vendredi 30 Juillet 2010

Publié le par Marishka

Vendredi 30 Juillet 2010Saint-Jean-de-Maurienne10°C

                                 Saint-Jean-de-Maurienne24°C

 

 

 

 

 

 

Du soleil chez nous malgré les petits nuages, et surtout des températures qui me conviennent bien.

Le ventilo est au repos !

 

 

null

 

 

 

 

 

Je tenais à remercier toutes les personnes qui sont passées souhaiter un bon anniversaire à ma nièce Rébecca.

 

 

 

 

 

 

journaux008.gif 

 

 

 

 

          Aux infos :

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Le président de la Caisse de la Sécu refuse la suppression de 4 000 postes.

 

Sécu : 2 milliards à trouver, les malades paieront !

Comme d'habitude il faut gober la pilule...

 

L'assurance-maladie devrait supprimer près de 4 000 postes d'ici 2013, ce qui suscite la colère des syndicats et même du président CFDT de la caisse qui a refusé de signer le texte proposé par l'Etat, une "première" selon lui.

 

Le projet de convention d'objectifs et de gestion (COG), qui doit lier l'Etat à la Caisse nationale d'assurance-maladie (Cnam) sur la période 2010-2013, prévoit une réduction d'effectifs de 3 950 personnes, le gouvernement souhaitant appliquer, comme pour toutes les administrations, la règle du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux.201007091821_zoom.jpg

Il "a donc pris la décision de ne pas signer le document en l'état" et il n'y a pas eu de vote.

Un "blocage" assez rare dans les annales de la sécu. et une première qu'un président de Cnam voterait contre la décision d'un gouvernement sur un sujet aussi important. Il faut dire que la pilule est d'autant plus amère pour les syndicats que les effectifs de la branche maladie, par exemple les agents des caisses primaires ou régionales d'assurance-maladie (CPAM, CRAM), ont déjà diminué régulièrement depuis plusieurs années.

 

  

 

click to zoom 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On ne compte plus les médicaments déremboursés... Se soigner va devenir un luxe.

 

 

 

 

Le roi de la pirouette :

 

Conflit d'intérêts, financement illégal: Eric Woerth récuse tout

 

 Eric Woerth a été entendu ce jeudi dans le cadre de l'affaire Bettencourt.

Le ministre du Travail était entendu depuis 8h30 par les enquêteurs de la brigade financière. Son audition s'est terminée vers 16h45, rapporte BFM. L'avocat d'Eric Woerth a tenu une conférence de presse vers 17h30.

Le ministre du Travail a récusé tous les soupçons qui portaient sur lui.

"Les explications d'Eric Woerth le mettent totalement en dehors de la polémique", affirme l'avocat du ministre du Travail, selon
BFM

 

Une "mise en scène pour" l'opposition.

 

Pour le député-maire Verts de Bègles Noël Mamère, il s'agit d'"une mise en scène".

 

Interrogé par  LCI, Noël Mamère affirme : "On assiste à une vaste opétration de mise en scène pour ce qui concerne M. Woerth et surtout, avec M. Courroye (ndlr: procureur de Nanterre), à une opération qui consiste à gagner du temps pour que la vérité ne soit pas faite".

 

C'est lui que Woody Allen aurait dû recruter pour faire son cinéma !

 

                       62529571-cinema-clap-claquette-hollywood---Copie.jpg

L'audition s'est déroulée au ministère de la Justice et non pas à la brigade financière

Un dispositif que dénonce Nicolas Dupont-Aignan, député de Debout pour la République. Il parle d'un traitement de faveur et d'une "détestable impression de 'deux poids, deux mesures' qui n'est pas saine pour la démocratie".

"Les auditions de témoins dans les procédures judiciaires ne se ressemblent pas selon la situation de la personne entendue", constate le député-maire.

Liliane Bettencourt avait elle aussi eu le privilège de se faire auditionner à son domicile de Neuilly.

 
"Pourquoi M. Woerth ou Mme Bettencourt ne pourraient-ils pas supporter de se déplacer comme tous les autres justiciables français", s'interroge le député.

"Si vous êtes milliardaire ou ministre, la police se déplace chez vous ou sur votre lieu de travail. Si vous êtes un simple citoyen, vous devez vous déplacer. Pourquoi ? Mystère !", ajoute Nicolas Dupont-Aignan 

 

                          null

                 

 

Grosse pollution à Grenoble aujourd'hui !

 

Sarkozy vient asseoir le nouveau Préfet :

 

 

Le président de la République se rend en personne à Grenoble vendredi pour y installer le nouveau préfet de l'Isère, Eric Le Douarnon. Une manière de reprendre en main le thème de la lutte contre l'insécurité, très cher à Nicolas Sarkozy, à moins de deux ans de la présidentielle.null

 

Nicolas Sarkozy sera à Grenoble vendredi. Souhaitant reprendre en main la sécurité du pays, secoué ces dernières semaines par des violences en Isère ou encore dans le Loir-et-Cher, le chef de l'Etat a tenu à venir en personne à Grenoble pour y installer le nouveau préfet, Eric Le Douaron. Ce dernier, nommé par le président en remplacement d'Albert Dupuy, à la suite des violences urbaines dans le quartier de La Villeneuve, a pris officiellement ses fonctions jeudi. Agé de 59 ans, Eric Le Douaron – un ancien policier – est allé déposer, comme le veut l'usage, une gerbe au mémorial de la Résistance de Grenoble, puis une autre au monument aux morts de la ville.

 

 

 

Sarko coprince d'Andorre.

 

Oui, oui un véritable prince qu'on sort !

 

 

 

C’est une de ces bizarreries savoureuses que nous a léguées l’Histoire. Depuis le XVIe siècle, le chef de l’État français partage avec l’évêque espagnol d’Urgell, le titre de coprince d’Andorre, petit paradis pyrénéen où alcools et cigarettes sont détaxés.null
Et le prince Sarkozy fait montre d’une sacrée autorité sur ses sujets.

Naguère son excellence avait fait les gros yeux, menaçant d’abdiquer si Andorre n’en finissait pas avec ses vilaines habitudes roturières de paradis fiscal. Hier, de retour dans sa principauté, non pas d’opérette mais de supérettes, Don Sarko s’est félicité des efforts andorrans sur le chemin de la transparence.?Levée partielle du secret bancaire et échanges d’informations fiscales suffisant au bonheur princier.

Choc culturel et non respect de la bienséance constituaient le ressort comique. Et s’il est à l’aise dans les habits de prince d’Andorre, les façons cavalières de notre président tranchent avec l’image altière que l’on se faisait autrefois du palais de l’Elysée.?On l’imagine le soir, tel Don Camillo, confessant ses péchés de langage musclé à la statue du seigneur de Gaulle. Et la voix du général de le sermonner ?:

“Mais enfin, Don Sarko…

 

 

 

 

 

 

 

1695  jours dans les geôles du Mexique ! 

null 

622540624---Copie--2----Copie.jpg

   

Partager cet article

Repost 0

Jeudi 29 Juillet 2010

Publié le par Marishka

Jeudi 29 Juillet 2010Saint-Jean-de-Maurienne 14°C 
                                          Saint-Jean-de-Maurienne23°C
 
 
 
 
 
 
Sous le signe de la pluie pour cette journée. Des trombes d'eau ont commencé à se déverser cette nuit, m'obligeant à me lever pour refermer la porte-fenêtre du balcon, si je ne voulais pas me retrouver les pieds dans l'eau ce matin.
Certain(e)s d'entre vous (les nocturnes) ont dû constater comme moi le gros bug OB de cette nuit... 
 
 
Blog en maintenance et inaccessible une grande partie de la soirée !
Que dire à ça ?
 
  

   Erreur-500.JPG

 
Je suis interdite de séjour chez moi !
 
C'est comme si vous vouliez rentrer chez vous et que vous vous aperceviez que vous vous êtes trompé de clé...
Vous trépignez derrière votre porte, vous essayez votre clé plusieurs fois de suite, espérant un miracle.
Vous essayez de tromper l'attente, en faisant quelques jeux, pour ma part en ce moment c'est le Mahjong, j'essaye de finir la partie le plus vite possible et battre mon record de 132...
Vous essayez à nouveau votre clé, puis finalement vous renoncez... vous restez dehors !
En fait, moi je suis allée me coucher en attendant des jours meilleurs le lendemain !
 
 
          Mahjong
 
Aujourd'hui 29 Juillet, je ne peux passer cette date sans une pensée affectueuse pour Rébecca, la fille de ma regrettée sœur Anouchka, qui fête ses 20 ans !
Elle n'a que 20 ans et a déjà beaucoup vécu la petite. La vie n'est pas un long fleuve tranquille.
Elle poursuit ses études à Bordeaux et travaille en parallèle.  
Son papa l'aide de son mieux, mais beaucoup de jeunes devraient en prendre de la graine !
 
 
Je te souhaite un bon anniversaire ma puce et t'envoie de gros bisous !
                                                               
  photo-schtroumpfante.jpg
 
 
 
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                                                              
        
 
 
 
Ta naissance a une histoire :
 
Ce 29 Juillet 1990, j'achevais mes vacances en famille en Espagne.
 
Lors de mon départ, j'avais dit mes regrets à Anouchka, (cette petite fille très attendue après 3 garçons), devait arriver durant mon absence....
"Je t'attendrai" m'avait-elle dit.
Lorsque j'arrive à la maison à peine les bagages déchargés, j'appelle chez Anouchka, pensant que la petite était née pendant que je me dorais au soleil...
Elle était à l'hôpital en train de mettre au monde Rébecca !
Par la suite elle me dira : "Tu vois je t'avais dit que je t'attendrai !"
 
 
 
       
 
     journaux012                   
  
  
  
  
Aux infos :
 
 
 
 
Il y a ces horribles infanticides :
 
Villers-au-Tertre : Huit bébés enterrés dans le jardin.
 

Les cadavres de huit nourrissons ont été retrouvés dans un pavillon et un jardin d'un petit village du Nord. Les parents présumés, âgés de 45 ans environs, sont en garde à vue dans le cadre d'une enquête "criminelle."

 

C'est une terrible découverte qu'a faite samedi un habitant de la petite commune de Villers-au-Tertre, à une quinzaine de kilomètres de Douai (Nord). Il venait d'acheter une maison dans cette bourgade de 700 habitants et s'apprêtait à creuser un bassin dans son jardin lorsqu'il a découvert des ossements, vraisemblablement d'enfants en bas âge.

201007291260_w350.jpgAidés de leurs collègues de la brigade spécialisée dans la recherche de restes humains de Gramat (Lot), les gendarmes ont fini par retrouver, les restes des corps de six autres enfants, emballés dans des sacs, au cours de la journée de mardi et hier. Ils se sont notamment intéressés hier au domicile du couple, au "Sentier des Prés", où ils ont découvert d'autres corps. Cette propriété est celle où vivait le couple, l'autre étant celle des parents de la mère, vendue deux ans auparavant.

  
Et un neuvième découvert en Haute-Savoie !
  
Sordide découverte lundi dans un quartier résidentiel d'Excenevex, commune située sur la rive française du lac Léman. Une Lyonnaise de 67 ans a trouvé dans sa résidence secondaire chemin de Cérésy un sac à dos accolé à la façade et protégé par le balcon. A l'intérieur, la dépouille momifiée d'un nouveau-né. Arrivée vendredi sur son lieu de vacances, elle n'avait pas particulièrement prêté attention au sac. C'est l'odeur s'en dégageant qui l'a enjoint avec sa fille à s'y intéresser.
Hier mercredi, elle ne souhaitait pas s'exprimer sur les faits. Simplement elle livrait quelques bribes de l'horreur s'interrogeant les motivations de la personne ou des personnes lui ayant abandonné l'enfant. Dans le voisinage, même stupeur. Les deux ou trois semaines précédentes, personne n'a remarqué de déplacement ou conduite insolite. "C'est ce qu'on a dit aux gendarmes qui nous ont interrogés. Ce serait l'hiver, oui. Mais en été avec tout le passage, c'est difficile." Le site effectivement touristique est très fréquenté par les estivants.
L'enquête de proximité a amené les gendarmes à questionner les pharmaciens du secteur à propos d'une éventuelle cliente qui se serait fourni en produit permettant de stopper la lactation.
  
Des bêtes ces femmes et encore.... les bêtes prennent soin de leur petit.
Avec tous les moyens contraceptifs dont nous disposons, comment peut-on en arriver là....
 
                    
 
 
 
Les débuts d'une bien piètre actrice.
 
 
Débuts laborieux.
 

35 prises auraient été nécessaires à la First Lady…

 

Woody Allen jubilait de mettre en scène son obsession, Carla Bruni-Sarkozy, l’hôtesse de l’Elysée,

Pourtant, la première incursion de Carlita dans le cinéma d’auteur, ne serait pas des plus heureuses. Du moins, selon le Daily Mail…

 

Les Anglais, qui ne sont pas tendres avec notre première dame, se sont fait un plaisir de tailler en pièces sa prestation dans le nouveau film de Woody Allen
 
L’épouse du chef de l’Etat, qui campe dans Midnight in Paris une directrice de musée, aurait été contrainte de rejouer 35 fois la même scène.  L’ex-top-modèle, habituée aux feux de la rampe, devait pourtant assurer une performance basique : il s’agissait pour elle d’entrer dans une épicerie et d’en ressortir avec une baguette sous le bras, sans dire le moindre mot,rapporte le tabloïde britannique, qui cite un curieux resté à proximité des étalages de la rue Mouffetard.
 
 
La pauvre, elle n'a pas l'habitude d'aller acheter son pain, elle le trouve toujours tout prêt sur la table élyséenne ! 
 
 
 
 
 
 

1694  jours dans les geôles du Mexique ! 

null 

622540624---Copie--2----Copie.jpg

 

Partager cet article

Repost 0

Mercredi 28 Juillet 2010

Publié le par Marishka

Mercredi 28 Juillet 2010Ensoleillé13°C

                                 Nuages et soleil29°C

 

 

 

 

 

 

 

Le thermomètre remonte, remonte, remonte..... Pourvu qu'il n'aille pas plus haut.

 

Beaucoup de mal hier, à récupérer de ma nuit précédente.

Après les infernales machines mangeuses d'herbe le matin, ma sacro sainte sieste a été perturbée par les allers et venues des gamins en pétrolettes sous les balcons. 

Le quartier est devenu bruyant : les pétrolettes et les quads aux pots percés, nous cassent les oreilles en toute impunité. La maréchaussée n'est jamais là quand il le faut.

 

           

 

 

 

Vide-grenier

 

 

 

 

Mon second blog : "le vide-grenier de Marishka" est enfin opérationnel !

Il suffit de cliquer sur l'image pour y accéder

Là, ou dans la marge du blog. 

 

 

 

 

 

Rappel :

 

null

Notre ami Carambaole du blog "Point d'interrogation" organise le 6ème concours de poésie, sur le thème de "l'été" et auquel je participe sous un nom d'oiseau, comme tous les autres concurrents.

Il n'est pas trop tard pour lui pondre quelque chose. La cloture est le 31 Août.

Attention il nous impose des mots dans ses poésies, Caramba !

Sabot, bougie, chat, rosier et nougat. Au singulier ou pluriel.

 

Mon œuvre estivale est déjà publiée chez Caramba.

 

 

 

 

 

 

 

journaux012.gif

 

 

 

Aux infos

 

 

 

 

 

 

Dons à des politiques: Liliane Bettencourt "ne se souvient que du seul nom de M. Woerth"...

 

C'est embêtant ça.... 

 

Interrogée par labrigade financière, Liliane Bettencourt a été notamment interrogée sur la liste de chacun des légaux consentis à des partis politiques par son mari et elle-même, explique Le Figaro.

Une audition vécue comme " quelque chose de très désagréable" selon son entourage.

Concernant les versements à des partis politiques, l'héritière de L'Oréal aurait répondu à plusieurs reprises: "Je ne m'en souviens pas".

 Elle ne se rappellerait que d'un chèque signé pour Renaud Donnedieu de Vabres et "du seul nom de M.Woerth" parmi les bénificiaires des dons du couple Bettencourt.

 

 

Une mémoire sélective qui n'arrange pas Mr Woerth.... 

 

 

 

 

Petite taille de Sarko, l'Elysée a t-il trouvé la parade ?

 

 

En déplacement aux Chantiers navals de Saint-Nazaire, Nicolas Sarkozy inaugure une nouvelle mise en scène, dans son rapport aux ouvriers.

 

Comment le Président s'y prend-il, notamment dans ses rencontres avec les ouvriers, pour gommer sa petite taille ? Les communicants de l'Elysée ont inventé une nouvelle mise en scène.

 

Après les talonnettes, après le tabouret à l'ONU, après la photo prise sur la pointe des pieds dans un sommet de l'Otan et après les ouvriers dont aucun ne doit dépasser la taille du visiteur, les communicants de l'Elysée ont inventé une nouvelle mise en scène.

   

 

original_29071_demi.jpg

 

  original 29075 demi

 

 

           

         

 

  

           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

            original_29065.jpg

 

             original_29069.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

1693  jours dans les geôles du Mexique ! 

null 

622540624---Copie--2----Copie.jpg

  

Partager cet article

Repost 0

Mardi 27 Juillet 2010

Publié le par Marishka

Mardi 27 Juillet 2010Nuages et soleil14°C

                            Peu nuageux26°C

 

 

 

 

 

 

 

Une météo mitigée, après quelques gouttes de pluie en nocturne.

 

 

Ce matin je me lève la tête "dans le seau" comme on dit...

 

Hier, j'ai encore tenté de contacter OB pour mon second blog, suite à une question de Mary sur celui-ci.... 

Tentative encore une fois vaine. 

 

C'est trop difficile de leur faire comprendre que les identifiants et mot de passe de passe que l'on m'envoie, ne sont pas opérationnels et que mon blog s'ouvre avec une autre adresse (communiquée à OB) mais que je n'ai accès qu'à la première page tout comme vous. L'administration restant du domaine secret.... 

 

Pas la possibilité de l'effacer non plus puisqu'il faut passer par l'administration....

 

J'ai donc décidé dans la soirée d'en recommencer un autre.

Un titre un peu différent car un abonné OB avait déjà le même... et pour cause....

 

Le temps de galérer encore quelques heures car il y a un temps d'attente (2 heures) avant que ma nouvelle adresse soit créee.

 

null

 

 

 

 

 

A la lueur de ma lampe de bureau j'ai donc refait la présentation, tout en chassant une mouche tenace qui me tournait autour et qui m'a faite sortir de mes gonds...

 

 

 

 

 

   

 

Je pensais avoir un peu de temps pour éditer les photos et légendes déjà prêtes depuis un moment... hélas OB m'a fait autant enrager que la mouche qui me narguait... refusant d'enregistrer les photos où je le voulais... me transportant la légende sous une autre, lorsque j'enregistrais mon travail.

Bref OB complètement aliéné !

J'ai beaucoup pensé à Sourour qui peste souvent depuis son Maroc natal.... peut-être m'a t-elle entendue vociférer à tour de rôle contre la mouche et OB....

Lorsque j'ai enfin consenti à regarder l'heure il était.... 3h30 !!!!!

J'ai vite éteint la bécane et regagné mes pénates, laissant la mouche se dépatouiller avec OB.

La journée va être dure...

 

Pour l'heure je me consacre à mon blog quotidien, dans la journée j'irai affronter les photos indisciplinées avant d'éditer mon premier article.

 

 

 

Pour parfaire le tout, aujourd'hui l'armada de tondeurs est venue s'occuper des pelouses environnantes.... il y en a pour la journée fenêtres fermées, si je veux bruit_200-copie-1.jpgentendre tant bien que mal ma télé...

 

Elles sont jaunies par la sécheresse nos pelouses, et il y a 4 jardiniers qui promènent les tondeuses sur la paille !

Une tondeuse fait du bruit, mais 4 !

Eux ont des casques pour se protéger de ce bruit infernal. Il va falloir en demander pour tous les locataires !

 

tondeuses1.jpgtondeuses1.jpgtondeuses1.jpg

 

 

 

 

 

 

Je repasse ultérieurement "commenter" l'actualité, bien riche en ce moment...

 

 

Voilà deux des "tondeurs" pendant la pause de midi... Bon ils m'exaspèrent avec leur boucan, mais quand je vois qu'ils déjeunent de casse-croûtes et font la sieste sur leur outil de travail... ça me révolte !

Encore des victimes de conditions de travail déplorables.

Et la retraite est loin pour eux...

 

 

 

 

  004-copie-2.JPG

 

 

 

 

 

 3f05f5c142d5db4c-d76a5.jpg

 

 

 

        Aux infos :

 

 

 

 

 

 

 

Des policiers de Grenoble visés par des menaces de mort.

 

 

 

Des mesures ont été prises pour protéger les policiers de la brigade anticriminalité de Grenoble impliqués dans la fusillade qui a eu lieu dans le quartier de la Villeneuve.

 

 

        1013586_5072eb68-98fb-11df-8ed5-00151780182c.jpg

 

La police pour protéger la police. En vigueur à Grenoble (Isère), cette situation exceptionnelle est une conséquence directe des nuits d’émeute qui ont embrasé la cité de la Villeneuve après la mort d’un braqueur tombé sous les balles des forces de l’ordre lors d’une fusillade, le 16 juillet. Des menaces de mort ont, en effet, été proférées à l’encontre de la brigade anticriminalité (BAC) de Grenoble, service auquel appartient la patrouille impliquée dans les échanges de tirs avec le malfaiteur et son complice.

 

Des demandes de mutation

"Elles visent ce service en général et des collègues en particulier. On peut même parler de contrats. Cela émane de gens agissant dans un contexte mafieux qui considèrent la BAC comme une bande rivale", précise un policier isérois. "Recoupées", ces menaces ciblées sont prises très au sérieux. Le parquet de Grenoble a ouvert une information judiciaire. "De notre côté, nous avons pris des dispositions et des précautions pour mettre à l’abri ces policiers ainsi que leurs familles", a indiqué hier le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux. Ces mesures de protection policière et de surveillance électronique concerneraient "moins de cinq" fonctionnaires de la BAC, selon une source proche du dossier.

 

 

Des armes ont été découvertes lundi, à Grenoble dans un bar du quartier de la Villeneuve : un pistolet-mitrailleur Uzi (Boudouda avait utilisé une arme du même type pour braquer le casino d’Uriage), deux pistolets de calibre 9 mm et un autre de calibre 7,65. Elles vont être analysées.

 

 

Il est vrai que depuis quelques jours des rumeurs circulent : Il est vivement déconseillé d'aller à Grand'Place, un grand centre commercial, situé tout près de la Villeneuve.

Il se dit sous le couvert que les émeutiers sont en train de s'organiser pour en découdre avec la police.... 

 

 

 

Le feuilleton de l'été  Dallas/Bettencourt se poursuit.

 

Après l'interview de Mme l'Oréal, à son domicile car elle le vaut bien, on attend celle de Mr Woerth.

 

Je doute qu'on sache la vérité un jour. Les menteurs ont eu tout le temps de ficeler leur déclaration...

 

Depuis que je sais que Mme l'Oréal graisse la patte de Sarko and Co, je boycote ces cosmetiques !

 

Alliot-Marie annonce la fermeture de 23 prisons vétustes.

 

 

"D'ici la fin de l'année 2017, environ 9000 places vétustes seront fermées et 1014015_721416.jpgprès de 14 000 ouvertes", a-t-il précisé. "La France sera alors dotée de 68 000 places de prison, dont plus de la moitié auront été ouvertes après 1990". 

 

Dans un communiqué, la CGT-Pénitentiaire a protesté contre ces fermetures qui s'ajoutent à 22 annoncées au printemps dernier. Le syndicat dénonce des "choix arbitraires, unilatéraux, sans aucune concertation avec les organisations syndicales".

Il déplore la "taille inhumaine" des nouveaux établissements.

 

 

 

 

 

 

 

 

1692  jours dans les geôles du Mexique ! 

null 

622540624---Copie--2----Copie.jpg

     

Partager cet article

Repost 0

Lundi 26 Juillet 2010

Publié le par Marishka

Lundi 26 Juillet 2010 Nuages et soleil12°C

                             Nuages et soleil24°C

 

 

 

 

 

Pas de folie du thermomètre pour aujourd'hui ! Mon ventilo est au repos.

 

 

 

 

 

 

 

Kiosque  null L'actu :

 

 

 

 

 

TRISTESSE ET COLÈRE

 

 

 

Al Qaïda au Maghreb islamique annonce la mort de Germaneau

 

Exécution de Michel Germaneau : "Qui a décidé que la France allait participer à un raid, alors que la vie d’un otage était en jeu ?"

Question posée par le maire de Marcoussis, où habitait l'otage.

 

 

DUBAI/PARIS (Reuters) - L'organisation Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a annoncé avoir tué l'otage français Michel Germaneau en réponse à l'opération militaire mauritanienne menée contre ses membres avec l'appui de l'armée française, rapporte dimanche la chaîne de télévision Al Djazira.

 

Al Djazira a diffusé en début de soirée un enregistrement sonore attribué à un responsable d'AQMI, Abou Moussab Abdoul Wadoud, au sein duquel ce dernier explique que l'ingénieur français, enlevé fin avril dans le nord du Niger, a été exécuté.France Info - Michel Germaneau, avant son enlèvement © Association Enmilal

 

"PORTES DE L'ENFER"

"(Le président français Nicolas) Sarkozy a été incapable de libérer son compatriote au cours son opération manquée mais il a sans aucun doute ouvert l'une des portes de l'enfer pour lui, son peuple et sa nation", explique Abdoul Wahoud.

Plus loin dans l'enregistrement diffusé par la chaîne d'information qatarie, Abdoul Wahoud indique que l'otage français a été tué samedi pour venger la mort de six combattants islamistes au cours des opérations menées dans le désert du Sahara par l'armée mauritanienne, avec un soutien logistique de la France.

Un ultimatum des ravisseurs devait expirer lundi soir mais le Quai d'Orsay a répété dimanche n'avoir jamais reçu de revendications précises après le rapt du Français.

 

Le maire de Marcoussis (Essonne), où résidait avant sa prise en otage Michel Germaneau, a indiqué dimanche soir qu'il s'agirait d'une "hypothèse terrible si elle s'avérait confirmée".

"Je suis en colère parce qu'on nous dit rien, parce que j'aimerais savoir qui a décidé qu'il devait y avoir des opérations militaires, à quel endroit, comment, avec la participation de la France", a dit le maire PS sur BFM TV.

"J'aimerais que les journalistes fassent un travail d'investigation pour nous dire depuis quand un otage français n'a pas été exécuté. Moi je n'en ai pas le souvenir en tous cas", a-t-il ajouté.

25/07

   

L’opération lancée jeudi aura peut-être encore aggravé la situation. 20 à 30 militaires français avaient participé, avec des unités mauritaniennes, à un raid contre un camp de l’Aqmi, dans lequel la France pensait trouver l’otage. Plusieurs djihadistes auraient alors été tués. Mais pas de trace de Michel Germaneau !

Un raid qui laissait craindre "des représailles" notamment au maire de Marcoussis, la ville de Michel Germaneau. Pierre Camatte aussi, ex-otage d’Aqmi estimait hier que "ces raids allaient forcément avoir des répercussions".

 

 

  

 

L'actualité sportive sourit à l'Espagne !

 

 

Après avoir remporté l'Euro de foot en 2008 et le Mondial cette année, l'Espagne se place encore en tête au tour de France avec la victoire de l'espagnol Cantador !

 

 

    

 

                  

 

 

    Les triplettes de Belleville

 

 

                              null

 

 

 

C'est jour de confesse pour Liliane Bettencourt. 

 

 

Dallas by Paris : Madame a dû écourter ses vacances en Espagne pour répondre à l'invitation de la justice.

 Demain ce sera au tour d'Eric Woerth à être "auditionné".

 

Le feuilleton de l'été n'est pas fini. 

 

 

 

 

 

 

 

Une chanson que j'aime de "Madame Kay", un cru de "My Major company" qui a fait découvrir le chanteur Grégoire.

 

  

 

                              Madame Kay : "le pire reste à venir."

  

 

 

 

 

 

 

 

 

1691  jours dans les geôles du Mexique ! 

null 

622540624---Copie--2----Copie.jpg

    

Partager cet article

Repost 0

Dimanche 25 juillet 2010

Publié le par Marishka

Dimanche 25 juillet 2010Peu nuageux10°C

                                  Ciel voilé24°C

 

 

 

 

 

 

 

Une météo idéale ! ensoleillée, pas trop chaude et surtout une légère brise.

 

 

 

 

Hier encore au repos, mon dos n'est pas tout à fait remis...

(dos remis = do, ré, mi)





 

  

Alex et Elisa ont débarqué, au moment du goûter.

Alex venait tester mes poires au vin, qui lui ont fait envie au téléphone.

Elisa s'est contentée d'un verre d'eau et y a trempé ses chocos.... beurk !

Pas la peine de lui proposer du lait ou un jus de fruit.... c'est de l'eau qu'elle veut !

Mais je ne devrais pas être étonnée Alex, sa mère, à son âge, se faisait des goûters : pain, gruyère, chocolat et cornichons !

  

  

 

 

null

 

 

 

Aujourd'hui repos des méninges.

On va laisser la dame Bettencourt démêler ses histoires d'enveloppes kraft, le duo de choc Woerth dans leur grand rôle de Caliméro...

 

 

 

Un peu de pudeur sur les faits divers et catastrophes qui nous bouleversent...

Quelquefois la bêtise humaine est sans limite...

 

je pense à la catastrophe qui a eu lieu en Allemagne.

2 accès seulement (dont un tunnel de 200 mètres de long) pour faire passer 1,4 millions de lovers à leur parade !

 

Bilan : 18 morts et une dizaine de personnes gravement blessées.

 

Le piège à rats !

 

 
Je vous propose donc un texte non signé reçu par Mail, donc à prendre avec une certaine résérve. Il est probable cependant que la plupart des choses qui sont dites ci-dessous soient vraies.





 

                      Un peu d'histoire.  

 

La prochaine fois que vous prendrez un bain, et que vous trouvez la température de l’eau pas vraiment agréable, ayez une pensée émue pour nos ancêtres ...

Voici quelques faits des années 1500 :

 

 
*La plupart des gens se mariaient en juin, parce qu’ils prenaient leur bain annuel en mai, et se trouvaient donc encore dans un état de fraîcheur raisonnable en juin. Mais évidemment, à cette époque, on commençait déjà à puer légèrement, et c’est pourquoi la mariée tentait de masquer un tant soit peu son odeur corporelle en portant un bouquet. C’est à cette époque qu’est née la coutume du bouquet de la mariée. *

 

 
* Pour se baigner, on utilisait une grande cuve remplie d’eau très chaude. Le maître de maison jouissait du privilège d’étrenner l’eau propre; suivaient les fils et les autres hommes faisant partie de la domesticité, puis les femmes, et enfin les enfants. Les bébés fermaient la marche. A ce stade, l’eau était devenue si sale qu’il aurait été aisé d’y perdre quelqu’un ...
D’où l’expression " Jeter le bébé avec l’eau du bain " ! *

 

 

* En ces temps-là, les maisons avaient des toits en paille, sans charpente de bois. C’était le seul endroit où les animaux pouvaient se tenir au chaud. C’est donc là que vivaient les chats et les petits animaux ( souris et autres bestioles nuisibles ), dans le toit. Lorsqu’il pleuvait, celui-ci devenait glissant, et il arrivait que les animaux glissent hors de la paille et tombent du toit.
D’où l’expression anglaise " It's raining cats and dogs ". *

 

 
* Pour la même raison, aucun obstacle n’empêchait les objets ou les bestioles de tomber dans la maison. C’était un vrai problème dans les chambres à coucher, où les bestioles et déjections de toute sorte s’entendaient à gâter la literie. C’est pourquoi on finit par munir les lits de grands piliers afin de tendre par-dessus une toile qui offrait un semblant de protection.
Ainsi est né l’usage du ciel de lit. *

 

* A cette époque, on cuisinait dans un grand chaudron perpétuellement suspendu au-dessus du feu. Chaque jour, on allumait celui-ci, et l’on ajoutait des ingrédients au contenu du chaudron. On mangeait le plus souvent des légumes, et peu de viande. On mangeait ce pot-au-feu le soir et laissait les restes dans le chaudron. Celui-ci se refroidissait pendant la nuit, et le cycle recommençait le lendemain. De la sorte, certains ingrédients restaient un bon bout de temps dans le chaudron...*

 
 

* Les plus fortunés pouvaient s’offrir des assiettes en étain. Mais les aliments à haut taux d’acidité avaient pour effet de faire migrer des particules de plomb dans la nourriture, ce qui menait souvent à un empoisonnement par le plomb ( saturnisme ) et il n’était pas rare qu’on en meure. C’était surtout fréquent avec les tomates, ce qui explique que celles-ci aient été considérées pendant près de 400 ans comme toxiques. Le pain était divisé selon le statut social. Les ouvriers en recevaient le fond carbonisé, la famille mangeait la mie, et les hôtes recevaient la croûte supérieure, bien croquante. *

 

 
* Pour boire la bière ou le whisky, on utilisait des gobelets en plomb. Cette combinaison mettait fréquemment les buveurs dans le coma pour plusieurs jours! Et quand un ivrogne était trouvé dans la rue, il n’était pas rare qu’on entreprenne de lui faire sa toilette funèbre. Il restait ainsi plusieurs jours sur la table de la cuisine, où la famille s’assemblait pour boire un coup en attendant que l’olibrius revienne à la conscience.
D’où l’habitude de la veillée mortuaire. * 

 


* La Grande-Bretagne est en fait petite, et à cette époque, la population ne trouvait plus de place pour enterrer ses morts. Du coup, on déterra des cercueils, et on les vida de leurs ossements, qui furent stockés dans des bâtiments ad hoc, afin de pouvoir réutiliser les tombes. Mais lorsqu’on entreprit de rouvrir ces cercueils, on s’aperçut que 4% d’entre eux portaient des traces de griffures dans le fond, ce qui signifiait qu’on avait enterré là quelqu’un de vivant. Dès lors, on prit l’habitude d’enrouler une cordelette au poignet du défunt, reliée à une clochette à la surface du cimetière. Et l’on posta quelqu’un toute la nuit dans les cimetières avec mission de prêter l’oreille. C’est ainsi que naquit là l’expression " sauvé par la clochette ". *

 

Qui a donc dit que l’histoire était ennuyeuse ?

 

 

  null

 

 

       null

 

 

 

      

 

 

               

 

 

 

 

 

 

Et toujours la bannière pour Florence qui croûpit dans une geôle mexicaine.

Une bannière avec le compteur de jours, qui restera sur ce blog jusqu'à sa libération !

 

J'avais mis un compteur identique pour Ingrid Bétancourt, alors prisonnière des F.A.R.C... je n'ai pas eu à le laisser longtemps... environ 3 semaines après on aprennait sa libération...

 

 

1690  jours dans les geôles du Mexique ! 

null 

622540624---Copie--2----Copie.jpg

  

Partager cet article

Repost 0

Samedi 24 Juillet 2010

Publié le par Marishka

Samedi 24 Juillet 2010Nuages et soleil12°C                                     

                                Peu nuageux23°C  

 

 

 

 

 

 

  

 

Des températures plus que supportables, et mon ventilo est au repos !

 

 

 

 

 

 

 

h-20-1261677-1221032384

 

 

 

 

 

         Les news :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà un fait dont le "paon" n'est pas venu se vanter devant les caméras de télévision.

 

     PeacockPeafowlPaon.jpg

 "Je veux pouvoir me regarder dans la glace et ne pas avoir menti."

 

Et en plus il se prend pour Narcisse ou Dorian Gray....

 

 

 

 

Otage retenu au Mali : vive inquiétude après le raid.

 

 

 

Une opération de l'armée mauritanienne et de la France, visant la cellule d'Al-Qaida à l'origine du rapt, n'a pas permis de retrouver Michel Germaneau. Il est plus que jamais menacé de mort. Michel Germaneau ne se trouvait pas dans le camp visé par l'opération franco-mauritanienne, jeudi.

 

Le ministère de la Défense a reconnu, hier, que la France avait apporté "un soutien logistique et technique" au raid mené jeudi par l'armée mauritanienne contre des activistes d'Al-Qaida pour le Maghreb islamique (Aqmi). La libération de Michel Germaneau, otage de cette organisation terroriste, est vraisemblablement le motif de cette opération réalisée en plein Sahara, sans doute dans le nord du Mali. Seul but avoué par la France : "Prévenir une attaque d'Aqmi contre la Mauritanie."

Michel Germaneau n'a pas été retrouvé. Des troupes d'élites de l'Hexagone auraient, d'après certains médias, participé à cette mission qui a éliminé six djihadistes et saisi un important arsenal d'explosifs, d'armes, de munitions, et de matériel de télécommunication.

A deux jours seulement de la fin de l'ultimatum fixé par les islamistes, la situation de ce retraité de 78 ans est de plus en plus préoccupante. S'ils n'obtiennent pas la libération de prisonniers à cette date, ils affirment qu'ils exécuteront ce retraité engagé auprès d'une ONG spécialisée dans l'éducation.

 

 

 

 

 

Une pub pour les poulets fait grincer les dents de la police...

 

 

         Une publicité pour les poulets Loué choque la police nationale.

 

Des poulets élevés en plein air... Le syndicat Unité SGP police a protesté, dans une lettre adressée au président du directoire de L.D.C, contre une campagne du groupe volailler dont les affiches proclament "un bon poulet est un poulet libre", a-t-il annoncé jeudi dans un communiqué. 

L'affiche pour les poulets de Loué représente un policier debout en uniforme avec la légende "Poulet de Loué élevé en liberté". A côté de lui, d'autres fonctionnaires de police sont entassés à l'arrière d'une camionnette avec la légende "d'autres poulets", le slogan de la campagne étant "un bon poulet est un poulet libre". 

 

 

 

Faut pas pousser quand même ! 

Après on s'étonne qu'ils soient "impopulaires", qu'ils aient la gachette facile et qu'ils soient "victimes" de bavures ! 

 

 

Non, non il faut les louer nos poulets ! Les flatter, tout comme le paon au dessus !

 

 

 Déjà qu'il y avait la maison "poulaga" à Cannes, en face du commissariat !

 

          

 

 

 

      

 

        

 

 

 

 

 

 

 

Coucher de soleil sur mes montagnes : Le Vercors.

 

La vue depuis le balcon de mon salon.

Ces photos ne sont pas de bonne qualité, je les ai faites au zoom.

 

Le ciel était d'un bleu immaculé, 30 minutes après il s'est couvert de nuages menaçants...

 

 

 

 

001-copie-2.JPG

 

 

002-copie-3.JPG

 

 

 004-copie-1

 

 

DSC04515.JPG 

 

Ce petit immeuble jaune : la gare de Tullins

 

 

DSC04516.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

1689  jours dans les geôles du Mexique ! 

null 

622540624---Copie--2----Copie.jpg

  

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>